Élections sénatoriales françaises de 2023

Élections sénatoriales françaises de 2023
170 des 348 sièges du Sénat
Crédit image:
Jean Baptiste DOAT
licence CC BY-SA 4.0 🛈
REP – Bruno Retailleau
Sièges obtenus 133 en diminution 12
Crédit image:
Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons - cc-by-sa-3.0
licence CC BY-SA 3.0 🛈
SER – Patrick Kanner
Sièges obtenus 64 en stagnation
Crédit image:
licence CC BY-SA 2.0 fr 🛈
UC – Hervé Marseille
Sièges obtenus 56 en diminution 1
Crédit image:
licence CC BY 2.0 🛈
RDPI – François Patriat
Sièges obtenus 22 en diminution 2
Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
CRCE – Cécile Cukierman
Sièges obtenus 18 en augmentation 3
Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
LIRT – Claude Malhuret
Sièges obtenus 18 en augmentation 4
Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
EST – Guillaume Gontard
Sièges obtenus 17 en augmentation 5
RDSE – Maryse Carrère
Sièges obtenus 16 en augmentation 2
Sénateurs élus par département
Composition du Sénat
Président du Sénat
Sortant Élu
Gérard Larcher
LR
Gérard Larcher
LR

Les élections sénatoriales françaises de 2023 ont lieu le afin de renouveler au scrutin indirect la moitié des membres du Sénat, la chambre haute du Parlement français.

Les Républicains conservent leur majorité relative mais perdent plusieurs sièges.

Contexte

Élections sénatoriales de 2020

Composition du Sénat après les élections de 2020.

Les élections sénatoriales de septembre 2020 aboutissent à un renforcement de la majorité de la droite et du centre. Les partis composant la majorité à l’Assemblée nationale échouent quant à eux à s'imposer, tandis qu'un groupe écologiste réapparaît.

Du fait de la pandémie de Covid-19, le renouvellement des six sénateurs représentant les Français établis hors de France est repoussé d'un an, les élections consulaires ayant elles-mêmes été reportées à mai 2021. Leur renouvellement intervient par conséquent en septembre 2021[1].

Dans sa configuration antérieure aux élections de 2022, le Sénat est ainsi composé de 3 groupes principaux (REP, Union centriste, SOCR) et de 6 autres groupes mineurs. La chambre haute est ainsi majoritairement orientée à droite et au centre droit, Les Républicains et l'Union centriste détenant à eux seuls 202 des 348 sièges. La principale force d'opposition est incarnée par le Groupe socialiste (SOCR) avec 64 sénateurs.

Élections présidentielle et législatives de 2022

Ces élections interviennent 16 mois après l'élection présidentielle d'avril 2022, ayant vu la réélection du président sortant Emmanuel Macron, et 14 mois après les élections législatives de juin 2022, qui marquent la fin de la XVe législature de la Cinquième République. Cette dernière a entraîné une recomposition de l'Assemblée nationale, la chambre basse du Parlement français[2].

Objectifs des partis

Droite et centre

La majorité sénatoriale de droite et du centre est favorite pour conserver sa majorité. Selon le sénateur des Hauts-de-Seine Roger Karoutchi, les perspectives oscillent entre une perte de 5 sièges ou un gain de 2 sièges au sein de LR, le groupe le plus important en terme d'effectif du Sénat.

Concernant les centristes, l'objectif est de passer devant le groupe socialiste et devenir le deuxième groupe politique du Sénat. Numériquement, le groupe table sur une perte de 4 sièges voire un gain de 3 sièges[3].

Gauche

La gauche ambitionne le seuil des 100 sièges.

Les socialistes souhaitent conserver leurs 64 sièges et éventuellement effectuer des prises notamment en Seine-Saint-Denis et à Paris.

Les communistes et écologistes, avec respectivement 15 et 12 sièges, sont partis unis aux côtés des socialistes dans une quinzaine de départements. Les écologistes souhaitent gagner 3 à 4 élus. Sachant que seuls 8 des 12 sénateurs ne sont pas renouvelables, la perte de plus de 2 sièges entraînerait la disparition du groupe comme ce fut le cas en 2017.

Le groupe communiste est dans une situation similaire à celle du groupe écologiste puisqu'il renouvelle les deux tiers de ses effectifs[4].

Autres forces politiques

La majorité présidentielle (Renaissance, MoDem, Horizons) siège au sein de quatre groupes. Le principal est le groupe RDPI (24 sièges), qui, avec seulement la moitié des sièges renouvelables, est assuré de se maintenir après les élections. Les autres sénateurs de la majorité présidentielle siègent au sein du RDSE, LIRT et UC. En raison du faible ancrage territorial, l'objectif est de maintenir le contingent actuel.

