Élections municipales de 2020 à Toulouse

Élections municipales françaises de 2020 à Toulouse
et
Type d’élection Élection municipale
Postes à élire 69 sièges au conseil municipal
Corps électoral et résultats
Population 479 553
Inscrits 244 761
Votants au 1er tour 89 738
36,66 %  −15,6
Votes exprimés au 1er tour 88 266
Votes blancs au 1er tour 651
Votes nuls au 1er tour 821
Votants au 2d tour 109 889
44,85 %
Votes exprimés au 2d tour 107 390
Votes blancs au 2d tour 1 607
Votes nuls au 2d tour 892
Jean-Luc Moudenc, maire (LR) de Toulouse (cropped).jpg Jean-Luc Moudenc – LR
Voix au 1er tour 31 940
36,18 %
 −2
Voix au 2e tour 55 826
51,98 %
Sièges obtenus 53  0
Antoine Maurice - 2012-12-16.jpg Antoine Maurice – EELV
Voix au 1er tour 24 331
27,56 %
 +20,6
Voix au 2e tour 51 564
48,01 %
Sièges obtenus 16  +11
Transparent - replace this image female on Infobox lightgrey background.svg
Nadia Pellefigue – PS
Voix au 1er tour 16 357
18,53 %
Sièges obtenus 0  −7
Novela 2010 - Pierre Cohen.jpg Pierre Cohen – G.s
Voix au 1er tour 5 000
5,66 %
 −26,6
Sièges obtenus 0  −4
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
Quentin Lamotte – RN
Voix au 1er tour 3 801
4,30 %
 −4,1
Sièges obtenus 0  0
Conseil municipal de Toulouse
Carte
Maire de Toulouse
Sortant Élu
Jean-Luc Moudenc
LR
Jean-Luc Moudenc
LR

Les élections municipales françaises de 2020 à Toulouse, comme dans le reste de la France, visent à procéder au renouvellement du conseil municipal de Toulouse et du conseil métropolitain. Comme dans toutes les communes de 1 000 habitants et plus, les élections à Toulouse sont municipales et intercommunales. Chaque bulletin de vote comporte deux listes : une liste de candidats aux seules élections municipales et une liste de ceux également candidats au conseil métropolitain[1]. Le premier tour a lieu le . Le second tour, initialement prévu le suivant, est d'abord reporté sine die en raison de la pandémie de maladie à coronavirus, puis fixé au 2020[2].

Contexte

Après avoir annoncé sa candidature à sa réélection, le maire sortant Jean-Luc Moudenc reçoit le soutien de La République en marche en [3].

Groupes sortants

Groupe Partis Positionnement Nombre de sièges
Toulouse ensemble LR, UDI Majorité 47
Alliance démocrate MoDem 3
Alliance majorité présidentielle LREM 3
Socialiste PS Opposition 3
Toulouse vert demain EÉLV 5
Communiste républicain et citoyen PCF 4
Génération.s, socialisme et écologie G.s 4

Résultats des élections intermédiaires

Contexte électoral

Tendances aux dernières élections
Scrutin Circ. 1er tour 2d tour
1er % 2e % 3e % 4e % 1er % 2e % 3e % 4e %
Municipales 2014 UMP 38,20 PS 32,26 FN 8,15 EÉLV 6,98 UMP 52,06 PS 47,93 pas de 3e ni de 4e
Européennes 2014 UMP 19,15 PS 18,44 EÉLV 16,88 FN 14,08 tour unique
Régionales 2015 PS 31,65 LR 22,71 FN 17,24 EÉLV 16,29 PS 59,12 LR 22,61 FN 18,27 pas de 4e
Présidentielle 2017 LFI 29,17 EM 27,26 LR 17,67 PS 10,35 EM 82,98 FN 17,02 pas de 3e ni de 4e
Européennes 2019 LREM 24,62 EÉLV 21,28 RN 11,43 PS 9,25 tour unique

Candidats

Candidats

Listes de gauche

À gauche quatre listes sont constituées :

