Équipe du Canada de soccer

Équipe du Canada
Écusson de l' Équipe du Canada
Généralités
Confédération CONCACAF
Couleurs Rouge et blanc
Surnom The Canucks, Les Rouges
Classement FIFA en augmentation 40e (19 novembre 2021)[1]
Personnalités
Sélectionneur John Herdman
Capitaine Atiba Hutchinson
Plus sélectionné Atiba Hutchinson (90)
Meilleur buteur Dwayne De Rosario
Cyle Larin (22)
Rencontres officielles historiques
Premier match Australie 3 - 2 Flag of Canada 1921.svg Canada
()
Plus large victoire Îles Caïmans 0 - 11 Canada
()
Plus large défaite Mexique 8 - 0 Canada
()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 1
Premier tour en 1986
Championnat CONCACAF & Gold Cup Phases finales : 18
Médaille d'or, Amérique du NordMédaille d'or, Amérique du Nord Vainqueur en 1985 et 2000
Coupe des confédérations Phases finales : 1
1er tour en 2001
Jeux olympiques Médaille d'or, Jeux olympiques Médaille d'or en 1904[2]

Maillots

Kit left arm canada19h.png
Kit body canada19h.png
Kit right arm canada19h.png
Kit shorts canada19h.png
Kit socks eng18a.png
Domicile
Kit left arm portugal18a.png
Kit body canada19a.png
Kit right arm portugal18a.png
Kit shorts canada19a.png
Kit socks poland18h.png
Extérieur

L'équipe du Canada de soccer[3] est la sélection de football représentant l'Association canadienne de soccer (ACS).

Histoire

Les débuts du Canada

Pour les Canadiens, le premier match officiel de l’équipe de soccer a lieu contre les États-Unis, le , à Newark (États-Unis), et se solde par une victoire canadienne sur le score de 1 but à 0. Mais selon la FIFA, le premier match officiel fut joué le contre l’Australie, à Brisbane (Australie), et se solda par une défaite canadienne sur le score de 3 buts à 2.

Par ailleurs, l’équipe du Canada remporte la médaille d'or au tournoi de football aux Jeux olympiques d'été de 1904 à Saint-Louis (États-Unis), mais à cette époque le football n'était pas considéré comme une discipline officielle.

L'Association canadienne de soccer (en anglais Canadian Soccer Association) est fondée en 1912. Son nom original était le Dominion of Canada Football Association. Elle est affiliée à la FIFA depuis 1913 et est membre de la CONCACAF depuis la fondation de cet organisme en 1961.

Le Canada n’est pas inscrit pour les éditions de la Coupe du monde de 1930, 1934, 1938, 1950, 1954, 1962 et 1966. Pour la Coupe du monde 1958, il est battu au premier tour par le Mexique. Pour la Coupe du monde 1970, il perd au premier tour, derrière les États-Unis mais devant les Bermudes. Pour la Coupe du monde 1974, il est battu au premier tour par le Mexique. Pour la Coupe du monde 1978, il est battu au tour final par le Mexique, Haïti, le Salvador mais se classe devant le Suriname et le Guatemala. De même en 1982, il est éliminé au tour final en se classant 4e derrière le Honduras, le Salvador et le Mexique.

Le Canada a également participé au tournoi olympique en 1976 (en tant que pays hôte), battu au premier tour par l’URSS (1-2) et la Corée du Nord (1-3).

Du Championnat CONCACAF de 1985 à la Gold Cup 2000

Après avoir battu le Guatemala, Haïti, le Honduras et le Costa Rica, le Canada est sacré champion de la CONCACAF 1985 et, comme les éliminatoires au Mondial y sont jumelées, participe à sa seule phase finale de Coupe du monde de football, en 1986 au Mexique. Il tombe dans le groupe C, composé de la France, l’URSS et la Hongrie. Ils résistent bien lors du premier match contre la France mais s’inclinent 1-0 sur un but de Jean-Pierre Papin. Puis ils perdent contre la Hongrie (0-2) et contre l’URSS (0-2). L’équipe du Canada quitte la compétition avec aucun but marqué contre cinq buts encaissés.