Le Rassemblement national souhaite faire son retour au Sénat avec des prévisions comprise entre 0 et 10 sénateurs[5]. Ses meilleurs espoirs se situent dans le Pas-de-Calais, le Nord et la Moselle[6].

La France insoumise, actuellement absente de la Haute assemblée et écartée de l'accord PS-PCF-EELV, affiche un objectif très modeste.

Système électoral

Crédit image:
licence CC BY 2.0 🛈
L'hémicycle du Sénat.

Le Sénat français est composé de 348 sièges pourvus pour six ans mais renouvelés par moitié tous les trois ans. Les élections de 2023 visent ainsi à élire les 170 sénateurs correspondant à la série 1[7],[8],[9].

Le système électoral utilisé dépend du nombre de sièges à pourvoir. Dans les circonscriptions désignant un ou deux sénateurs, ceux-ci sont élus au scrutin majoritaire obligatoire à deux tours. Pour les circonscriptions désignant trois sénateurs ou plus, il est fait recours au scrutin proportionnel plurinominal[10].

Le mandat d'un sénateur est renouvelable[11]. Il entre cependant dans le champ d'application de la loi organique du qui a encadré le cumul des mandats en France[12],[13].

Collège électoral

Le collège électoral élisant les sénateurs est composé de 162 000 grands électeurs :

Répartition par département

Le nombre de sénateurs par département est défini en fonction de sa population.

Départements Sièges
01 Ain 3
02 Aisne 3
03 Allier 2
04 Alpes de Haute-Provence 1
05 Hautes-Alpes 1
06 Alpes-Maritimes 5
07 Ardèche 2
08 Ardennes 2
09 Ariège 1
10 Aube 2
11 Aude 2
12 Aveyron 2
13 Bouches-du-Rhône 8
14 Calvados 3
15 Cantal 2
16 Charente 2
17 Charente-Maritime 3
18 Cher 2
19 Corrèze 2
2A Corse-du-Sud 1
2B Haute-Corse 1
21 Côte-d'Or 3
22 Côtes-d'Armor 3
23 Creuse 2
24 Dordogne 2
25 Doubs 3
26 Drôme 3
27 Eure 3
28 Eure-et-Loir 3
29 Finistère 4
30 Gard 3
31 Haute-Garonne 5
32 Gers 2
33 Gironde 6
34 Hérault 4
35 Ille-et-Vilaine 4
36 Indre 2
Départements Sièges
37 Indre-et-Loire 3
38 Isère 5
39 Jura 2
40 Landes 2
41 Loir-et-Cher 2
42 Loire 4
43 Haute-Loire 2
44 Loire-Atlantique 5
45 Loiret 3
46 Lot 2
47 Lot-et-Garonne 2
48 Lozère 1
49 Maine-et-Loire 4
50 Manche 3
51 Marne 3
52 Haute-Marne 2
53 Mayenne 2
54 Meurthe-et-Moselle 4
55 Meuse 2
56 Morbihan 3
57 Moselle 5
58 Nièvre 2
59 Nord 11
60 Oise 4
61 Orne 2
62 Pas-de-Calais 7
63 Puy-de-Dôme 3
64 Pyrénées-Atlantiques 3
65 Hautes-Pyrénées 2
66 Pyrénées-Orientales 2
67 Bas-Rhin 5
68 Haut-Rhin 4
69 Rhône 7
70 Haute-Saône 2
71 Saône-et-Loire 3
72 Sarthe 3
73 Savoie 2
Départements Sièges
74 Haute-Savoie 3
75 Paris 12
76 Seine-Maritime 6
77 Seine-et-Marne 6
78 Yvelines 6
79 Deux-Sèvres 2
80 Somme 3
81 Tarn 2
82 Tarn-et-Garonne 2
83 Var 4
84 Vaucluse 3
85 Vendée 3
86 Vienne 2
87 Haute-Vienne 2
88 Vosges 2
89 Yonne 2
90 Territoire de Belfort 1
91 Essonne 5
92 Hauts-de-Seine 7
93 Seine-Saint-Denis 6
94 Val-de-Marne 6
95 Val-d'Oise 5
971 Guadeloupe 3
972 Martinique 2
973 Guyane 2
974 La Réunion 4
975 Saint-Pierre-et-Miquelon 1
976 Mayotte 2
977 Saint-Barthélemy 1
978 Saint-Martin 1
986 Wallis et Futuna 1
987 Polynésie française 2
988 Nouvelle-Calédonie 2
Français de l'étranger série 1 6
Français de l'étranger série 2 6
TOTAL 348

Campagne

À gauche

Le Parti socialiste (PS) signe avec le Parti communiste français (PCF) et Europe Écologie Les Verts (EELV) des accords de liste. En effet, le PS et le PCF signent un accord pour la constitution de listes communes dans 15 départements. Puis le PS et EELV valident des listes communes dans 14 départements, « un accord historique », selon Pierre Jouvet, secrétaire général du PS[14],[15]. La France insoumise est exclue de ces accords nationaux, notamment en raison de son très faible nombre de grands électeurs potentiels[16],[14].

