Études de journalisme en France

Études de journalisme en France

Certification du Ministère de l'Enseignement Supérieur garantissant son contrôle et l'authenticité du diplôme national de master.
Lieu France
Établissement École de journalisme, Université, IUT
Sélection
Diplôme requis Baccalauréat ou Licence
Diplôme
Durée de la formation 3 ans ou 2 ans
Niveau délivré Bac + 3 (niveau 6) ou Bac + 5 (niveau 7)
Grade délivré Licence ou Master
Débouchés
Diplômes accessibles Master ou Doctorat

En France, il existe de nombreuses formations au journalisme. Au total, quelque 83 formations au journalisme existent, pour la plupart reconnues par l'État, certaines sont membres de la Conférence des écoles de journalisme (CEJ) et, pour un nombre plus restreint d'entre elles, de la Conférence des grandes écoles (CGE).

On distingue 14 formations dites « reconnues » par la profession, c'est-à-dire par la Commission paritaire nationale de l'emploi des journalistes (CPNEJ). Les écoles dispensant ces formations pratiquent une sélection à l’entrée sur épreuves écrites et orales, et un effectif réduit. Des classes préparatoires à ces formations existent.

La formation reconnue par la CPNEJ, d'une durée minimale de 2 ans, principalement après un bac + 3 (un bac + 2 ou le baccalauréat pour certaines formations) s'achève par l'obtention :

À part ces 14 formations, d'autres établissements dispensent une formation non reconnue par la CPNEJ et généralement de 1 à 3 ans. D'une part, parmi les universités, on peut lister l'université Sorbonne Nouvelle, l'université de Lorraine, l'université Lumière Lyon 2, l'université de Picardie Jules-Verne, l'université catholique de Lille ou encore l'IEP de Rennes. Et d'autre part, parmi les écoles privées : l'ESJ Paris, fondée en 1899, l'Institut européen du journalisme, l'ISCPA, ou encore l'IICP. La plupart des écoles privées non reconnues par la CPNEJ sanctionnent leur formation par la délivrance d'un titre de journaliste certifié par l'État.

Néanmoins, certaines formations non reconnues par la CPNEJ se distinguent, étant régulièrement citées par les employeurs et listées dans le classement du Figaro : le Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ), ainsi que l'ESJ Pro - Montpellier, deux émanations du CFJ et de l'ESJ Lille[4].

Formations

Les principales écoles de journalisme en France[5]
École [6] Formation CPNEJ Université
École de journalisme de Sciences Po (EDJ) 1 Master Journalisme Reconnu Sciences Po Paris
Master Journalisme et affaires internationales
École supérieure de journalisme de Lille (ESJ) 2 Master Journalisme Reconnu Université de Lille
Master Journalisme de science
Filière Académie ESJ[7]
Filière Journalisme de proximité en alternance
Licence Journalisme de proximité
Licence Journalisme sportif
Licence Journalisme multimédia
Master Climat et médias Université Paris-Saclay
Centre de formation des journalistes (CFJ) 3 Diplôme de journaliste (Paris) Reconnu Université Paris-Panthéon-Assas
Diplôme de journaliste, filière Local / Global (Lyon)
Diplôme de journaliste, filière Data (Lyon) Sciences Po Lyon
Filière journalisme École W[8] Université Paris-Panthéon-Assas
Licence Sciences, communication et journalisme École W[9] Sorbonne Université
Filière SportCom du CFJ INSEP
Centre universitaire d'enseignement du journalisme (CUEJ) 4 Master Journalisme Reconnu Université de Strasbourg
Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA) 5 Master Journalisme Reconnu Université Bordeaux-Montaigne
DU Journaliste reporter d’images
DU Journaliste multimédia
Institut pratique du journalisme (IPJ) 6 Diplôme de journaliste Reconnu Université Paris-Dauphine
École de journalisme de Toulouse (EJT) 7 Diplôme de journaliste Reconnu
École de journalisme et de communication d'Aix-Marseille (EJCAM) 8 Master Journalisme Reconnu Université Aix-Marseille
Master Métiers du journalisme et enjeux internationaux
Licence Information-communication
École publique de journalisme de Tours (EPJT) 9 Master Journalisme Reconnu Université de Tours
École des hautes études en sciences de l'information et de la communication (CELSA) 10 Master Info-com, parcours Journalisme Reconnu Sorbonne Université
Institut français de presse (IFP) 11 Master Info-com, parcours Journalisme Reconnu Université Paris-Panthéon-Assas
École de journalisme de Grenoble (EJDG) 12 Master Journalisme Reconnu Université Grenoble-Alpes, Sciences Po Grenoble
IUT de Lannion 13 BUT Info-com, parcours Journalisme Reconnu Université Rennes 1
Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ) 14 Titre de journaliste[8],[10]
École supérieure de journalisme de Montpellier (ESJ Pro) 15 Titre de journaliste
Master Journalisme numérique[11] Université Paul-Valéry-Montpellier
École de journalisme de Cannes (IUT de Nice) 16 BUT Info-com, parcours Journalisme Reconnu Université Côte d'Azur

