Élections générales péruviennes de 1990

Élections générales de 1990
Président pour le mandat 1990-1995
80 sénateurs et 140 députés
8 avril et
Corps électoral et résultats
Votants au 1er tour 7 823 156
78,1 %
Votants au 2d tour 7 958 232
79,5 %
Al Fujimori.jpg Alberto Fujimori – Cambio 90
Colistier : Máximo San Román
Voix au 1er tour 1 932 208
29,2 %
Voix au 2e tour 4 489 897
62,4 %
Sénateurs élus 14  +14
Députés élus 32  +32
Mario Vargas Llosa-2.jpg Mario Vargas Llosa – Front démocratique
Colistier : Eduardo Orrego
Voix au 1er tour 2 163 323
32,6 %
Voix au 2e tour 2 708 291
37,6 %
Sénateurs élus 20  +8
Députés élus 62  +37
Luis Alva Castro 070809-N-8704K-125 0X1WO.jpg Luis Alva Castro – Alliance populaire révolutionnaire américaine
Colistier : Mercedes Cabanillas
Voix au 1er tour 1 494 231
22,5 %
Sénateurs élus 16  −16
Députés élus 53  −53
Alfonso Barrantes Lingán (1979).jpg Alfonso Barrantes Lingán – Gauche socialiste
Colistier : Henry Pease Garcia
Voix au 1er tour 863 494
12,9 %
 −11,8
Sénateurs élus 9  −6
Députés élus 20  −28
Candidat en tête par département lors du premier tour.
Carte
Président de la République du Pérou
Sortant Élu
Alan García
APRA
Alberto Fujimori
Cambio 90

Les élections générales péruviennes pour la période 1990-1995 se déroulèrent le 8 avril et le pour renouveler entièrement le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif.

À l’issue de ces élections, Alberto Fujimori fut élu président de la République.

Candidatures

L’écrivain Mario Vargas Llosa se porta candidat du parti Movimiento Libertad, du Parti populaire chrétien de Luis Bedoya Reyes et du parti Acción Popular de Fernando Belaúnde Terry, réunis dans le FREDEMO. Un nouveau venu, Alberto Fujimori, apparut sur la scène politique et attira l’attention de l’opinion en parcourant le pays au volant de tracteurs agricoles.

Résultats

Premier tour

Mario Vargas Llosa 32,6 % ; Alberto Fujimori 29,1 %

Luis Alva Castro 22,5 % ; Alfonso Barrantes Lingán 12,9 %.

Deuxième tour

Alberto Fujimori battit Mario Vargas Llosa au second tour avec 62,4 % des voix contre 37,6 % pour son adversaire.

Liens externes