De même, à Paris, une liste commune PS-PCF-EELV est constituée. Elle est menée par le sénateur PS sortant Rémi Féraud, avec pour objectif de faire élire 8 sénateurs de gauche sur les 12 postes à pourvoir[17]. Ces 8 premières places comportent quatre socialistes ou proches, trois écologistes dont Yannick Jadot et un communiste avec Ian Brossat[18],[19].

Candidatures

Il y a au total 1 829 candidats dont 1 679 pour des scrutins proportionnels et 150 pour des scrutins majoritaires. Parmi ceux-ci, 853 (soit 46,6 %) sont des femmes ; dans les scrutins majoritaires, elles ne représentent que 34 % des candidats titulaires. Il y a parmi les candidats une ministre (Sonia Backès), six députés français, sept députés européens, 119 sénateurs (soit 70 % des sortants) et six présidents de conseil départemental.

Pour les scrutins proportionnels, 59 des 227 listes ont une femme comme tête de liste (soit 26 % des listes). La répartition des âges des candidats est telle : 3,5 % de 24-29 ans, 10,6 % de 30-39 ans, 19,4 % de 40-49 ans, 27,1 % de 50-59 ans, 29,1 % de 60-69 ans, 9,8 % de 70-79 ans et 0,5 % de plus de 80 ans. Le candidat le plus jeune est âgé de 24 ans et 1 mois, Morgane Rengard dans le Pas-de-Calais et le candidat le plus âgé est Jean-Marie Vanlerenberghe, sénateur sortant et doyen, avec 84 ans et 5 mois. La moyenne d'âge des candidats se situe à 54 ans et 11 mois[20].

Résultats

Résultats par nuance

Résultats des élections sénatoriales françaises de 2023[21],[22],[23]
Nuances[24] Scrutin proportionnel Scrutin majoritaire Total
sièges
+/-
Premier tour Second tour Total
Voix % Sièges Voix % Sièges Voix % Sièges
Divers droite DVD 10 791 17,62 25 3 150 12,73 1 2 335 17,37 3 4 29 en augmentation 8
Union de la gauche UG 10 674 17,43 30 30 en augmentation 24
Union de la droite UD 7 095 11,58 17 17 en augmentation 9
Les Républicains LR 6 164 10,06 17 4 455 18,01 1 3 395 25,26 6 7 24 en diminution 27
Divers gauche DVG 5 228 8,54 9 1 945 7,86 0 1 122 8,35 3 3 12 en stagnation
Divers centre DVC 5 224 8,53 13 2 592 10,48 3 1 421 10,57 3 6 19 Nv.
Rassemblement national RN 3 698 6,04 3 1 099 4,44 0 738 5,49 0 0 3 en augmentation 3
Ensemble ENS 2 180 3,56 3 3 en stagnation
Parti communiste français COM 2 099 3,43 5 614 2,48 0 123 0,92 0 0 5 en diminution 2
Parti socialiste SOC 2 043 3,34 6 4 293 17,35 5 2 036 15,15 1 6 12 en diminution 17
La France insoumise FI 1 561 2,55 0 416 1,68 0 122 0,91 0 0 0 en stagnation
Union des démocrates et indépendants UDI 1 129 1,84 4 2 081 8,41 3 0 0 0 3 7 en diminution 9
Divers DIV 978 1,60 1 6 0,02 0 0 0 0 0 1 en stagnation
Horizons HOR 771 1,26 1 442 1,79 0 518 3,85 1 1 2 Nv.
Écologiste ECO 564 0,92 0 0 0 0 0 0 0 0 0 en diminution 1
Mouvement démocrate MDM 363 0,59 1 0 0 0 0 0 0 0 1 en diminution 1
Europe Écologie Les Verts VEC 343 0,56 1 608 2,46 0 0 0 0 0 1 Nv.
Renaissance REN 294 0,48 0 942 3,81 0 691 5,14 1 1 1 en diminution 10
Extrême droite EXD 36 0,06 0 0 0 0 0 0 0 0 0 en stagnation
Régionaliste REG 10 0,02 0 428 1,73 0 439 3,27 1 1 1 en augmentation 1
Parti radical de gauche RDG 1 117 4,52 2 499 3,71 0 2 2 en stagnation
Parti radical PRV 0 0 0 550 2,22 0 0 0 0 0 0 en stagnation
Union de l'extrême droite UXD 0 0 0 0 Nv.
Debout la France DLF 0 0 0 0 0 0 0 0 en stagnation
Reconquête REC 0 0 0 0 0 0 0 0 Nv.
Extrême gauche EXG 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 en stagnation
Suffrages exprimés 61 419 98,29 13 874 97,81 10 692 97,24
Votes blancs 628 1,00 188 1,33 157 1,43
Votes nuls 443 0,71 125 0,88 159 1,45
Total 62 490 100 136 14 184 100 15 10 996 100 19 34 170 en stagnation
Abstention 4 040 6,07 233 1,62 192 1,72
Inscrits / participation 66 530 93,93 14 413 98,38 11 188 98,28