Autres formations

Ci-dessous, sont listées les principales formations universitaires et privées non reconnues par la CPNEJ.

À l'université ou en IEP

Une dizaine de formations universitaires et d'IEP non reconnues par la CPNEJ existent en France. Elles sont peu ou pas sélectives et les frais de scolarité sont peu élevés.

Les formations universitaires non reconnues par la CPNEJ
Nom de la formation Université / IEP
Master Journalisme ICOM, Université Lumière Lyon 2[12]
Master Journalisme Sciences Po Bordeaux (IEP)
Master Journalisme École de journalisme de Gennevilliers, CY Cergy Paris Université
Master Journalisme international et espace francophone ICOM, Université Lumière Lyon 2
Master Journalisme et médias numériques Université de Picardie Jules Verne[13]
Master Journalisme et médias numériques Université de Lorraine
Master Journalisme, parcours reportage et enquête Sciences Po Rennes (IEP)
Master Développement du journalisme en innovation numérique Sciences Po Rennes (IEP) et INSA Rennes
Master Métiers du journalisme Sciences Po Aix (IEP) et EJCAM
Master Journalisme transmédia Université polytechnique Hauts-de-France
Master Histoire et journalisme Université catholique de Lille
Master Journalisme culturel Université Paris-Nanterre[14]
Master Journalisme culturel Université Sorbonne-Nouvelle
Master Journalisme transnational Université Sorbonne-Nouvelle
Master Journalisme scientifique Université Paris-Cité
Master Journalisme numérique ITIC, Université Paul-Valéry-Montpellier et ESJ Pro Montpellier
Licence Langage, média et journalisme ITIC, Université Paul-Valéry-Montpellier et ESJ Pro Montpellier
Licence Journalisme Faculté de lettres modernes de Lyon
BUT Info-com, parcours Journalisme IUT de Vichy, Université Clermont-Auvergne

En établissement d'enseignement supérieur privé

Une vingtaine de formations privées non reconnues par la CPNEJ existent en France, délivrant quasiment toutes uniquement un titre certifié (« certification ») par le ministère du Travail et France compétences[15]. Elles sont moins sélectives que les écoles reconnues et les frais de scolarité peuvent être élevés[16].

Critiques

Crédit image :
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Les locaux de l'École supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille), installée dans le bâtiment de l'ancien Institut de Physique de Lille.

Plusieurs organismes soulignent le corporatisme de la CPNEJ, qui protège les intérêts de ses plus anciens membres (ESJ Lille et CFJ notamment).

En effet, l'agrément délivré par la CPNEJ pour la reconnaissance d'une école par la profession implique des effets financiers[19], d'autant plus intéressants si le nombre d'écoles reconnues est faible.

Ainsi, les normes que la CPNEJ mobilise en vue des premières opérations de reconnaissance des écoles constituent « un simple calque du modèle de formation qui définit l’école supérieure des journalistes de Lille (ESJ) et le Centre de formation des journalistes (CFJ) »[20].

Les archives de la CPNEJ montrent d'ailleurs que « les critères de reconnaissance ont été élaborés à partir des modèles de formation déjà existants, en particulier ceux du Centre de formation des journalistes (CFJ) et de l’École supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille) » et que « la politique de limitation du nombre d’écoles agréées, qui vise à protéger les écoles déjà établies, est l’objet de tensions entre les différentes parties syndicales »[20].