  • la liste de Nadia Pellefigue soutenue par le PS, le PRG et le PCF avec un projet de rassemblement à gauche ;
  • le mouvement Archipel citoyen qui présente sa liste, soutenue par Europe Écologie Les Verts, La France insoumise, l'ex-candidat à l'investiture du Parti socialiste, Romain Cujives[4],[5] avec son collectif Toulouse idées neuves, le Parti pirate, Place publique et Nouvelle Donne. Il a pour objectif de constituer un tiers de la liste, soit 23 personnes sur 69, par tirage au sort sur les listes électorales de Toulouse et d'élaborer un « programme démocratique » ainsi qu'un code éthique pour les candidats (limitation à deux mandats consécutifs, contrôle des notes de frais, plafonnement des indemnités à « trois à quatre fois le salaire de l'agent le moins bien payé »)[6]. Selon Reuters, cette liste constitue le principal adversaire du maire sortant Jean-Luc Moudenc[3]. Antoine Maurice est désigné pour en être la tête de liste.
  • une liste portée par Pauline Salingue et Nicolas Mousset pour le Nouveau Parti anticapitaliste est lancée le [7].
  • le , l'ancien maire de Toulouse Pierre Cohen, qui a quitté le PS pour le mouvement Génération.s, annonce son intention de présenter une liste et de fédérer derrière lui l'ensemble de la gauche[8]. Arrivé en quatrième position au soir du premier tour, il annonce vouloir fusionner avec la liste du mouvement Archipel citoyen[9].

Listes du centre

Le MoDem, s'estimant mal représenté sur la liste de Jean-Luc Moudenc, annonce le soutenir une liste derrière le dissident LREM Franck Biasotto, adjoint au maire sortant dans l'équipe municipale sortante. La liste est soutenue par le député MoDem Jean-Luc Lagleize[10].

Listes de droite

La liste conduite par le maire sortant Jean-Luc Moudenc présente, en alliance avec les Républicains et une partie de la majorité présidentielle, un projet de continuité avec la campagne de 2014, dont un axe fort avait été le financement et la construction d'une troisième ligne de métro.

Une liste Debout la France portée par Francis Manaud concourt également. C'est la première fois que ce parti propose un candidat aux élections municipales à Toulouse[11].

Liste d'extrême droite

L'extrême droite est représentée par Quentin Lamotte soutenu par le Rassemblement national et divers petits partis de droite[12],[13].

Autres listes

Quentin Charoy mène la liste Toulouse animaliste. Pour la première fois aux élections municipales, une liste complètement composée d'animalistes est présente. Elle est annoncée publiquement le vendredi 10 décembre.[réf. nécessaire]

Une liste de l'Union des démocrates musulmans français est également présente ; elle est dirigée par Peov Chankiry Duch[14].

Synthèse des listes et candidats au premier tour

Liste Partis Candidat au poste de maire
Nom Fonctions
Lutte ouvrière - faire entendre le camp des travailleurs Lutte ouvrière Malena Adrada
Toulouse aux travailleurs, pas aux spéculateurs Parti ouvrier indépendant démocratique Julian Menendez
Toulouse anticapitaliste Nouveau Parti anticapitaliste Pauline Salingue
Archipel citoyen Europe Écologie Les Verts
La France insoumise
Parti socialiste (dissidents)
Génération.s (dissidents)
Parti communiste français (dissidents)
Place publique
Parti pirate
Nouvelle Donne
Ensemble !
Partit occitan
Antoine Maurice Conseiller municipal de Toulouse
Toulouse animaliste Parti animaliste Quentin Charoy
Pour la cohésion! L'autre choix Génération.s
Gauche républicaine et socialiste
Mouvement républicain et citoyen
Gauche démocratique et sociale
Pierre Cohen Conseiller municipal de Toulouse
Ancien maire de Toulouse (2008-2014)
Une nouvelle énergie pour Toulouse. La gauche, l'écologie, les toulousain.e.s Parti socialiste
Parti communiste français
Parti radical de gauche
Occitanie País Nòstre (ex-Bastir! )[15]
Nadia Pellefigue Vice-présidente de la région Occitanie
En avant Toulouse Union des démocrates musulmans français[14] Peov Chankiry Duch
Toulouse belle et forte Mouvement démocrate[16] Franck Biasotto Adjoint au maire de Toulouse chargé du logement
Aimer Toulouse avec Jean-Luc Moudenc Les Républicains
La République en marche
Jean-Luc Moudenc Maire de Toulouse
Debout Toulouse Debout la France Francis Manaud[17]
Rassemblement toulousain Rassemblement national
La Droite populaire
Quentin Lamotte Conseiller régional d'Occitanie