Sièges par groupe

Résultats des élections sénatoriales françaises de 2023
Groupes parlementaires Sièges
Total
avant
En
jeu
Élus Total
après
+/-
Les Républicains (REP) 145 65 53 133 en diminution 12
Socialiste, écologiste et républicain (SER) 64 33 33 64 en stagnation
Union centriste (UC) 57 29 28 56 en diminution 1
Rassemblement des démocrates, progressistes et indépendants (RDPI) 24 12 10 22 en diminution 2
Communiste, républicain, citoyen et écologiste (CRCE) 15 11 14 18 en augmentation 3
Les Indépendants – République et territoires (LIRT) 14 7 11 18 en augmentation 4
Écologiste, solidarités et territoires (EST) 12 4 9 17 en augmentation 5
Rassemblement démocratique et social européen (RDSE) 14 7 9 16 en augmentation 2
Non-inscrits (RASNAG) 3 2 3 4 en augmentation 1
Total 348 170 170 348 en stagnation

Présidences de groupes

Présidences
Groupes parlementaires Présidents de groupe
Sortants Élus
Les Républicains (REP) Bruno Retailleau Bruno Retailleau
Socialiste, écologiste et républicain (SER) Patrick Kanner Patrick Kanner
Union centriste (UC) Hervé Marseille Hervé Marseille
Rassemblement des démocrates, progressistes et indépendants (RDPI) François Patriat François Patriat
Communiste, républicain, citoyen et écologiste (CRCE) Éliane Assassi Cécile Cukierman
Les Indépendants – République et territoires (LIRT) Claude Malhuret Claude Malhuret
Écologiste, solidarités et territoires (EST) Guillaume Gontard Guillaume Gontard
Rassemblement démocratique et social européen (RDSE) Jean-Claude Requier Maryse Carrère
Non-inscrits (RASNAG) Délégué : Jean-Louis Masson Délégué : Christopher Szczurek
Président du Sénat Gérard Larcher (LR) Gérard Larcher (LR)