Ancien Logo de SoccerCanada

Pour la Coupe du monde 1990, le Canada est battu au premier tour des éliminatoires par le Guatemala. À la Gold Cup 1991, le Canada est éliminé au premier tour, battu par le Honduras (2-4, doublé de Dale Mitchell) et par le Mexique (1-3, but de Jamie Lowery), mais bat la Jamaïque (3-2, buts de Dale Mitchell, de Colin Miller et de John Limniatis). À la Gold Cup 1993, malgré deux matchs nuls contre la Martinique (2-2, buts d’Alex Bunbury et de Geoff Aunger) et le Costa Rica (1-1, but de Nick Dasovic), le Canada enregistre sa plus large défaite au Stade Aztèque, le , contre le Mexique qui se solda par un terrible 8-0 en faveur des Mexicains.

Pour la Coupe du monde 1994, le Canada échoue de peu, car en terminant deuxième de la zone CONCACAF, il doit affronter en barrages l’Australie, mais il s'incline aux tirs au but (2-1 et 1-2 a.p, 4:1 tab) et ne participe donc pas au Mondial. À la Gold Cup 1996, le Canada perd au premier tour battu par le Brésil (1-4, but de Tomasz Radzinski) malgré une victoire sur le Honduras (3-1, doublé de Kevin Holness et but de Carlo Corazzin). Il déclara forfait à la Gold Cup 1998. Pour la Coupe du monde 1998, les Canadiens finissent bon derniers de la poule hexagonale du tour final derrière le Mexique, les États-Unis, la Jamaïque, le Costa Rica et le Salvador.

L’équipe du Canada a remporté son deuxième trophée lors de la Gold Cup 2000 en réalisant un parcours exceptionnel, avec notamment son gardien de but Craig Forrest en état de grâce qui arrêta plusieurs penalties. Au premier tour, après deux matchs nuls contre le Costa Rica (2-2, doublé de Carlo Corazzin) et contre la Corée du Sud (0-0), elle bat le Mexique (2-1 a.p, buts de Carlo Corazzin et de Richard Hastings) en quarts, puis en demies Trinité-et-Tobago (T&T) (1-0, but de Mark Watson). En finale, elle bat la Colombie (2-0, buts de Jason de Vos et de Carlo Corazzin). Ce dernier est le meilleur buteur de la compétition avec 4 buts.

De la Coupe des confédérations 2001 à la Gold Cup 2013

L’équipe du Canada participa à la Coupe des confédérations 2001 en tant que vainqueur de la Gold Cup 2000, au Japon et en Corée du Sud. Elle tombe dans le groupe du Japon, du Brésil et du Cameroun. Après une défaite contre le Japon (0-3), elle arrive à tenir en échec le Brésil (0-0) et perd contre le Cameroun (0-2). Elle était invitée à la Copa América 2001, mais en raison du contexte terroriste, elle déclara forfait et fut remplacée au pied levé par le Costa Rica. À la Gold Cup 2002, le Canada bat Haïti (2-0, doublé de Kevin McKenna) mais perd contre l'Équateur (0-2) au premier tour, puis bat la Martinique (1-1 a.p, 6:5 tab; but de Kevin McKenna) mais perd en demies contre les États-Unis (0-0 a.p, 4:2 tab), puis bat la Corée du Sud (2-1, buts de Kim Do-heon (csc) et de Dwayne De Rosario).

Pour la Coupe du monde 2002, il est battu au second tour, par Trinité-et-Tobago et le Mexique, mais termine devant le Panama. À la Gold Cup 2003, il est éliminé au premier tour avec une victoire sur le Costa Rica (1-0, but de Paul Stalteri) et une défaite contre Cuba (0-2). À la Gold Cup 2005, il enregistre deux défaites contre les États-Unis (0-2) et le Costa Rica (0-1) mais bat 2-1 Cuba (buts d’Ali Gerba et d’Atiba Hutchinson). Pour la Coupe du monde 2006, il bat Belize mais perd au second tour contre le Costa Rica, le Honduras et le Guatemala.

