Élections en Turquie

(Redirigé depuis Élection présidentielle turque de 1973)

L'élection est la désignation, par le vote d'électeurs, de personnes destinées à occuper une fonction politique, économique ou sociale.

La Turquie élit au niveau national un chef d'État - président de la République -, et une assemblée parlementaire. La Grande Assemblée nationale de Turquie (Türkiye Büyük Millet Meclisi) est le parlement monocamériste de la Turquie et est ainsi le détenteur du pouvoir législatif. L'assemblée compte 600 membres élus pour un mandat de cinq ans à la proportionnelle. Pour qu'un parti soit représenté au parlement, il doit présenter un candidat dans au moins la moitié des provinces de la Turquie, il doit par ailleurs obtenir un minimum de 7 % des voix au niveau national. Les partis peuvent former une alliance pour atteindre plus facilement ce seuil.

Le président de la République était auparavant élu par le parlement pour un mandat de sept ans, non renouvelable. Depuis la réforme d', le chef de l'État turc est élu au suffrage universel direct pour une durée de 5 ans et est rééligible une fois. Depuis 2017, il est également le chef du gouvernement, le poste de Premier ministre ayant été aboli.

La Turquie a un système politique multipartite, les différents partis doivent le plus souvent former des coalitions pour pouvoir gouverner.

Système électoral

Élections législatives

La Grande Assemblée nationale de Turquie compte 600 députés, élus pour cinq ans au scrutin proportionnel, chacune des 87 circonscriptions électorales. Elles correspondent aux provinces à l'exception d'Ankara, d'Istanbul, d'Izmir et de Bursa. Les candidats présents sur la liste d'un parti politique ne sont élus que si leur formation ou bien l'alliance à laquelle leur formation appartient a obtenu au moins 7 % des suffrages exprimés au niveau national, si elle a présenté deux candidats à chaque siège de député dans au moins la moitié des provinces, et si elle est bien implantée dans la moitié des provinces et un tiers des arrondissements provinciaux. Dans le cas des alliances, les électeurs ont le choix de voter pour un ou l'intégralité des partis ; les suffrages concernant une alliance sont partagés proportionnellement par les partis, suivant les scores obtenus par chacun d'eux.

La répartition des sièges par circonscription est la suivante[1] :

Circonscription Sièges
Adana 15
Adıyaman 5
Afyonkarahisar 6
Ağrı 4
Aksaray 4
Amasya 3
Ankara 35
Ankara (I) 13
Ankara (II) 11
Ankara (III) 11
Antalya 17
Ardahan 2
Artvin 2
Aydın 8
Balıkesir 9
Bartın 2
Batman 5
Bayburt 1
Bilecik 2
Circonscription Sièges
Bingöl 3
Bitlis 3
Bolu 3
Burdur 3
Bursa 20
Bursa (I) 10
Bursa (II) 10
Çanakkale 4
Çankırı 2
Çorum 4
Denizli 7
Diyarbakır 12
Düzce 3
Edirne 4
Elâzığ 5
Erzincan 2
Erzurum 6
Eskişehir 6
Gaziantep 14
Circonscription Sièges
Giresun 4
Gümüşhane 2
Hakkari 3
Hatay 11
Iğdır 2
Isparta 4
Istanbul 98
Istanbul (I) 35
Istanbul (II) 27
Istanbul (III) 36
Izmir 28
Izmir (I) 14
Izmir (II) 14
Kahramanmaraş 8
Karabük 3
Karaman 3
Kars 3
Kastamonu 3
Circonscription Sièges
Kayseri 10
Kırıkkale 3
Kırklareli 3
Kırşehir 2
Kilis 2
Kocaeli 14
Konya 15
Kütahya 5
Malatya 6
Manisa 10
Mardin 6
Mersin 13
Muğla 7
Muş 3
Nevşehir 3
Niğde 3
Ordu 6
Osmaniye 4
Circonscription Sièges
Rize 3
Sakarya 8
Samsun 9
Siirt 3
Sinop 2
Sivas 5
Şanlıurfa 14
Şırnak 4
Tekirdağ 8
Tokat 5
Trabzon 6
Tunceli 1
Uşak 3
Van 8
Yalova 3
Yozgat 4
Zonguldak 5
Total 600