Résultats par département

Nom en italique : sénateur ne se représentant pas[25] 
Nom en gras : sénateur réélu.
Département Sénateur sortant Groupe Parti Candidat élu ou réélu Groupe Parti
37 Indre-et-Loire Serge Babary REP LR Jean-Gérard Paumier REP LR
Isabelle Raimond-Pavero REP LR Pierre-Alain Roiron SER PS
Pierre Louault[26] UC DVD Vincent Louault LIRT HOR
38 Isère Michel Savin REP LR Michel Savin REP LR
Frédérique Puissat REP LR Frédérique Puissat REP LR
Didier Rambaud RDPI RE Didier Rambaud RDPI RE
André Vallini SER PS Damien Michallet REP LR
Guillaume Gontard EST EÉLV Guillaume Gontard EST EÉLV
39 Jura Marie-Christine Chauvin REP LR Clément Pernot REP LR
Sylvie Vermeillet UC PRV Sylvie Vermeillet UC PRV
40 Landes Éric Kerrouche SER PS Éric Kerrouche SER PS
Monique Lubin SER PS Monique Lubin SER PS
41 Loir-et-Cher Jean-Marie Janssens UC UDI Bernard Pillefer UC UDI
Jean-Paul Prince UC MoDem Jean-Luc Brault LIRT RE
42 Loire Bernard Bonne REP LR Hervé Reynaud REP LR
Bernard Fournier REP LR Pierre-Jean Rochette LIRT DVD
Jean-Claude Tissot SER PS Jean-Claude Tissot SER PS
Cécile Cukierman CRCE PCF Cécile Cukierman CRCE PCF
43 Haute-Loire Laurent Duplomb REP LR Laurent Duplomb REP LR
Olivier Cigolotti UC LC Olivier Cigolotti UC LC[27]
44 Loire-Atlantique Laurence Garnier REP LR Laurence Garnier REP LR
Joël Guerriau LIRT HOR Joël Guerriau LIRT HOR
Yannick Vaugrenard SER PS Philippe Grosvalet RDSE PS
Michelle Meunier SER PS Karine Daniel SER PS
Ronan Dantec EST T44 Ronan Dantec EST T44
45 Loiret Jean-Noël Cardoux REP LR Pauline Martin REP LR
Hugues Saury REP LR Hugues Saury REP LR
Jean-Pierre Sueur SER PS Christophe Chaillou SER PS
46 Lot Jean-Claude Requier RDSE PRV Raphaël Daubet RDSE PRV
Angèle Préville SER PS Jean-Marc Vayssouze-Faure SER PS
47 Lot-et-Garonne Christine Bonfanti-Dossat REP LR Christine Bonfanti-Dossat REP LR
Jean-Pierre Moga UC UDI Michel Masset RDSE PS
48 Lozère Guylène Pantel RDSE PS Guylène Pantel RDSE PS
49 Maine-et-Loire Stéphane Piednoir REP LR Stéphane Piednoir REP LR
Catherine Deroche REP LR Corinne Bourcier LIRT DVD
Emmanuel Capus LIRT HOR Emmanuel Capus LIRT HOR
Joël Bigot SER PS Grégory Blanc EST DVG
50 Manche Béatrice Gosselin REP LR Béatrice Gosselin REP LR
Philippe Bas REP LR Philippe Bas REP LR
Jean-Michel Houllegatte SER DVG Sébastien Fagnen SER PS
51 Marne René-Paul Savary REP LR Christian Bruyen REP DVD
Françoise Férat UC UDI Anne-Sophie Romagny UC UDI
Yves Détraigne UC UDI Cédric Chevalier LIRT HOR
52 Haute-Marne Charles Guené REP LR Anne-Marie Nédélec REP LR
Bruno Sido REP LR Bruno Sido REP LR
53 Mayenne Guillaume Chevrollier REP LR Guillaume Chevrollier REP LR
Élisabeth Doineau UC UDI Élisabeth Doineau UC UDI
54 Meurthe-et-Moselle Jean-François Husson REP LR Jean-François Husson REP LR
Véronique Del Fabro REP DVD Silvana Silvani CRCE PCF
Véronique Guillotin RDSE PRV Véronique Guillotin RDSE PRV
Olivier Jacquin SER PS Olivier Jacquin SER PS
55 Meuse Gérard Longuet REP LR Jocelyne Antoine UC DVD
Franck Menonville LIRT UDI Franck Menonville UC UDI
56 Morbihan Muriel Jourda REP LR Muriel Jourda REP LR
Jacques Le Nay UC UDI Yves Bleunven UC DVD
Joël Labbé EST DVG Simon Uzenat SER PS
57 Moselle Jean-Louis Masson [28] RASNAG DVD Khalifé Khalifé REP LR
Catherine Belrhiti REP LR Catherine Belrhiti REP LR
Jean-Marie Mizzon UC UDI Jean-Marie Mizzon UC UDI
Christine Herzog UC DVD Christine Herzog UC DVD
Jean-Marc Todeschini [29] SER PS Michaël Weber SER PS
58 Nièvre Nadia Sollogoub UC UDI Nadia Sollogoub UC UDI
Patrice Joly SER PS Patrice Joly SER PS
59 Nord Brigitte Lherbier REP LR Joshua Hochart RASNAG RN
Marc-Philippe Daubresse REP LR Marc-Philippe Daubresse REP LR
Valérie Létard UC UDI Guislain Cambier UC UDI
Olivier Henno UC UDI Olivier Henno UC UDI
Jean-Pierre Decool LIRT DVD Marie-Claude Lermytte LIRT DVD
Dany Wattebled LIRT DVD Dany Wattebled LIRT DVD
Frédéric Marchand RDPI RE Franck Dhersin UC HOR
Patrick Kanner SER PS Patrick Kanner SER PS
Martine Filleul SER DVG Audrey Linkenheld SER PS
Éric Bocquet CRCE PCF Éric Bocquet CRCE PCF
Michelle Gréaume CRCE PCF Michelle Gréaume CRCE PCF
60 Oise Olivier Paccaud REP LR Olivier Paccaud REP LR
Jérôme Bascher REP LR Sylvie Valente-Le Hir REP LR
Édouard Courtial REP LR Édouard Courtial UC LR
Laurence Rossignol SER PS Alexandre Ouizille SER PS
61 Orne Vincent Segouin REP LR Olivier Bitz RDPI HOR
Nathalie Goulet UC UDI Nathalie Goulet UC UDI
62 Pas-de-Calais Jean-François Rapin REP LR Jean-François Rapin REP LR
Amel Gacquerre UC UDI Amel Gacquerre UC UDI
Jean-Marie Vanlerenberghe UC MoDem Jean-Marie Vanlerenberghe UC MoDem