À la Gold Cup 2007, l’équipe du Canada termine première du groupe avec deux victoires contre Haïti (2-0, doublé de Dwayne De Rosario) et le Costa Rica (2-1, doublé de Julián de Guzmán) mais perd contre la surprise du tournoi, la Guadeloupe (1-2, but d’Ali Gerba). Elle bat en quarts le Guatemala (3-0, doublé d’Ali Gerba et but de Dwayne De Rosario) mais perd en demies contre les États-Unis (1-2) malgré le but d’Iain Hume et un arbitrage très discutable. Richards Hastings (défenseur) et Julián de Guzmán (milieu) font partie de l’équipe-type du tournoi. L'équipe du Canada est classée au 60e rang de la FIFA en .

Pour la Coupe du monde 2010, il s'impose au deuxième tour face à Saint-Vincent-et-les-Grenadines puis se qualifie pour le troisième tour. Mais il terminera dernier de son groupe composé du Honduras, du Mexique et de la Jamaïque, et est ainsi une nouvelle fois éliminé de la course à la Coupe du monde. À la Gold Cup 2009, le Canada a été éliminé par le Honduras en quarts de finale après avoir été invaincu durant la phase de groupe. Deux ans plus tard, à la Gold Cup 2011, les Canadiens seront éliminés dès la phase de poule avec pour bilan une défaite face aux États-Unis (0-2), une victoire face à la Guadeloupe (1-0) et un match nul face au Panama (1-1).

Malgré les déconvenues récentes, d'aucuns estiment que le Canada dispose de l'une des meilleures générations de ces dernières années pour se qualifier à la Coupe du monde 2014. Néanmoins lors du dernier match du 3e tour de qualification, les Canadiens sont étrillés par leur bête noire, le Honduras, (1-8) alors qu'un match nul suffisait pour se qualifier pour le 4e tour. Le sélectionneur trinidadien Stephen Hart démissionna à la suite de cette défaite.

Privilège des trois nations nord-américaines, le Canada est qualifié d'office pour la Gold Cup 2013 où il rencontre le Mexique, la Martinique et le Panama. L'équipe canadienne débute mal le tournoi continental en concédant une défaite surprise (0-1), à la dernière minute, face à la Martinique, en match d'ouverture. Lors de la deuxième journée, les Canadiens sont à nouveau battus par le Mexique (0-2) et compromettent sérieusement leurs chances de qualification. Sans surprise, le Canada est éliminé dès le premier tour après avoir néanmoins accroché le Panama (0-0).

L'ère Floro (2013-2016)

Gold Cup 2015

Sélectionneur intérimaire durant la Gold Cup 2013, Colin Miller est remplacé par l'Espagnol Benito Floro, le [4]. Ancien entraîneur du Real Madrid dans les années 1990, l'avènement de Floro suscite un certain espoir mais les résultats ne sont pas au rendez-vous: en effet, deux ans après son arrivée, le Canada stagne toujours autour de la 110e place du classement de la FIFA. Lors de la Gold Cup 2015, l'équipe canadienne est éliminée dès le 1er tour en raison de son inefficacité à marquer des buts et à empiler des victoires (2 nuls et une défaite)[5]. Cependant l'année 2015 termine sur une bonne note puisque le Canada atteint la 88e place au classement de la FIFA, soit son meilleur rang depuis .

Éliminatoires de la Coupe du monde 2018

Les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 commencent sous de bons auspices pour le Canada qui bat le Honduras 1-0 à Vancouver lors de la 1re journée du 4e tour préliminaire, suivi d'un bon match nul acquis au Stade Cuscatlán du Salvador (0-0). Cependant l'équipe se délite lors des journées suivantes en concédant trois défaites d'affilée contre le Mexique (0-3 à domicile et 2-0 à l'extérieur) puis contre le Honduras lors du match retour à San Pedro Sula (2-1), après avoir pourtant ouvert la marque par l'intermédiaire de Manjrekar James. La victoire acquise sur le Salvador (3-1) à l'occasion de la 6e et dernière journée ne change rien à l'affaire puisque les Canadiens sont éliminés en terminant à la troisième place du groupe à un point du Honduras, qualifié pour le tour suivant grâce au match nul 0-0 arraché au Mexique (leader du groupe) dans l'enceinte du Stade Aztèque[6]. Cet échec précipite le départ de Benito Floro dont le contrat n'est pas renouvelé par l'ACS.