Sondages

Premier tour

2020
Sondages avec listes définitives - 1er tour
Institut Date Échantillon LO NPA PS-PCF-PRG G·s-GRS Archipel citoyen (EÉLV - LFI - Place publique - Parti pirate) MoDem LR-LREM-UDI-MRSL-Agir DLF RN PA
Adrada Salingue Pellefigue Cohen Maurice Biasotto Moudenc Manaud Lamotte Charoy
Ifop/Fiducial 17 au 786 1 0,5 14 7,5 25 2 41 1 7 1
2019
Pourcentage selon les partis et têtes de liste retenus
Institut Date Échantillon EXG LFI PS-PCF Archipel citoyen DVG LREM-MoDem LR-UDI-MRSL RN Autres
Sellin Bompard Raynal Maurice Pellefigue Pontarrieu Nogal Moudenc Lamotte
BVA 6 au 671 2 10 12 16 5 8 36 8 3
2 11 13 16 5 40 9 4
Ifop 12 au 608 1 11 15 14 6 9 36 7 1

N.B. :

  • en gras sur fond coloré : le candidat arrivé en tête du sondage ;
  • en gras sur fond blanc le candidat arrivé en deuxième position du sondage.

Second tour

Sondages avec listes définitives - 2d tour
Institut Date Échantillon PS-PCF-PRG Archipel citoyen LR-LREM-UDI RN
Pellefigue Maurice Moudenc Lamotte
Ifop 20 au 807 50,5 49,5
BVA 5 au 804 51 49
Ifop/Fiducial 22 au 705 52 48
17 39 44
Ifop/Fiducial 17 au 786 45 49 6
46 54
43 57

N.B. : en gras sur fond coloré : le candidat arrivé en tête du sondage.

Entre-deux tours

Du fait de l'épidémie de Covid-19, l'entre-deux tours est fortement rallongé. D'une durée classique d'une semaine pour les élections municipales, il dure 26 jours en 2020, entre la date limite du dépôt des listes en préfecture (le ) et le second tour (le ).

Évolution des listes et position des candidats

À droite

Arrivé en tête du premier tour, Jean-Luc Moudenc dépose la même liste pour le second tour.

À gauche

Arrivé en tête des listes de gauche à l'issue du premier tour, Archipel Citoyen réussit l'union de la gauche autour de sa tête de liste avant le second tour. Ainsi, il fusionne très vite sa liste avec celle de Pierre Cohen, ancien maire de Toulouse affilié Génération.s (5,66 %) qui ne pouvait pas se maintenir. Six anciens colistiers rejoignent ainsi Archipel citoyen[18].

L'union avec la liste de Nadia Pellefigue, arrivée troisième et soutenue par le PS, PC, PRG, Occitanie Pais Nostre et des composantes de la société civile, est plus compliquée. Malgré la pression des appareils politiques appelant à l'union, des points de divergences apparaissaient entre les deux listes, en particulier sur la troisième ligne de métro ou bien la défense du projet de LGV Paris-Toulouse. De plus, Nadia Pellefique demande le soutien d'Archipel citoyen pour être élue à la tête de la présidence de la Toulouse Métropole. Face au refus d'Archipel citoyen de lui accorder cette place, la tête de liste socialiste, vice-présidente de la région Occitanie, se retire. Elle annonce toutefois qu'elle soutient la liste d'union des gauches et 12 de ses colistiers, essentiellement encartés, entrent dans la liste fusionnée. Ce soutien apparaît donc en demi-teinte pour Archipel citoyen[19].

Synthèse des listes et candidats au second tour

Liste Partis Candidat au poste de maire
Nom Fonctions
Archipel citoyen Europe Écologie Les Verts
La France insoumise
Parti socialiste
Génération.s
Parti communiste français
Parti radical de gauche
Place publique
Gauche républicaine et socialiste
Mouvement républicain et citoyen
Gauche démocratique et sociale
Parti pirate
Nouvelle Donne
Ensemble !
Partit occitan
Antoine Maurice Conseiller municipal de Toulouse
Aimer Toulouse avec Jean-Luc Moudenc Les Républicains
La République en marche
Jean-Luc Moudenc Maire de Toulouse