Les classes préparatoires aux écoles reconnues

Il existe une dizaine de classes préparatoires aux écoles de journalisme reconnues par la CPNEJ en France.

Intitulé Coût Accès Établissement
Prépa Égalité des chances Gratuite Boursiers ESJ Lille et Bondy Blog
Télé-préparation aux concours des écoles de journalisme Payante Tous ESJ Lille et Université de Lille
Prépa La Chance Gratuite Boursiers La Chance et Anciens du CFJ
Prépa Journalisme CFJ / École W Payante Tous École W et CFJ
Préparation aux concours d'entrée des écoles de journalisme Gratuite Étudiants Paris 1 Université Panthéon-Sorbonne
Préparation aux concours d'entrée des écoles de journalisme Payante Tous Institut catholique de Paris
Préparation CELSA et grandes écoles de journalisme Payante Étudiants UCL Université catholique de Lille
DU Prépa Sciences Po et écoles de journalisme Payante Tous Université Paul-Valéry-Montpellier
Prépa aux écoles de journalisme Payante Tous Sciences Po Saint-Germain-en-Laye
Concours d'entrée dans les écoles reconnues par la profession Payante Tous Synergie Prépa
Préparation aux écoles de journalisme Payante Tous ISTH
Préparation aux écoles de journalisme Payante Tous Ipésup

Notes et références

  1. « Syndicat National des Journalistes | Premier syndicat français de journalistes », sur www.snj.fr (consulté le )
  2. Jean-Marc De Jaeger, « Classement 2018 des meilleures écoles de journalisme », sur Le Figaro Étudiant (consulté le )
  3. Sophie de Tarlé et Paul de Montferrand, « Classement des meilleures écoles de journalisme 2022 du Figaro Etudiant » Accès libre, sur Le Figaro, (consulté le )
  4. Le Figaro, « Classement des meilleures écoles de journalisme 2022 du Figaro Etudiant », sur Le Figaro Etudiant (consulté le )
  5. Classement Le Figaro Étudiant 2022
  6. Une licence de l'Université de Lille est obtenue après la L3. Un certificat d'établissement est délivré par l'ESJ Lille l'issue de la L2.
  7. a et b « Journaliste », sur certificationprofessionnelle.fr, (consulté le )
  8. Une licence est délivrée par Sorbonne Université. Un titre certifié est délivré par l'École W.
  9. Le CFPJ est historiquement associé au CFJ.
  10. « La formation en Master d’ESJ Pro | ESJ PRO », sur esj-pro.fr (consulté le )
  11. « MASTER 1 JOURNALISME - NOUVELLES PRATIQUES JOURNALISTIQUES », sur Université Lumière Lyon 2 (consulté le )
  12. UFR de Lettres - Amiens (80), « Master Journalisme », sur www.trouvermonmaster.gouv.fr (consulté le )
  13. Antoine Verrier, « Université - Master Arts, Lettres, LanguesMention : Humanités et Industries CréativesParcours : Journalisme culturel », sur parisnanterre.fr (consulté le )
  14. « Votre futur diplôme est-il reconnu par l'État ? », sur France compétences (consulté le )
  15. « Les écoles de journalisme », sur www.onisep.fr (consulté le )
  16. « Master Création Numérique : Design Informationnel et Journalisme Transmédia (DIJT) , Université de Valenciennes », sur formations.uphf.fr (consulté le )
  17. L'école est membre de la fédération de l'Université catholique de Lille.
  18. Sur le journalisme, Vol 2 N2, p. 66
  19. a et b Samuel Bouron et Ivan Chupin, « La reconnaissance paritaire des écoles de journalisme. Un néo-corporatisme », Sur le journalisme About journalism Sobre jornalismo, vol. 2, no 2,‎ , p. 64–77 (ISSN 2295-0729, lire en ligne, consulté le )

Voir aussi

Bibliographie

  • Jean-Pierre Tailleur, Bévues de presse. L'Information aux yeux bandés, Le Félin 2002

Articles connexes