1889 en Lorraine

Chronologies
Années :
1886 1887 1888  1889  1890 1891 1892
Décennies :
1850 1860 1870  1880  1890 1900 1910
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Automobile • Chemins de fer Cinéma Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie • Philosophie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain


Cette page concerne les événements qui se sont produits durant l'année 1889 en Lorraine.

Événements

  • Fondation à Montmédy, de la Société des naturalistes et archéologues du nord de la Meuse.
  • Émile Gallé reçoit le grand prix de l'Exposition universelle et il est promu officier de la Légion d'honneur. Vers cette époque, environ trois cents artistes et artisans travaillent pour lui. Il interdit à ses collaborateurs de reproduire une fleur sans en avoir le modèle sous les yeux.
  • 11 novembre : duel de Maurice Barrès, à l'épée, à Nancy, contre Groulette, directeur de l'Est républicain (boulangiste), à la suite d'un article polémique dans le Courrier de l'Est, dont il sort légèrement blessé.

Naissances

  • 22 mars à Metz : Hans Wilhelm Bansi[6] (1899-1982) est un professeur de médecine allemand. Ses recherches en endocrinologie ont porté en particulier sur la glande thyroïde.

Décès

Voir aussi

Notes et références

  1. « La naissance du journal », sur https://kiosque.limedia.fr (consulté le 26 juillet 2019).
  2. [PDF]« L'Histoire de l'Est », sur lombard-media.lu (consulté le 4 juillet 2016).
  3. « 1889-2009 : 120 ans au quotidien », sur le site de L'Est républicain, (consulté le 4 juillet 2016).
  4. http://www.cg54.fr/cg54/pages/fr/699.htm
  5. Volkmann, Hellmuth sur lexikon-der-wehrmacht.de
  6. Bansi, Hans Wilhelm sur Katalog der Deutschen Nationalbibliothek
  7. Il s'agit d'une légère adaptation du nom de son premier mari, Henri Richer. Ce nom apparaît pour la première fois dans les Mémoires du capitaine Ladoux. Ce changement vient de la maison d'édition pour des considérations commerciales, le nom de Richard ayant une sonorité plus ouverte mais aussi parce que les grandes villes utilisant dans les années 1930 des « pompes à merde » du nom de Richer. Source : Serge Pacaud, La prostitution à Bordeaux : au temps de la tolérance, Atlantica, , p. 44.
  8. Notice "Bell, Peter" dans Reichstagshandbuch, IX Wahlperiode, Druck und Verlag der Reichsdruckerei, Berlin, 1934 (p.134).
  9. (fr) « Hommage au chanoine Étienne Drioton, égyptologue lorrain », sur histoirepatrimoinebleurvillois.hautetfort.com (consulté le 13 juillet 2010).
  10. Henry L. deZeng IV, Douglas G. Stanke: Luftwaffe Officer Career Summaries - Luftwaffe Officers 1935 - 1945, t.2, Section A- F, avril 2012 (pp.327-328) (en ligne)