Michel Dagbert RDPI RE Christopher Szczurek RASNAG RN
Jean-Pierre Corbisez RDSE DVG Jean-Pierre Corbisez CRCE DVG
Sabine Van Heghe SER MDC Jérôme Darras SER PS
Cathy Apourceau-Poly CRCE PCF Cathy Apourceau-Poly CRCE PCF
63 Puy-de-Dôme Jean-Marc Boyer REP LR Jean-Marc Boyer REP LR
Éric Gold RDSE DVG Éric Gold RDSE DVG
Jacques-Bernard Magner SER PS Marion Canalès SER PS
64 Pyrénées-Atlantiques Max Brisson REP LR Max Brisson REP LR
Denise Saint-Pé UC MoDem Denise Saint-Pé UC MoDem
Frédérique Espagnac SER PS Frédérique Espagnac SER PS
65 Hautes-Pyrénées Maryse Carrère RDSE PRG Maryse Carrère RDSE PRG
Viviane Artigalas SER PS Viviane Artigalas SER PS
66 Pyrénées-Orientales François Calvet REP LR Lauriane Josende REP LR
Jean Sol REP LR Jean Sol REP LR
75 Paris Catherine Dumas REP LR Catherine Dumas REP LR
Pierre Charon REP LR Francis Szpiner REP LR
Philippe Dominati REP DVD Marie-Claire Carrère-Gée REP LR
Céline Boulay-Espéronnier REP DVD Agnès Evren REP LR
Julien Bargeton RDPI RE Yannick Jadot EST EÉLV
Bernard Jomier SER DVG Bernard Jomier SER DVG
Rémi Féraud SER PS Rémi Féraud SER PS
Marie-Pierre de La Gontrie SER PS Marie-Pierre de La Gontrie SER PS
David Assouline SER PS Colombe Brossel SER PS
Marie-Noëlle Lienemann CRCE GRS Antoinette Guhl EST EÉLV
Pierre Laurent CRCE PCF Ian Brossat CRCE PCF
Esther Benbassa RASNAG DVG Anne Souyris EST EÉLV
77 Seine-et-Marne Claudine Thomas REP LR Aymeric Durox RASNAG RN
Pierre Cuypers REP LR Pierre Cuypers REP LR
Anne Chain-Larché REP LR Anne Chain-Larché REP LR
Colette Mélot LIRT HOR Louis Vogel LIRT HOR
Arnaud de Belenet UC AC Marianne Margaté CRCE PCF
Vincent Éblé SER PS Vincent Éblé SER PS
78 Yvelines Gérard Larcher REP LR Gérard Larcher REP LR
Sophie Primas REP LR Sophie Primas REP LR
Marta de Cidrac REP LR Marta de Cidrac REP LR
Toine Bourrat REP LR Ghislaine Senée EST EÉLV
Michel Laugier UC UDI Michel Laugier UC UDI
Martin Lévrier RDPI RE Martin Lévrier RDPI RE
91 Essonne Jean-Raymond Hugonet REP LR Jean-Raymond Hugonet REP LR
Laure Darcos REP LR Laure Darcos LIRT LR
Vincent Delahaye UC UDI Vincent Delahaye UC UDI
Jocelyne Guidez UC UDI Jocelyne Guidez UC UDI
Daphné Ract-Madoux UC MoDem David Ros SER PS
92 Hauts-de-Seine Philippe Pemezec REP LR Marie-Do Aeschlimann REP LR
Christine Lavarde REP LR Christine Lavarde REP LR
Roger Karoutchi REP LR Roger Karoutchi REP LR
Hervé Marseille UC UDI Hervé Marseille UC UDI
André Gattolin RDPI RE Isabelle Florennes UC MoDem
Xavier Iacovelli RDPI RE Xavier Iacovelli RDPI RE
Pierre Ouzoulias CRCE PCF Pierre Ouzoulias CRCE PCF
93 Seine-Saint-Denis Thierry Meignen REP LR Thierry Meignen REP LR
Annie Delmont-Koropoulis REP LR Ahmed Laouedj RDSE PRG
Vincent Capo-Canellas UC UDI Vincent Capo-Canellas UC UDI
Gilbert Roger SER PS Corinne Narassiguin SER PS
Éliane Assassi CRCE PCF Adel Ziane SER PS
Fabien Gay CRCE PCF Fabien Gay CRCE PCF
94 Val-de-Marne Christian Cambon REP LR Christian Cambon REP LR
Catherine Procaccia REP LR Marie-Carole Ciuntu REP LR
Laurent Lafon UC UDI Laurent Lafon UC UDI
Daniel Breuiller EST EELV Akli Mellouli EST DVG
Laurence Cohen CRCE PCF Laurence Rossignol SER PS
Pascal Savoldelli CRCE PCF Pascal Savoldelli CRCE PCF
95 Val-d'Oise Sébastien Meurant REP REC Daniel Fargeot UC LR
Jacqueline Eustache-Brinio REP LR Jacqueline Eustache-Brinio REP LR
Arnaud Bazin REP LR Arnaud Bazin REP LR
Alain Richard RDPI RE Pierre Barros CRCE PCF
Rachid Temal SER PS Rachid Temal SER PS
971 Guadeloupe Dominique Théophile RDPI GUSR Dominique Théophile RDPI GUSR
Victoire Jasmin SER PS Solanges Nadille RDPI GUSR
Victorin Lurel SER PS Victorin Lurel SER PS
972 Martinique Maurice Antiste SER MPF Frédéric Buval RDPI DT
Catherine Conconne SER LME Catherine Conconne SER LME
974 La Réunion Viviane Malet REP LR Viviane Malet REP LR
Nassimah Dindar UC AC Stéphane Fouassin RDPI UDI
Jean-Louis Lagourgue LIRT DVD Audrey Bélim SER PS
Michel Dennemont RDPI RE Évelyne Corbière CRCE PLR
975 Saint-Pierre-et-Miquelon Stéphane Artano RDSE AD Annick Girardin RDSE PRV - CSA
976 Mayotte Abdallah Hassani RDPI MDM Saïd Omar Oili RDPI NÉMA
Thani Mohamed Soilihi RDPI RE Thani Mohamed Soilihi RDPI RE
988 Nouvelle-Calédonie Pierre Frogier REP R-LR Georges Naturel REP R-LR
Gérard Poadja UC CE Robert Xowie CRCE UC
NC Français établis hors de France Évelyne Renaud-Garabedian REP ASFE Évelyne Renaud-Garabedian REP ASFE
Damien Regnard REP LR Jean-Luc Ruelle REP ASFE
Ronan Le Gleut REP LR Ronan Le Gleut REP LR
Joëlle Garriaud-Maylam REP LR Olivia Richard UC UDI
Hélène Conway-Mouret SER PS Hélène Conway-Mouret SER PS
Jean-Yves Leconte SER PS Mathilde Ollivier EST EÉLV

