Élections communales marocaines de 2021

Élections communales marocaines de 2021

Les élections communales marocaines de 2021 ont lieu le afin de renouveler pour six ans les membres des conseils communaux du Maroc. Des élections législatives et régionales ont lieu simultanément[1].

Tout comme les législatives, le scrutin est une sévère défaite pour le Parti de la justice et du développement (PJD), au profit de ses rivaux du Rassemblement national des indépendants (RNI), du Parti authenticité et modernité (PAM) et du Parti de l’Istiqlal (PI). Le PJD perd ainsi le contrôle de grandes villes comme Rabat, Marrakesh, Fès, Casablanca et Tanger[2].

Résultats

Résultats à l'échelle nationale[3],[4]
Parti Voix % Sièges
  Rassemblement national des indépendants (RNI) 9 959
  Parti authenticité et modernité (PAM) 6 210
  Parti de l'Istiqlal (PI) 5 600
  Union socialiste des forces populaires (USFP) 2 415
  Mouvement populaire (MP) 2 253
  Union constitutionnelle (UC) 1 626
  Parti du progrès et du socialisme (PPS) 1 532
  Parti de la justice et du développement (PJD) 777
  Autres 1 525
Total 100 31 897

Notes et références

Notes

Références

  1. « Élections législatives au Maroc : les enjeux du scrutin – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, jeuneafrique1, (consulté le ).
  2. « Maroc : après le Parlement, la débâcle électorale des islamistes se poursuit avec la perte de Rabat, Marrakech et Fès », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  3. 2M.ma, « Elections communales : le RNI arrive en tête, le PJD s'effondre », sur 2m.ma, (consulté le )
  4. (en) « Élections 2021: la répartition provisoire des sièges », sur medi1news (consulté le )