Modification des circonscriptions pour les élections de 2015

Depuis les élections législatives 2011, 8 circonscriptions ont été modifiées comme indiqué dans le tableau ci-dessous, par ailleurs les 2 circonscriptions d'Ankara ont été redécoupées[1].

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Nombre de sièges par circonscription en 2015
Circonscription 2011 2015 Var.
Ankara 31 32 en augmentation1
Ankara (I) 16 18 en augmentation2
Ankara (II) 15 14 en diminution1
Bayburt 1 2 en augmentation1
Elâzığ 5 4 en diminution1
Istanbul 85 88 en augmentation3
Istanbul (I) 30 31 en augmentation1
Circonscription 2011 2015 Var.
Istanbul (II) 27 26 en diminution1
Istanbul (III) 28 31 en augmentation3
Kütahya 5 4 en diminution1
Manisa 10 9 en diminution1
Muş 4 3 en diminution1
Ordu 6 5 en diminution1

Élections législatives

Élections législatives de 1923

Élections législatives de 1927

Élections législatives de 1931

Élections législatives de 1935

Les premières femmes députées de Turquie.

Les femmes obtiennent le droit de vote aux élections nationales en 1934. Elles votent pour la première fois aux élections législatives du 8 février 1935, à l'issue desquelles 18 députées sont élues (4,6 % des parlementaires)[2].

Élections législatives de 1939

Élections législatives de 1943

Élections législatives de 1946

Élections législatives de 1950

Élections législatives de 1954

Parti Suffrages % des exprimés % Sièges
Parti démocrate (DP) 5 151 550 57,5 % 52
Parti républicain du peuple (CHP) 3 161 696 35,29 % 31
Parti republicain du nationalité (CKP) 434 085 4,84 % 5
Non-İnscrits 137 318 1,74 % 12
Parti communiste de la Turquie (TKP) 57 011 0,63 % 0
Total 8 941 660 100 % 541

Élections législatives de 1961

Parti Suffrages % des exprimés % Sièges
Parti républicain du peuple (CHP) 3 724 752 36,74 % 173
Parti de la justice (AP) 3 527 435 34,80 % 158
Parti national républicain et paysan (CKMP) 1 415 390 13,96 % 54
Parti de la nouvelle Turquie (YTP) 1 391 934 13,73 % 65
Non-Inscrits 81 732 0,81 % 0
Total 10 141 243 100 % 450

Élections législatives de 1965

Parti Suffrages % des exprimés % Sièges
Parti de la justice (AP) 4 921 235 52,87 % 240
Parti républicain du peuple (CHP) 2 675 785 28,75 % 134
Parti de la nation (MP) 582 704 6,26 % 31
Parti de la nouvelle Turquie (YTP) 346 514 3,72 % 19
Non-Inscrits 296 528 3,19 % 1
Parti des travailleurs (TİP) 276 101 2,97 % 14
Parti national républicain et paysan (CKMP) 208 696 2,24 % 11
Total 9 307 563 100 % 450

Élections législatives de 1969

Parti Suffrages % des exprimés % Sièges
Parti de la justice (AP) 4 229 945 46,55 % 256
Parti républicain du peuple (CHP) 2 487 163 27,37 % 143
Parti de la confiance (GP) 598 013 6,58 % 15
Non-Inscrits 511 097 5,62 % 13
Parti de la nation (MP) 293 849 3,22 % 6
Parti d’action nationaliste (MHP) 274 225 3,03 % 1
Parti de l'unité (BP) 254 708 2,80 % 8
Parti des travailleurs (TİP) 243 797 2,68 % 2
Parti de la nouvelle Turquie (YTP) 197 912 2,18 % 6
Total 9 090 709 100 % 450