Analyse

Le taux de renouvellement de la série est de 44,1 % et la moyenne d'âge des sénateurs baisse d'environ deux ans, passant à 59 ans et 11 mois[30].

Au total, 65 femmes sont élues, soit 38,2 %[31]. De plus, 53,7 % des élus sont des cadres ou des professions intellectuelles supérieures, 15,9 % sont des retraités, 6,5 % sont des artisans, commerçants ou chefs d'entreprise, le même pourcentage pour les professions intermédiaires, 2,9 % sont des agriculteurs et 1,2 % d'employés ainsi que 12,4 % étant d'autres catégories[32].

Selon les statistiques du Sénat et les nuances individuelles du ministère de l'Intérieur, 47 Républicains ont été élus, suivis par 33 du Parti socialiste, 16 divers droite, 13 de l'Union des démocrates et indépendants, 12 divers centre, 11 du Parti communiste français, 10 divers gauche, 7 d'Europe Écologie Les Verts, 7 de Horizons, 4 de Renaissance, 3 du Mouvement démocrate, 3 du Rassemblement national, 3 radicaux de gauche et 1 régionaliste[33].

Pour l'universitaire et politologue Benjamin Morel, ces élections sénatoriales marquent une "percée du RN" et une "recomposition progressive de notre paysage politique"[34].

Élection du président du Sénat

L'élection du président du Sénat intervient le suivant, et voit la réélection de Gérard Larcher à une large majorité des voix.