Depuis 2017

L'ère Zambrano et la Gold Cup 2017 (2017-2018)

Désigné en nouveau sélectionneur du Canada[7], l'Équatorien Octavio Zambrano est à la tête de l'équipe à l'occasion de la Gold Cup 2017. Il ne rate pas ses débuts en compétition officielle car ses hommes ouvrent le tournoi continental en battant par quatre buts à deux la débutante Guyane – doublé du jeune attaquant Alphonso Davies, âgé seulement de 16 ans – puis en tenant en échec le Costa Rica, un but partout, avec un nouveau but de Davies à la clé. Les Canadiens assurent leur présence en quarts-de-finale, instance qu'ils n'avaient plus retrouvée depuis 2009, en terminant à la 2e place du groupe après un match nul et vierge acquis face au Honduras[8]. Opposés à la Jamaïque, les Canucks s'inclinent par deux buts à un. Malgré cette élimination, le tournoi aura permis à sept joueurs de faire leurs débuts en compétition officielle : Fraser Aird, Maxime Crépeau, Alphonso Davies (3 buts marqués), Anthony Jackson-Hamel, Mark-Anthony Kaye, Michael Petrasso et Steven Vitoria[9].

L'ère Herdman (depuis 2018)

Le , l'Anglais John Herdman, sélectionneur de l'équipe féminine, est promu à la tête de l'équipe A. Il succède à Octavio Zambrano, victime des résultats décevants de l'équipe masculine[10]. À l'occasion de la 1re journée des qualifications à la Gold Cup 2019, le , le Canada s'impose 8-0 sur les îles Vierges des États-Unis, ce qui constitue son record de la victoire la plus large en match international[11], record battu le lorsque les Canadiens l'emportent par onze buts à zéro face aux Îles Caïmans au premier tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2022[12].

Résultats de l'équipe du Canada

Palmarès

Le tableau suivant liste le palmarès de l’équipe du Canada de soccer actualisé au dans les différentes compétitions internationales officielles.

Palmarès de l’équipe du Canada en compétitions officielles
Compétitions internationales Compétitions continentales Trophées divers

Parcours dans les compétitions internationales

Coupe du monde

L'équipe canadienne participe à une seule reprise à la Coupe du monde.

Parcours de l'équipe du Canada en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position
Drapeau de l'Uruguay 1930 Non inscrit Drapeau du Mexique 1970 Tour préliminaire Drapeau de la Corée du Sud Drapeau du Japon 2002 Tour préliminaire
Drapeau de l'Italie 1934 Non inscrit Drapeau de l'Allemagne 1974 Tour préliminaire Drapeau de l'Allemagne 2006 Tour préliminaire
Drapeau de la France 1938 Non inscrit Drapeau de l'Argentine 1978 Tour préliminaire Drapeau d'Afrique du Sud 2010 Tour préliminaire
Drapeau du Brésil 1950 Non inscrit Drapeau de l'Espagne 1982 Tour préliminaire Drapeau du Brésil 2014 Tour préliminaire
Drapeau de la Suisse 1954 Non inscrit Drapeau du Mexique 1986 1er tour Drapeau de la Russie 2018 Tour préliminaire
Drapeau de la Suède 1958 Non inscrit Drapeau de l'Italie 1990 Non qualifiée Drapeau du Qatar 2022 Qualifications en cours
Drapeau du Chili 1962 Non inscrit Drapeau des États-Unis 1994 Non qualifiée Drapeau du Canada Drapeau des États-Unis Drapeau du Mexique 2026 Qualifié d'office
Drapeau de l'Angleterre 1966 Non inscrit Drapeau de la France 1998 Non qualifiée
En rouge encadré et en gras italique, l'édition de la Coupe du monde que l'équipe du Canada a disputée à domicile.