Résultats

Résultats des municipales de 2020 à Toulouse[20]
Toulouse CM 2020.svg
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges
Voix % Voix % CM TM
Jean-Luc Moudenc LR, LREM, MR, Agir, UDI 31 940 36,18 55 826 51,98 53 51
Aimer Toulouse avec Jean-Luc Moudenc
Antoine Maurice EÉLV, LFI, PP, PP, ND, E!, POC 24 331 27,56 51 564 48,01 16 16
Archipel citoyen
Nadia Pellefigue PS, PCF, PRG, OPN[21] 16 357 18,53
Une nouvelle énergie pour Toulouse. La gauche, l'écologie, les Toulousain.e.s
Pierre Cohen G.s, GRS, MRC 5 000 5,66
Pour la cohésion! L'autre choix
Quentin Lamotte RN, LDP 3 801 4,30 0 0
Rassemblement toulousain
Franck Biasotto MoDem 2 594 2,93 0 0
Toulouse belle et forte
Pauline Salingue NPA 1 346 1,52 0 0
Toulouse anticapitaliste
Quentin Charoy PA 1 342 1,52 0 0
Toulouse animaliste
Francis Manaud DLF 835 0,94 0 0
Debout Toulouse
Malena Adrada LO 407 0,46 0 0
Lutte ouvrière - faire entendre le camp des travailleurs
Julian Menendez POID 193 0,21 0 0
Toulouse aux travailleurs, pas aux spéculateurs
Peov Chankiry Duch UDMF 120 0,13 0 0
En avant Toulouse
Votes valides 88 266 98,36 107 390 97,73
Votes blancs 651 0,73 1 607 1,46
Votes nuls 821 0,91 892 0,81
Total 89 738 100 109 889 100 69 67
Abstention 155 023 63,34 135 129 55,15
Inscrits / participation 244 761 36,66 245 018 44,85

Conséquences

Le second tour voit la victoire de Jean-Luc Moudenc alors que les sondages lui étaient défavorables et que la droite a perdu plusieurs grandes villes lors de ce scrutin.

Élection du maire

Jean-Luc Moudenc est réélu maire de Toulouse le lors du premier conseil municipal de la mandature[22] avec 52 voix pour contre 16 contre et un blanc.

Composition du conseil municipal

Composition du conseil municipal par listes[23]
Liste Parti Nombre d'élus
Archipel Citoyen (16) PCF 1
PS 1
LFI 1
EELV 3
DVG 10
Aimer Toulouse (53) LREM 5
UDI 1
LR 16
DVD 31

Conseillers municipaux Aimer Toulouse

  1. Jean-Luc Moudenc
  2. Laurence Arribagé
  3. Daniel Rouge
  4. Agnès Plagneux Bertrand
  5. Jean-Michel Lattes
  6. Julie Escudier
  7. Jean-François Portarrieu
  8. Laurence Katzenmayer
  9. Philippe Perrin
  10. Julie Pharamond
  11. Sacha Briand
  12. Isabelle Ferrer
  13. Emilion Esnault
  14. Valérie Jacquet-Violleau
  15. Nicolas Misiak
  16. Marion Lalane-de-Laubadere
  17. François Chollet
  18. Cécile Dufraisse
  19. Jean-Jacques Bolzan
  20. Nicole Yardeni
  21. Djillali Lahiani
  22. Nina Ochoa
  23. Pierre Trautmann
  24. Maroua Bouzaida
  25. Bertrand Serp
  26. Nicole Miquel-Belaud
  27. Ollivier Arsac
  28. Caroline Adoue Bielsa
  29. Jean-Claude Dardelet
  30. Brigitte Micouleau
  31. Jean-Baptiste de Scorraille
  32. Marine Lefevre
  33. Francis Grass
  34. Nadia Soussi
  35. Maxime Boyer
  36. Ghislaine Delmond
  37. Henri de Lagoutine
  38. Annette Laigneau
  39. Jonnhy Dunal
  40. Gnadang Ousmane
  41. Clément Riquet
  42. Christine Escoulan
  43. Pierre Esplugas-labatut
  44. Souhayla Marty
  45. Gaëtan Cognard
  46. Fella Allal
  47. Christophe Alves
  48. Françoise Ampoulange
  49. Jean-Paul Bouche
  50. Patricia Bez
  51. Thierry Sentous
  52. Claire Nison
  53. Samir Hajije

