13. Flak-Division

13. Flak-Division
Création
Dissolution
Pays Flag of Germany (1935–1945).svg Allemagne
Allégeance Wehrmacht
Branche Regulation WW II Upperwing Balkenkreuz.png Luftwaffe
Type Division de la Luftwaffe
Rôle Flak
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 13. Flak-Division[1] (13e division de Flak) est une division de lutte antiaérienne de la Luftwaffe allemande au sein de la Wehrmacht durant la Seconde Guerre mondiale.

Historique

La 13. Flak-Division est mise sur pied le à Caen en remplacement de la 9. Flak-Division transférée sur le front de l'Est. Elle se trouve au à Vernon au nord-ouest de Paris.
Début 1943, elle est transférée à Laval au sud-est de Rennes, rattachée à la 7e armée.

Le Stab/Flak-Regiment 59 (v) quitte la division en avril 1944, pour la 1. Flak-Brigade.

Le Stab/Flak-Regiment 30 (v) est détruit en juillet 1944, et la division subit une réorganisation en août 1944.

La division participe à des combats terrestres au Mans en 1944, puis se retire en Alsace avec son nouveau quartier-général à Sélestat. Elle subit une autre réorganisation en septembre 1944.

Le Stab/Flak-Regiment 45 (mot.) et le Stab/Flak-Regiment 86 (mot.) sont transférés à la 9. Flak-Division en octobre 1944. Le Stab/Flak-Regiment 18 (mot.) quitte la division en novembre 1944.

La division est en décembre 1944 dans la région de Fribourg-en-Brisgau et en février 1945 dans la région de Todtnau au sud de la Forêt-Noire, en support à la 19. Armee.

En mars 1945, la division abandonne ses unités restantes à la 28. Flak-Division, et est transférée dans le protectorat de Bohême-Moravie avec son quartier-général à Hechingen, et termine la guerre à Eger dans la région de Pilsen.

Commandement

Début Fin Grade Nom
Generalleutnant Gaston von Chaulin-Egersberg
Generalleutnant Theodor Spieß 
Generalmajor Max Schaller
Generalmajor Adolf Wolf 

Chef d'état-major (Ia)

Début Fin Grade Nom
Major Hans Dilschneider
Major Alfred Tuch
Major Walter Hohmann

Organisation

Rattachement

Début Fin Commandement
Luftgau-Kommando Westfrankreich
IV. Flakkorps 
Luftgau-Kommando VIII

Unités subordonnées

Formation le  :

  • Stab/Flak-Regiment 18 au Creusot
  • Stab/Flak-Regiment 59 à Paris
  • Stab/Flak-Regiment 100 au Havre
  • Luftnachrichten-Abteilung 133

Organisation en janvier 1943 :

  • Stab/Flak-Regiment 15 à Rennes
  • Stab/Flak-Regiment 30 à Cherbourg
  • Stab/Flak-Regiment 100 à Rouen
  • Stab/Flak-Regiment 117
  • Luftnachrichten-Abteilung 133

Organisation au  :

  • 5. Flak-Brigade (mot.) in Rennes
  • Luftnachrichten-Abteilung 133
  • Stab/Flak-Regiment 15 (v) à Rennes
  • Stab/Flak-Regiment 30 (v) à Cherbourg
  • Stab/Flak-Regiment 59 (v) à Paris
  • Stab/Flak-Regiment 100 (mot.) au Havre
  • Gen.d.Lw.Kanal-Inseln
  • Luftnachrichten-Abteilung 133

Organisation au  :

  • Stab/Flak-Regiment 15 (v)
  • Stab/Flak-Regiment 89 (o)
  • Flak-Transport-Bttr. 61./VII
  • Luftnachrichten-Abteilung 133

Organisation au  :

  • Stab/Flak-Regiment FAS I (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 18 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 45 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 85 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 86 (mot.)
  • Stab/Flak-Regiment 89 (o)
  • Luftnachrichten-Betriebs-Kompanie 133

Bibliographie

Livres

  • Georges Bernage & François de Lannoy, Dictionnaire historique de la Luftwaffe et de la Waffen-SS, éditions Heimdal, 1998
  • (de) Karl-Heinz Hummel : Die deutsche Flakartillerie 1935 - 1945 - Ihre Großverbände und Regimenter, VDM Heinz Nickel, 2010

Liens externes

Références

  1. Pour une explication de la signification des désignations des unités de la Luftwaffe, voir Organisation de la Luftwaffe (1933-1945)