Gold Cup

L'équipe canadienne compte dix-sept participations en Coupe des nations de la CONCACAF / Gold Cup. Elle étrenne son palmarès dans cette compétition en 1985 puis l'emporte une deuxième fois en 2000.

Parcours de l'équipe du Canada en Gold Cup
Année Position Année Position Année Position
Drapeau du Salvador 1963 Non inscrit 1989 Tour préliminaire Drapeau des États-Unis 2007 Demi-finale
Drapeau du Guatemala 1965 Non inscrit Drapeau des États-Unis 1991 1er tour Drapeau des États-Unis 2009 Quart de finale
Drapeau du Honduras 1967 Non inscrit Drapeau des États-Unis Drapeau du Mexique 1993 1er tour Drapeau des États-Unis 2011 1er tour
Drapeau du Costa Rica 1969 Non inscrit Drapeau des États-Unis 1996 1er tour Drapeau des États-Unis 2013 1er tour
Drapeau de Trinité-et-Tobago 1971 Non inscrit Drapeau des États-Unis 1998 Forfait Drapeau des États-Unis Drapeau du Canada 2015 1er tour
Drapeau d'Haïti 1973 Tour préliminaire Drapeau des États-Unis 2000 Vainqueur Drapeau des États-Unis 2017 Quart de finale
Drapeau du Mexique 1977 Quatrième Drapeau des États-Unis 2002 Troisième Drapeau des États-Unis Drapeau du Costa Rica Drapeau de la Jamaïque 2019 Quart de finale
Drapeau du Honduras 1981 Quatrième Drapeau des États-Unis Drapeau du Mexique 2003 1er tour Drapeau des États-Unis 2021 Demi-finale
1985 Vainqueur Drapeau des États-Unis 2005 1er tour
En rouge encadré et en gras italique, les éditions de la Coupe des nations de la CONCACAF / Gold Cup que l'équipe du Caada a disputées à domicile.

Ligue des Nations

Parcours de l'équipe du Canada en Ligue des nations
Édition Ligue Classement final Phase de Groupe Phase finale
Classement de groupe Pts J G N P bp bc Pays hôte Résultat J G N P bp bc
2019-2020 en stagnation A 5e 2/3 9 4 3 0 1 10 4 Drapeau des États-Unis 2020 Non qualifié
2022-2023 en stagnation A e /3 0 0 0 0 0 0 0 Pays inconnu 2023 À venir
Total 9 4 3 0 1 10 4 Total 0 0 0 0 0 0

Coupe des confédérations

L'équipe canadienne participe à une seule reprise à la Coupe des confédérations à la suite de leur victoire en Gold Cup en 2000.

Parcours en Coupe des confédérations
Année Position Année Position Année Position
1992 Non qualifiée 2001 1er tour 2013 Non qualifiée
1995 Non qualifiée 2003 Non qualifiée 2017 Non qualifiée
1997 Non qualifiée 2005 Non qualifiée
1999 Non qualifiée 2009 Non qualifiée

Composition de l'équipe du Canada

Sélectionneurs

Rang Nom Période
1 Don Petrie 1957
2 Peter Dinsdale 1968-1970
3 Frank Pike 1970-1973
4 Eckhard Krautzun 1973-1977
5 Barrie Clarke 1979-1981
6 Tony Waiters 1981-1986
7 Bob Bearpark 1986-1987
8 Tony Taylor 1988-1989
9 Bob Lenarduzzi 1989-1990
Sélectionneurs de l’équipe du Canada
Rang Nom Période
10 Tony Waiters 1990-1991
11 Bob Lenarduzzi 1992-1997
12 Bruce Twamley (intérim) 1998
13 Holger Osieck 1999-2003
14 Colin Miller (intérim) 2003
15 Frank Yallop 2004-2006
16 Stephen Hart (intérim) 2006-2007
17 Dale Mitchell 2007-2009
18 Stephen Hart 2009-2012
Rang Nom Période
19 Colin Miller (intérim) 2013
20 António Fonseca (intérim) 2013
21 Colin Miller (intérim) 2013
22 Benito Floro 2013-2016
23 Michael Findlay (intérim) 2016-2017
24 Octavio Zambrano 2017-2018
25 John Herdman 2018-