Élections législatives de 1973

Parti Suffrages % des exprimés % Sièges
Parti républicain du peuple (CHP) 3 570 583 33,29 % 185
Parti de la justice (AP) 3 197 897 29,82 % 149
Parti démocratique (DP) 1 275 502 11,89 % 45
MSP 1 265 771 11,80 % 48
CGP 564 343 5,26 % 13
Parti d’action nationaliste (MHP) 362 208 3,38 % 3
Non-Inscrits 303 218 2,80 % 6
Parti de l'unité (TBP) 121 759 1,14 % 1
Parti de la nation (MP) 62 377 0,58 % 0
Total 10 723 618 100 % 450

Élections législatives de 1977

Élections législatives de 1983

Élections législatives de 1987

Élections législatives de 1991

Élections législatives de 1995

Élections législatives de 1999

Élections législatives du

Parti Suffrages % des exprimés % Sièges
Parti de la justice et du développement (AKP) 10 779 489 34,3 % 363
Parti républicain du peuple (CHP) 6 099 083 19,4 % 178
Parti de la juste voie (DYP) 3 004 842 9,5 % 0
Parti d’action nationaliste (MHP) 2 622 545 8,3 % 0
Parti jeune (GP) 2 277 651 7,2 % 0
Parti démocratique du peuple (DHP) 1 953 627 6,2 % 0
Parti de la mère patrie (ANAP) 1 610 708 5,1 % 0
Parti de la gauche démocratique (DSP) 385 950 1,2 % 0
Autres 2 714 533 8,6 % *
Total 31 448 428 550

Élections législatives de 2007

Élections législatives turques de 2011

Élections législatives turques de juin 2015

Élections législatives turques de novembre 2015

Élections législatives turques de 2018

Élections législatives turques de 2023

Élections présidentielles

Élection présidentielle de 2007

Élection présidentielle de 2014

Élection présidentielle de 2018

Élection présidentielle de 2023

Élections municipales

Élections municipales de 2009

Élections municipales de 2014

Élections municipales de 2019

Élections municipales de 2024

Femmes

Mustafa Kemal Atatürk est président de 1923 à 1938 ; il souhaite moderniser et occidentaliser le pays, à rebours des traditions de l'ancien Empire ottoman, qu'il estime responsables de son déclin. Est alors menée une politique de « féminisme d'État ». Les élections municipales de 1930 sont les premières où les femmes peuvent voter et être élues. En 1933, Gül Esin est la première femme élue chef de village, dans la province d'Aydın. Le 5 décembre 1934, le droit de vote leur est octroyé pour les élections nationales ; elles votent pour la première fois aux élections législatives de 1935, à l'issue desquelles 18 députées sont élues (4,6 % des parlementaires)

Après les élections législatives de 1943, la part de femmes parlementaires passe à 3,7 % puis après l'adoption du système multipartite en 1950 à 0,6 %. Jusqu'au scrutin de 2007, ce taux ne dépasse en moyenne pas les 5 %[2].

Lors des élections législatives de 2007, la part de femmes députées passe à 9,11 % puis à 14,3 % pour celles de 2011 et 17,6 % à celles de juin 2015, retombant à 14,7 % au scrutin de novembre 2015, organisé après qu'il eut été impossible de former un gouvernement. En termes de comparaison, la Turquie se situe en 2017 en dessous de la moyenne mondiale en matière de femmes parlementaires (23,5 %), des pays arabes (17,5 %) et européens (27,2 %)[2].

Notes et références

  1. a et b (tr) « Yuksek Secim Kurulu Baskanligi » [PDF], sur Yüksek Seçim Kurulu, (consulté le )
  2. a b et c Hazal Atay, « En Turquie, « la politique porte toujours la moustache » », sur Orient XXI, (consulté le ).