Conseillers municipaux Archipel Citoyen

  1. Antoine Maurice
  2. Caroline Honvault
  3. Vincent Gibert
  4. Hélène Magdo
  5. François Piquemal
  6. Isabelle Hardy
  7. Maxime Le Texier
  8. Odile Maurin
  9. Romain Cujives
  10. Agathe Roby
  11. Aymeric Deheurles
  12. Hélène Cabanes
  13. Jamal El Arch
  14. Julienne Mukabucyana
  15. Pierre Lacaze
  16. Michèle Bleuse

Notes et références

  1. « Elections municipales et intercommunales de 2020 les ressources de l’AdCF pour informer et expliquer », sur adcf.org.
  2. « Décret n° 2020-642 du 27 mai 2020 fixant la date du second tour du renouvellement général des conseillers municipaux et communautaires, des conseillers de Paris et des conseillers métropolitains de Lyon, et portant convocation des électeurs », sur Légifrance (consulté le 31 mai 2020)
  3. a et b « Le maire de Toulouse officiellement soutenu par LaREM pour les municipales », sur Mediapart, (consulté le 29 octobre 2019).
  4. « Municipales à Toulouse : la France Insoumise rejoint le mouvement citoyen « Archipel citoyen » », sur france3-regions.blog.francetvinfo.fr, (consulté le 23 juin 2019).
  5. « Municipales à Toulouse : la France Insoumise et Romain Cujives (PS) rejoignent le collectif Archipel Citoyen », sur ladepeche.fr, (consulté le 23 juin 2019).
  6. Florine Galéron, « Municipales : Archipel Citoyen veut instaurer "la démocratie permanente" à Toulouse », sur toulouse.latribune.fr, (consulté le 17 juillet 2019).
  7. « A Toulouse, le NPA en campagne sur le terrain des luttes sociales », sur 20minutes.fr (consulté le 1er février 2020).
  8. « A Toulouse, l’ancien maire socialiste Pierre Cohen sera candidat aux municipales », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 21 décembre 2019).
  9. « Municipales à Toulouse. Pierre Cohen : « La gauche peut renverser Jean-Luc Moudenc » », sur actu.fr (consulté le 30 mars 2020)
  10. « Municipales. Franck Biasotto, candidat à Toulouse : « Moudenc s'est droitisé, on ne s'y retrouve plus » », sur actu.fr (consulté le 21 décembre 2019).
  11. « Municipales 2020 à Toulouse : Debout la France « a bouclé » sa liste, mais change de chef de file », sur actu.fr (consulté le 1er février 2020).
  12. Hélène Ménal, « Municipales 2020 à Toulouse : La stratégie de Quentin Lamotte pour faire percer le Rassemblement national », sur 20minutes.fr, (consulté le 13 mars 2020).
  13. « Toulouse : le candidat RN porte plainte après une "violente" agression », sur lexpress.fr, (consulté le 13 mars 2020).
  14. a et b Camille Polloni et Ilyes Ramdani, « « Listes communautaires » : Xavier Bertrand organise sa défense », sur Mediapart, (consulté le 6 mai 2021).
  15. « Municipales à Toulouse. Nadia Pellefigue veut des services du quotidien à 5 minutes de chaque habitant », sur actu.fr (consulté le 25 février 2020).
  16. « Municipales à Toulouse. Franck Biasotto : « Pas un projet contre Moudenc mais pour les Toulousains » », sur actu.fr, (consulté le 19 janvier 2020).
  17. Guaillaume Laurens, « Municipales 2020 à Toulouse : Debout la France « a bouclé » sa liste, mais change de chef de file », sur actu.fr, (consulté le 20 janvier 2020).
  18. « Municipales à Toulouse : qui sont les anciens de l'équipe Cohen chez Archipel ? », sur ladepeche.fr (consulté le 6 juin 2020)
  19. Tristan Quinault-Maupoil, « Toulouse : la gauche se rassemble pour affronter Moudenc », sur Le Figaro.fr, (consulté le 6 juin 2020)
  20. « Elections municipales 2020 », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le 17 mai 2020).
  21. Anthony Assemat, « Municipales à Toulouse. Nadia Pellefigue veut des services du quotidien à 5 minutes de chaque habitant », sur Actu.fr, actu.fr, .
  22. « Toulouse : Jean-Luc Moudenc installe son nouveau conseil municipal », sur France Bleu, (consulté le 12 juillet 2020)
  23. « INFOGRAPHIES. Noms, partis, âges : découvrez la composition du nouveau conseil municipal de Toulouse », sur France 3 Occitanie (consulté le 12 juillet 2020)