Élection à la direction du Parti conservateur britannique de 2022

Élection à la direction du Parti conservateur britannique de 2022

Élection à la direction du Parti conservateur britannique de 2022
au
Corps électoral et résultats
Votants au 1er tour 355
Votants au 2d tour 141 725
Liz Truss Official Portrait.jpg Liz Truss – Parti conservateur
Voix au 1er tour 113
31,8 %
Voix au 2e tour 81 326
57,4 %
Chancellor Rishi Sunak (cropped).jpg Rishi Sunak – Parti conservateur
Voix au 1er tour 137
38,6 %
Voix au 2e tour 60 399
42,6 %
Chef du Parti conservateur
Sortant Élu
Boris Johnson Liz Truss

L'élection à la direction du Parti conservateur de 2022 vise à élire le nouveau chef du Parti conservateur à la suite de la démission de Boris Johnson, survenue dans un contexte de crise gouvernementale. Liz Truss est élue par les adhérents du parti avec 81 326 voix contre 60 399 pour Rishi Sunak.

Contexte

L'ex-ministre des affaires étrangères Liz Truss est une championne du libre-échange, et se lance dans la campagne en voulant incarner l’essence du conservatisme britannique[1]. Ses convictions sont ancrées à droite, voire libertariennes. C'est un « faucon » en politique étrangère, n'hésitant pas à afficher des positions très tranchées contre la Russie et la Chine, et considère que le Royaume-Uni doit cimenter son alliance avec les États-Unis et l'Australie plutôt qu'avec les autres pays européens[2]. Face à Rishi Sunak, elle insiste sur son agenda « audacieux », avec des baisses d’impôts massives « dès le premier jour ». Rishi Sunak milite quant à lui pour un faible endettement public[3]. La situation déplorable du système de santé national et le Brexit sont presque occultés par les deux adversaires. Elle a les faveurs des militants conservateurs selon un sondage YouGov : 62 % préféraient Liz Truss, contre 38 % pour Sunak[4].

Tout comme Liz Truss, l'ancien secrétaire à la Santé Sajid Javid et le député Jeremy Hunt, éliminés au premier tour, voulaient réduire l'empreinte de l’État, comme l'ont fait auparavant Margaret Thatcher et David Cameron. Sajid Javid voulait baisser l'impôt sur le revenu, les taxes sur le carburant, et l'impôt sur les sociétés de 19 % à 15%, en dépit des alertes d’économistes sur les conséquences probablement négatives de ces mesures. Ces propositions visaient à lancer une concurrence fiscale avec l'Europe continentale[3].

Procédure

Le , le comité 1922 annonce que le dépôt officiel des candidatures est seulement ouvert le 12 juillet 2022. Les candidats ont besoin d’au moins 20 parrainages de députés conservateurs pour que leur candidature soit acceptée. Le premier tour de scrutin est prévu pour le 13 juillet 2022. Un deuxième aura lieu le lendemain, [5].

Selon les nouvelles règles du comité 2022, à l'issue du premier tour, le , les candidats devront avoir recueilli un minimum de 30 voix des députés pour éviter d’abandonner[6]. À chaque tour suivant, à partir du , le candidat ayant obtenu le moins de voix sera éliminé.

Enfin, lorsqu’il ne reste que deux candidats, les membres du Parti conservateur voteront pour décider entre eux sur la base d’un « un membre, une voix »[7]. Une série de débats publics entre les différents candidats est prévue pendant les mois de juillet et d'août. Le candidat qui reçoit le plus de votes remporte le vote. Le nom du nouveau chef du Parti conservateur et futur premier ministre sera annoncé le , lorsque la Chambre des communes reviendra des vacances d’été.

Candidats

En lice pour le premier tour

Nom Fonctions exercées Déclaration de candidature Logotype Soutiens déclarés avant le premier tour
Badenoch, KemiKemi Badenoch Official portrait of Mrs Kemi Badenoch crop 2.jpg [8] Kemi for Prime Minister logo.svg 20 députés
Braverman, SuellaSuella Braverman Official portrait of Suella Braverman MP crop 2.jpg [9] Sulla 4 Leader Logo.png 13 députés
Jeremy Hunt Official portrait of Rt Hon Jeremy Hunt MP crop 2.jpg [10] Win Back Trust Wordmark.png 15 députés
Mordaunt, PennyPenny Mordaunt Penny Mordaunt in 2019 (cropped).jpg [11] PM4PM logo.svg 31 députés
Sunak, RishiRishi Sunak Chancellor Rishi Sunak (cropped).jpg [12] Ready for Rishi logo - blue.png 54 députés
Truss, LizLiz Truss Liz Truss Official Portrait.jpg [13] Liz For Leader logo.png 25 députés
Tugendhat, TomTom Tugendhat Official portrait of Tom Tugendhat crop 2.jpg [14] Tom Tugendhat A Clean Start logo.png 21 députés
Zahawi, NadhimNadhim Zahawi Official portrait of Nadhim Zahawi MP crop 2.jpg [15] NZ4PM.png 15 députés

