Élections législatives sainte-luciennes de 2016

Élections législatives sainte-luciennes de 2016
17 sièges de l'Assemblée
(Majorité absolue : 9 sièges)
Corps électoral et résultats
Inscrits 161 883
Votants 86 524
53,45 %  −2,7
Votes exprimés 84 301
Votes blancs et nuls 2 223
Allen Chastanet 2016.jpg UWP – Allen Chastanet
Voix 46 164
54,76 %
 +7,8
Sièges obtenus 11  +5
Kenny Anthony, Sta. Lucía.jpg SLP – Kenny Anthony
Voix 37 172
44,09 %
 −6,9
Sièges obtenus 6  −5
Premier ministre
Sortant Élu
Kenny Anthony
SLP
Allen Chastanet
UWP

Des élections législatives (dites générales) se déroulent à Sainte-Lucie le 6 juin 2016[1]. Elles sont remportées par le Parti uni des travailleurs (conservateur), qui était auparavant dans l'opposition. Allen Chastanet remplace Kenny Anthony au poste de premier ministre.

Contexte

En 2011, le Parti travailliste avait gagné 11 sièges sur 17, les six sièges restants allant à l'autre parti majeur, le Parti uni des travailleurs. Ces deux partis sont les seuls à présenter autant de candidats que de sièges à ces élections

Système électoral

Les 17 membres de l'Assemblée sont élus au Scrutin uninominal majoritaire à un tour dans 17 circonscriptions uninominales[2]. Après les élections, ces dix-sept membres élus votent pour élire le Président de l'Assemblée, qui peut venir de l'extérieur de la Chambre, ce qui peut donc porter le nombre de personnes composant l'Assemblée à 18.

Candidats

Il y a un total de 40 candidats (dont seulement 7 femmes) se présentant dans les 17 circonscriptions (il y avait 52 candidats en 2011 et 38 en 2006). Le Parti travailliste et le Parti uni des travailleurs sont les seuls à présenter autant de candidats que de sièges à ces élections. Le Mouvement du peuple lucien en présente pour sa part deux tandis que quatre candidats font campagne en tant qu'indépendants[3]. Kenny Anthony, l'actuel Premier ministre et chef du Parti travailliste, espère être réélu pour un quatrième mandat.

Campagne

Le parti d'opposition Parti uni des travailleurs annonce vouloir réaliser un grand chelem en réussissant à gagner l'ensemble des sièges[4]. Le Parti travailliste a présenté un programme de campagne contenant 15 promesses aux électeurs[5].

Résultats

Les résultats ont été rapidement connus, dans la soirée de la journée de l'élection (les bureaux de vote fermaient à 18h). Le Parti uni des travailleurs remporte la majorité absolue des sièges, avec 11 sièges, tandis que le Parti travailliste ne conserve que 6 sièges[6]. Allen Chastanet (Parti uni des travailleurs) devrait être nommé premier ministre. L'alternance de 2011 n'aura ainsi durée qu'un mandat[7],[8].

Résultats nationaux

Résultat des législatives sainte-luciennes de 2016[9]
Parti Votes  % Sièges +/–
Parti uni des travailleurs 46 164 54,76 11 Increase2.svg 5
Parti travailliste de Sainte-Lucie 37 172 44,09 6 Decrease2.svg 5
Mouvement du peuple lucien 155 0,18 0 Steady.svg
Indépendants 810 0,96 0 Steady.svg
Suffrages exprimés 84 301 97,43
Votes blancs et nuls 2 223 2,57
Total 86 524 100 17 Steady.svg
Abstention 75 359 46,55
Inscrits/Participation 161 883 53,45

Résultats par circonscription

Circonscription Élu Parti
Anse-la-Raye et Canaries Dominic Fedee Gagné par le Parti uni des travailleurs
Babonneau Ezechiel Joseph Gagné par le Parti uni des travailleurs
Castries Central Sarah Flood-Beaubrun Conservé par le Parti uni des travailleurs
Castries East Philip Pierre Conservé par le Parti travailliste
Castries North Stephenson King Conservé par le Parti uni des travailleurs
Castries South Ernest Hilaire Conservé par le Parti travailliste
Castries South East Guy Joseph Conservé par le Parti uni des travailleurs
Choiseul et Saltibus Bradley Felix Gagné par le Parti uni des travailleurs
Dennery North Shawn Edward Conservé par le Parti travailliste
Dennery South Edmund Estephane Conservé par le Parti uni des travailleurs
Gros Islet Lenard Montoute Gagné par le Parti uni des travailleurs
Laborie Alva Baptiste Conservé par le Parti travailliste
Micoud North Gale Rigobert Conservé par le Parti uni des travailleurs
Micoud South Allen Chastanet Conservé par le Parti uni des travailleurs
Soufrière Herod Stanislaus Gagné par le Parti uni des travailleurs
Vieux Fort North Moses Jean Baptiste Conservé par le Parti travailliste
Vieux Fort South Kenny Anthony Conservé par le Parti travailliste

Conséquences

Après l'annonce des résultats, le premier ministre sortant Kenny Anthony annonce qu'il siégera dorénavant en tant que simple député et non en tant que chef de l'opposition. Il annonce également laisser son poste de président du Parti travailliste[10].

En tant que chef du parti majoritaire au Parlement, Allen Chastanet est nommé premier ministre par la gouverneure-générale, Dame Pearlette Louisy, le 7 juin[11].

Notes et références

  1. (en) « PM Announces Election Date », St. Lucia Times,‎ (lire en ligne).
  2. Système électoral sur le site de l'Union interparlementaire
  3. http://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/les-habitants-de-sainte-lucie-renouvellent-leurs-dirigeants-368065.html
  4. UWP announces full slate of 17 candidates St Lucia Times, 20 mai 2016
  5. PM States Top 15 Pledges to St. Lucians St Lucia Times, 20 mai 2016
  6. (en) « Elections 2016 », St. Lucia News Online (consulté le 7 juin 2016).
  7. (en) « UWP wins general election », St. Lucia News Online,‎ (lire en ligne).
  8. (en) « UWP wins Saint Lucia elections », St. Lucia Times,‎ (lire en ligne).
  9. Département des élections
  10. http://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/l-opposition-et-allen-chastenet-gagnent-les-elections-sainte-lucie-368295.html
  11. (en) "Allen Chastanet sworn in new St Lucia PM", Jamaica Observer, 7 juin 2016

Liens externes

  • Site officiel des services électoraux de Sainte-Lucie