Joueurs

Joueurs emblématiques

Équipe actuelle

Effectif et encadrement de l'équipe du Canada pour les Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2022
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G St. Clair, DayneDayne St. Clair 8 974 9/5/1997 (24 ans) 1 0 Minnesota United
16 G Pantemis, JamesJames Pantemis 9 051 21/2/1997 (24 ans) 0 0 CF Montréal 2021
18 G Borjan, MilanMilan Borjan 12 460 23/10/1987 (34 ans) 53 0 Drapeau de la Serbie Étoile rouge de Belgrade 2011
2 D Johnston, AlistairAlistair Johnston 8 457 8/10/1998 (23 ans) 2 1 Nashville SC 2021
3 D Adekugbe, SamSam Adekugbe 9 818 16/1/1995 (26 ans) 13 0 Drapeau de la Norvège Vålerenga IF 2015
4 D Miller, KamalKamal Miller 8 967 16/5/1997 (24 ans) 6 0 CF Montréal 2017
5 D Vitória, StevenSteven Vitória 12 745 11/1/1987 (34 ans) 15 2 Moreirense FC 2016
12 D Gutiérrez, CristiánCristián Gutiérrez 9 054 18/2/1997 (24 ans) 0 0 Whitecaps de Vancouver
15 D Sturing, FrankFrank Sturing 8 954 29/5/1997 (24 ans) 1 1 FC Den Bosch 2021
20 D Waterman, JoelJoel Waterman 9 445 24/1/1996 (25 ans) 0 0 CF Montréal
21 D Ferreira, RicardoRicardo Ferreira 10 600 25/11/1992 (29 ans) 1 0 Agent libre 2021
22 D Laryea, RichieRichie Laryea 9 827 7/1/1995 (26 ans) 8 1 Toronto FC 2019
6 M Piette, SamuelSamuel Piette 9 883 12/11/1994 (27 ans) 51 0 CF Montréal 2012
7 M Eustáquio, StephenStephen Eustáquio 9 113 21/12/1996 (24 ans) 3 0 FC Paços de Ferreira 2019
8 M Wotherspoon, DavidDavid Wotherspoon 11 644 16/1/1990 (31 ans) 3 1 St. Johnstone FC 2019
13 M Hutchinson, AtibaAtiba Hutchinson 14 178 8/2/1983 (38 ans) 85 7 Beşiktaş JK 2003
14 M Kaye, Mark-AnthonyMark-Anthony Kaye 9 863 2/12/1994 (27 ans) 15 2 Los Angeles FC 2017
19 A Davies, AlphonsoAlphonso Davies 7 701 2/11/2000 (21 ans) 23 9 Bayern Munich 2017
999 M Nelson, JaydenJayden Nelson 7 008 26/9/2002 (19 ans) 3 1 Toronto FC 2020
9 A Larin, CyleCyle Larin 9 727 17/4/1995 (26 ans) 37 22 Beşiktaş JK 2014
10 A Hoilett, JuniorJunior Hoilett 11 504 5/6/1990 (31 ans) 31 11 Cardiff City 2015
11 A Cavallini, LucasLucas Cavallini 10 567 28/12/1992 (28 ans) 22 16 Whitecaps de Vancouver 2012
20 A David, JonathanJonathan David 7 996 12/1/2000 (21 ans) 24 18 Lille 2018
23 A Corbeanu, TheoTheo Corbeanu 7 138 19/5/2002 (19 ans) 3 1 Wolverhampton Wanderers 2021
23 A Millar, LiamLiam Millar 8 103 27/9/1999 (22 ans) 11 0 Charlton AFC 2018
Sélectionneur
Sélectionneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • César Meylan
Entraîneur(s) des gardiens
  • Simon Eaddy



Légende


Appelés récemment

Les joueurs suivants ne font pas partie du dernier groupe appelé mais ont été retenus en équipe nationale lors des 12 derniers mois.