Résultats[35]
Candidat Groupe Premier tour
Voix %
Gérard Larcher REP 218 68,13
Patrick Kanner SER 64 20,00
Cécile Cukierman CRCE 20 6,25
Guillaume Gontard EST 18 5,63
Votes valides 320 91,95
Votes blancs 22 6,32
Votes nuls 6 1,72
Total 348 100
Abstention 0 0,00
Inscrits / participation 348 100

Notes et références

  1. « Sénatoriales 2020 : 172 sièges à pourvoir », sur vie-publique.fr (consulté le ).
  2. « Législatives 2022 : l’Assemblée nationale plonge dans l’inconnu », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Elections sénatoriales 2023 : les enjeux d’un scrutin où Les Républicains sont les grands favoris », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Elections sénatoriales 2023 : majorité, droite, gauche, RN... Quels sont les attentes et les espoirs de chaque camp pour ce scrutin ? ».
  5. François Vignal, « Sénatoriales : le RN espère mettre un premier pied dans la porte du Sénat », sur Public Sénat, (consulté le ).
  6. Guillaume Jacquot, « Elections sénatoriales 2023 : le Rassemblement national veut faire un retour remarqué au Sénat », sur Public Sénat, (consulté le ).
  7. « Sénatoriales 2023 : date des élections, règles, nombre », sur Droit-Finances (consulté le ).
  8. « Mode d'élection des Sénateurs - Sénat », sur senat.fr (consulté le ).
  9. « Les élections sénatoriales | Les élections en France »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le ).
  10. « Mode d'élection des sénateurs », sur sénat.fr.
  11. « Les élections sénatoriales | Les élections en France »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le ).
  12. « LOI organique n° 2014-125 du 14 février 2014 interdisant le cumul de fonctions exécutives locales avec le mandat de député ou de sénateur - Dossiers législatifs - Légifrance », sur circulaires.gouv.fr (consulté le ).
  13. « Comment le cumul des mandats est-il limité ? | Les élections en France », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le ).
  14. a et b François Vignal, « Elections sénatoriales 2023 : après le PCF, le PS noue un accord national avec EELV, LFI se sent exclu », sur Public Sénat, (consulté le ).
  15. François Vignal, « Sénatoriales 2023 : accord national entre le PS et le PCF, mais pas avec EELV », sur Public Sénat, (consulté le ).
  16. « France: vers une union de la gauche sans LFI aux sénatoriales, la Nupes se fissure », sur RFI, (consulté le ).
  17. Sacha Nelken et Charlotte Belaïch, « Sénatoriales : le PS trouve un accord avec EE-LV après le PCF, les insoumis furieux dénoncent «un retour en arrière» », sur Libération, (consulté le ).
  18. « Élections sénatoriales : une alliance des gauches se dessine sans LFI, vers la fin de la Nupes ? », sur Sud Ouest, (consulté le ).
  19. François Vignal, « Elections sénatoriales 2023 : le PS, EELV et le PCF font liste commune à Paris », sur publicsenat.fr, (consulté le ).
  20. Direction de la Séance du Sénat, « Candidats statistiques - Série 1 » Accès libre [PDF], sur senatoriales2023.senat.fr, (consulté le ).
  21. « Sénatoriales 2023 - Accueil », sur Sénatoriales 2023 (consulté le ).
  22. « Elections Sénatoriales 2023 - Publication des résultats des élections en France », sur resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le ).
  23. « Résultats détaillés », sur senat.fr (consulté le ).
  24. Gérald Darmanin, Instruction relative à l'attribution des nuances aux candidats des élections sénatoriales de 2023, Paris, Ministère de l’Intérieur et des Outre-mer, , 10 p. (lire en ligne)
  25. Alexandre Poussart, Pierre de Boissieu et Guillaume Jacquot, « Élections sénatoriales 2023 : au moins 59 sénateurs ne se représentent pas »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur Public Sénat (consulté le ).
  26. « Indre-et-Loire : le sénateur Pierre Louault quitte la vie politique, son fils Vincent candidat à sa succession », sur France Bleu (consulté le ).
  27. « https://projetarcadie.com/content/olivier-cigolotti », sur Projet Arcadie (consulté le ).
  28. « Moselle. Sénatoriales : Jean-Louis Masson n’ira pas ! », sur republicain-lorrain.fr (consulté le ).
  29. Jonathan Vaucher, « Sénatoriales : Michaël Weber présente ses ambitions pour le PS », sur Moselle TV, (consulté le ).
  30. Sénat, « Livret des statistiques » Accès libre [PDF], sur senatoriales2023.senat.fr (consulté le ).
  31. Sénat, « Tableau par genre » Accès libre [PDF], sur senatoriales2023.senat.fr (consulté le ).
  32. Sénat, « Tableau par catégorie socioprofessionnelle » Accès libre [PDF], sur senatoriales2023.senat.fr (consulté le ).
  33. Sénat, « Tableau par nuances » Accès libre [PDF], sur senatoriales2023.senat.fr (consulté le ).
  34. Benjamin Morel, « Élections sénatoriales : «Pour beaucoup d'élus locaux, le vote RN est devenu possible» » Accès libre, sur Lefigaro.fr (consulté le ).
  35. « Gérard Larcher réélu président du Sénat », sur Public Senat, (consulté le ).

Voir aussi