Électorat de Wurtemberg

Électorat de Wurtemberg
(de) 'Kurfürstentum Württemberg'

18031806

Drapeau Blason
Description de l'image Wuerttemberg1.png.
Informations générales
Capitale Stuttgart
Prince-électeur
1803-1806 Frédéric II

Entités précédentes :

Entités suivantes :

L'électorat de Wurtemberg ou principauté-électorale de Wurtemberg (en allemand : Kurfürstentum Württemberg) était un territoire du Saint-Empire romain germanique.

Électorat de Wurtemberg

Sommaire

Histoire

L'électorat est créé par le recès de la diète perpétuelle d'Empire du qui élève le duc de Wurtemberg, Frédéric II, au rang de prince-électeur[1].

Un traité signé à Brünn (Brno), le , érige l'électorat en royaume. Le , Frédéric II prend le titre de roi.

Composition

Le recès de 1803 attribua à l'électeur cinq voix viriles au collège des princes :

  • une voix pour le duché de Wurtemberg ;
  • trois nouvelles voix :
    • deux pour Teck et Tübingen ;
    • une voix pour Zwiefalten
  • la voix de la prévôté sécularisée d'Ellwangen.

L'électorat peut ainsi être considéré comme l'union personnelle de cinq états impériaux immédiats.

Territoire

Par le traité signé à Paris, le , le duc de Wurtemberg renonce à ses possessions situées sur la rive gauche du Rhin.

En compensation, le recès de la diète d'Empire lui attribue les territoires suivants :

  • la prévôté d'Ellwangen ;
  • les chapitres, abbayes et couvents de Zwiefalten, Schönthal, Comburg, Rottenmünster, Heiligkreuztal, Oberstenfeld, Margrethausen et tous ceux situés dans ses nouvelles possessions ;
  • le village de Dürrenmettstetten (aujourd'hui, un quartier de Sulz) ;
  • les villes impériales de Weil, Reutlingen, Esslingen, Rottweil, Giengen, Aalen, Hall, Gmünd et Heilbronn.

Par le traité signé à Presbourg, le (5 nivôse an XIV), l'empereur cède à Frédéric II :

  • les cinq villes dites du Danube, à savoir : Ehingen, Munderkingen, Riedlingen, Mengen et Sulgau ;
  • le Haut- et Bas-comté de Hohenberg ;
  • le landgraviat de Nellenbourg et la préfecture d'Altdorf, la ville de Constance exceptée ;
  • la partie du Brisgau enclavée dans les possessions wurtembergeoises et située à l'est d'une ligne tirée du Schlegelberg à la Molbach ;
  • les villes de Willingen et Brentingen.

Notes

  1. § 31 : « La dignité électorale est accordées à l'archiduc grand-duc. Elle est accordée également au margrave de Bade, au duc de Wurtemberg, et au landgrave de Hesse-Cassel qui, pour le rang, alterneront entr'eux d'après les strophes établies au collège des princes, et pour leur introduction observeront les formalités d'usage. À l'extinction de la maison de Hesse-Cassel, le titre électoral passera à la maison de Hesse-Darmstadt ».