Les joueurs qui comportent le signe Injury icon 2.svg, sont blessés au moment de la dernière convocation.

Pos. Nom Date de Naissance Sél. Buts Club (au moment de leur dernière convocation) Dernier appel

Records de sélections et de buts

Record de sélections en équipe du Canada
Sélections Joueur Période Buts
90 Atiba Hutchinson 2003-0000 8
89 Julián de Guzmán 2002-2016 4
84 Paul Stalteri 1997-2010 7
82 Randy Samuel 1983-1997 0
81 Dwayne De Rosario 1998-2015 22
78 Mark Watson 1991-2004 3
67 Lyndon Hooper 1986-1997 3
65 Alex Bunbury 1986-1997 16
63 Nick Dasovic 1992-2004 2
63 Kevin McKenna 2000-2012 11
Records de buts en équipe du Canada
Buts Joueur Période Sélections
22 Cyle Larin 2014-0000 44
22 Dwayne De Rosario 1998-2015 81
19 John Catliff 1984-1994 46
19 Dale Mitchell 1980-1993 55
18 Jonathan David 2018-0000 24
17 Tosaint Ricketts 2011-0000 61
16 Lucas Cavallini 2012-0000 28
16 Alex Bunbury 1986-1997 65
15 Ali Gerba 2005-2011 31
13 Junior Hoilett 2015-0000 39

Infrastructures

Ils ont évolué au King George V Park  de Saint-Jean de Terre-Neuve, enceinte inaugurée en 1925. C'est dans ce stade qu'ils se qualifient pour la Coupe du monde de 1986 en battant le Honduras. Depuis 2007, la sélection dispute la plupart de leurs rencontres au BMO Field, situé à Toronto d'une capacité de 30 991 places. Ils évoluent aussi au BC Place de Vancouver, d'une capacité de 54 500 places. Entre 2008 et 2010, la sélection disputait des rencontres au stade Saputo de Montréal d'une capacité de 19 619 places.

Statistiques

Classements FIFA

Classement FIFA de l'équipe du Canada
Année 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
Classement mondial[13] 44 63 65 40 66 101 81 63 92 70 87 90 84 82 55 90 56 84 72 64 112 112 88 117 94 78 73
Classement zone CONCACAF 5 4 6 4 7 9 9 8 11 7 9 9 10 8 4 9 5 8 8 7 11 13 9 13 10 8 7

Légende du classement mondial :
Légende du classement nord-américain :

  • de 1 à 49
  • 1
  • de 50 à 99
  • de 2 à 5
  • de 100 à 209
  • de 6 à 35

Notes et références

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, .
  2. Le football aux Jeux olympiques de 1896 à 1904 est considéré comme sport de démonstration.
  3. Au Canada, autant en français qu'en anglais, le mot soccer est universellement utilisé pour désigner le Football Association, afin de le distinguer du football canadien et du football américain. Voir la prise de décision ici.
  4. « Benito Floro dirigera l'équipe nationale masculine », sur www.journaldemontreal.com, (consulté le ).
  5. « Le Canada éliminé de la Gold Cup », sur www.rds.ca, (consulté le ).
  6. « Le Canada officiellement éliminé des qualifications du Mondial 2018 », sur www.rds.ca, (consulté le ).
  7. « Octavio Zambrano nommé à la tête de la sélection masculine », sur www.soccr.ca, (consulté le ).
  8. « Le Canada atteint les quarts de finale de la Gold Cup », sur www.journaldemontreal.com, (consulté le ).
  9. « Gold Cup: le Canada éliminé par les Jamaïcains », sur http://www.lapresse.ca, (consulté le ).
  10. « Les sélections canadiennes changent de têtes », sur fr.fifa.com, (consulté le ).
  11. « CONCACAF: le Canada pulvérise les Îles vierges américaines », sur www.journaldemontreal.com, (consulté le ).
  12. « Le Canada pulvérise les îles Caïmans 11-0 en qualifications du Mondial-2022 », sur lapresse.ca, .
  13. Classement mondial année par année :
    « Classement FIFA », sur fr.fifa.com

Liens externes