Élément automoteur électrique (SNCF)

Un élément automoteur électrique (ici un Z 5300 à quatre caisses) de la SNCF (France)

À la SNCF, un élément automoteur électrique (EAE) est un ensemble (plusieurs caisses) réversible à traction électrique, aménagé pour le transport de voyageurs, indissociable en temps normal, formé soit d'une motrice et d'une ou plusieurs remorques, soit de plusieurs motrices et éventuellement d'une ou plusieurs remorques. À la SNCF, on le distingue de l'élément automoteur diesel qui est propulsé par un moteur thermique.

Liste des EAE en service

Pour troisième rail

   Série       Construction       Puissance       Composition   
Z 150[1] 2004 348 kW R+M+R
Z 200[2],[3] 1909 440 kW M+R
Z 800[4] 1996-1997 2000 kW M+M
Z 850[5] 2005-2007 696 kW R+M+R

Pour courant continu

   Série       Construction       Puissance       Composition   
Z 5300 «  P'tit gris »[6],[7] 1965-1975 1180 kW M+2R ou M+3R
Z 5600 (Z 2N)[8] 1983-1985 2800 kW M+2R+M ou M+4R+M
Z 7300 (Z2)[9] 1980-1984 1275 kW M+R
Z 7500 (Z2)[10] 1982-1983 1275 kW M+R

Pour courant alternatif

   Série       Construction       Puissance       Composition   
Z 6100 « P'tit gris »[11],[12] 1966-1970 615 kW M+R+R
Z 6400[13],[14] 1976-1979 2360 kW M+R+R+M
Z 11500 (Z2)[15] 1986-1988 1200 kW M+R

Type bicourant

   Série       Construction       Puissance       Composition   
Z 8100 (MI 79)[16] 1980-1983 2824 kW M+R+R+M
Z 8800 (Z 2N)[17] 1985-1988 2800 kW M+R+R+M
Z 9500 (Z2)[18] 1982-1983 1275 kW M+R
Z 9600 (Z2)[19] 1984-1986 1275 kW M+R
Z 20500 (Z 2N)[20] 1988-1998 2800 kW M+R+R(+R)+M
Z 20900 (Z 2N)[21] 2000-2004 3464 kW M+R+R+M
Z 21500 (Z TER)[22] 2002-2004 1720 kW M+R+M
Z 22500 (MI 2N)[23] 1996-2000 3200 kW R+M+R+M+R
Z 23500 (TER 2N)[24] 1997-2000 1700 kW M+R
Z 24500 (TER 2N NG) 2 & 3 caisses[25] 2004-2010 Alstom 1700/2550 kW M(+M)+M
Z 26500 (TER 2N NG) 4 & 5 caisses[25] 2004-2010 Alstom 3400/4250 kW M+M(+M)+M+M
Z 27500 (AGC/ZGC)[26] 2005-...Bombardier 1300 kW M+R(+R)+M
Z 92050 (Z 2N)[27] 1996 2800 kW M+R+R+M
Z 50000 (NAT ou Francilien)[28] 2009-...Bombardier 2620 kW 7 ou 8 voitures, motorisation répartie
Régiolis[29] 2013-...Alstom
Régio2N[30] 2013-...Bombardier

Type TGV (475)

   Série       Construction       Puissance
(sous 25kV/1,5kV)    
   Composition   
TGV Sud-Est[31] 1978-1985 6444/3100 kW M+8R+M
TGV postal[31] 1983 6444/3100 kW M+8R+M
TGV Atlantique[32] 1988-1992 8800/3680 kW M+10R+M
TGV TMST[33] 1992-1995 12240/5700/3400 kW M+9R+9R+M
TGV Réseau bi[34] 1992-1994 8800/3680 kW M+8R+M
TGV Réseau tri[34] 1993-1996 8800/3680 kW M+8R+M
TGV PBA[35] 1995-1996 8800/3680 kW M+8R+M
TGV PBKA[36] 1996-1997 8800/5160/3680 kW M+8R+M
TGV Duplex[37] 1995-2006 8800/3680 kW M+8R+M
TGV Duplex Réseau[38] 1995-2007 8800/3680 kW M+8R+M
TGV Duplex Dasye[37] 2007-... 9280/3680 kW M+8R+M
TGV POS[39] 2006-2007 9280/3680/6880 kW M+8R+M
Euro TGV (TGV 2N2)[40] 2010- 9280/3680/6880 kW M+8R+M
TGV IRIS 320[34] construite en 1995
transformée en 2006
8800/3680 kW M+8R+M