S'étant retirés avant le premier tour

Nom Fonctions exercées Candidature Logotype Soutiens déclarés avant le retrait Soutien après le retrait
Chishti, RehmanRehman Chishti Official portrait of Rehman Chishti MP crop 2.jpg [16] - No image.svg 1 député Tom Tugendhat
Javid, SajidSajid Javid Official portrait of Rt Hon Sajid Javid MP crop 2.jpg - Team Saj Logo.jpg 12 députés -
Shapps, GrantGrant Shapps Official portrait of Rt Hon Grant Shapps MP crop 2.jpg [17] - Grant Shapps logo.svg 8 députés Rishi Sunak

Résultats

Candidats Vote des députés Vote des adhérents
1er tour
13 juillet
2e tour
14 juillet
3e tour
18 juillet
4e tour
19 juillet
5e tour
20 juillet
Votes % Votes % Votes % Votes % Votes % Votes %
Rishi Sunak 88 24,6 101 28,4 115 32,1 118 33,0 137 38,6 60 399 42,6
Liz Truss 50 14,0 64 18,0 71 19,8 86 24,1 113 31,8 81 326 57,4
Penny Mordaunt 67 18,8 83 23,3 82 22,9 92 25,8 105 29,6 Éliminée
Kemi Badenoch 40 11,2 49 13,8 58 16,2 59 16,5 Éliminée
Tom Tugendhat 37 10,4 32 9,0 31 8,3 Éliminé
Suella Braverman 32 9,0 27 7,6 Éliminée
Nadhim Zahawi 25 7,0 Éliminé
Jeremy Hunt 18 5,0 Éliminé
Total 357 99,7 356 99,4 357 99,7 355 99,4 358 100 100

Le premier tour de scrutin a lieu le et voit les huit candidats sur le bulletin de vote. Pour figurer sur le bulletin de vote initial, un candidat a dû obtenir le soutien de 20 députés conservateurs. Grant Shapps, Rehman Chishti et Sajid Javid ont tous abandonné la course avant le premier tour de scrutin parce qu’ils n’ont pas atteint le seuil, Chishti n’ayant qu’un seul partisan - lui-même.

À l'issue du premier tour, les candidats incapables d’obtenir le soutien de 30 députés conservateurs ou plus ne seront pas en mesure d’obtenir une place au deuxième tour de scrutin prévu pour le , juste un jour après le premier tour[18].

Notes et références

  1. « Succession de Boris Johnson : qui est Liz Truss, la cheffe de la diplomatie qui a annoncé sa candidature ? », sudouest,‎ (ISSN 1760-6454, lire en ligne, consulté le )
  2. « Liz Truss : une girouette de fer », sur Les Echos,
  3. a et b « Royaume-Uni : le parti conservateur se déchire au sujet des baisses d'impôts », sur Les Echos, (consulté le )
  4. « Succession de Boris Johnson : Liz Truss conforte son statut de favorite », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. https://www.20minutes.fr/monde/3324183-20220711-demission-boris-johnson-nom-successeur-tete-parti-conservateur-connu-5-septembre
  6. https://www.theguardian.com/politics/2022/jul/11/britain-new-pm-5-september-tory-leadership-rules-announced
  7. https://researchbriefings.files.parliament.uk/documents/SN01366/SN01366.pdf
  8. https://web.archive.org/web/20220708233909/https://inews.co.uk/news/former-equalities-minister-kemi-badenoch-announced-tory-leadership-bid-1733814
  9. https://www.telegraph.co.uk/politics/2022/07/06/tory-leadership-hopefuls-prepare-bids-succeed-boris-johnson/
  10. https://www.bbc.co.uk/news/uk-politics-62110114
  11. https://twitter.com/pennymordaunt/status/1546049184373121024?s=21&t=j9vPYO0__0gAcrxQLoiurA
  12. https://www.bbc.com/news/uk-politics-62099272
  13. https://www.telegraph.co.uk/politics/2022/07/10/liz-truss-would-cut-taxes-day-one-prime-minister/
  14. https://www.telegraph.co.uk/politics/2022/07/07/tom-tugendhat-have-served-now-hope-answer-call-prime-minister/
  15. https://www.telegraph.co.uk/politics/2022/07/09/nadhim-zahawi-joins-tory-leadership-race-bid-revive-low-tax/
  16. https://www.reuters.com/world/uk/uk-mp-rehman-chishti-run-next-uk-pm-2022-07-10/
  17. https://www.telegraph.co.uk/politics/2022/07/09/grant-shapps-bids-become-prime-minister-pledge-boost-defence/
  18. https://www.bbc.com/news/uk-politics-62144239