Tram-train 750 V / 1,5 kV

   Série       Construction       Puissance       Composition       Affectation   
U 52500 (Tram-train)[40] 2011 kW / Tram-train de l'Ouest lyonnais

Tram-train 750 V / 25 kV

   Série       Construction       Puissance       Composition       Affectation   
Citadis Dualis (Tram-train)[40] 2012 kW / Transilien (Tangentielle Nord)
U 25500 (Tram-train)[41] 2006-2009 520 kW M+NP+R+NP+M Transilien (ligne T4) et Tram-train Mulhouse-Vallée de la Thur
U 53500 (Tram-train)[40] 2009-2011 kW Tram-train de Nantes plus 8 en commande

Notes

  1. Redoutey 2007, p. 313
  2. Defrance 1978, p. 612
  3. Redoutey 2007, p. 315
  4. Redoutey 2007, p. 327
  5. Redoutey 2007, p. 329
  6. Defrance 1978, p. 604
  7. Redoutey 2007, p. 169-171
  8. Redoutey 2007, p. 173
  9. Redoutey 2007, p. 185
  10. Redoutey 2007, p. 187
  11. Defrance 1978, p. 604-605
  12. Redoutey 2007, p. 175-177
  13. Defrance 1978, p. 605
  14. Redoutey 2007, p. 181
  15. Redoutey 2007, p. 197
  16. Redoutey 2007, p. 189
  17. Redoutey 2007, p. 191
  18. Redoutey 2007, p. 193
  19. Redoutey 2007, p. 195
  20. Redoutey 2007, p. 199
  21. Redoutey 2007, p. 201
  22. Redoutey 2007, p. 203
  23. Redoutey 2007, p. 205
  24. Redoutey 2007, p. 207
  25. a et b Redoutey 2007, p. 209
  26. Redoutey 2007, p. 211
  27. Redoutey 2007, p. 213
  28. Rail Passion n° 153, juillet 2010, Un matériel innovant pour l'Île-de-France, p. 49
  29. Le futur train régional d’Alstom bientôt opérationnel, La gazette des communes, 14 février 2011 [1]
  30. Revue bimestrielle Voies Ferrées, Régio 2N: un nouveau TER deux niveaux signé Bombardier, numéro 181 septembre/octobre 2010 page 87
  31. a et b Redoutey 2007, p. 134
  32. Redoutey 2007, p. 135
  33. Redoutey 2007, p. 138
  34. a b et c Redoutey 2007, p. 136
  35. Redoutey 2007, p. 139
  36. Redoutey 2007, p. 141
  37. a et b Redoutey 2007, p. 137
  38. Redoutey 2007, p. 136-137
  39. Redoutey 2007, p. 140
  40. a b c et d Revue bimestrielle Voies Ferrées, septembre-octobre 2009, p. 15
  41. Redoutey 2007, p. 215

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Jacques Defrance, Le matériel moteur de la SNCF, N.M. La Vie du Rail, . Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Denis Redoutey, Le matériel moteur de la SNCF, La Vie du Rail, (ISBN 978-2-915034-65-3). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • « Le matériel moteur de la SNCF en 2008-2009 », Revue bimestrielle Voies Ferrées, no 175,‎ . Document utilisé pour la rédaction de l’article

Voir aussi

Articles connexes