Église Saint-Ferréol de Salsignac

Église Saint-Ferréol de Salsignac
Image illustrative de l’article Église Saint-Ferréol de Salsignac
Présentation
Culte catholique
Type Église
Début de la construction XIIe siècle
Fin des travaux XVe siècle
Style dominant Art roman auvergnat
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1969)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Cantal
Ville Antignac (Cantal)
Coordonnées 45° 20′ 22″ nord, 2° 33′ 56″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Ferréol de Salsignac
Géolocalisation sur la carte : Auvergne
(Voir situation sur carte : Auvergne)
Église Saint-Ferréol de Salsignac
Géolocalisation sur la carte : Cantal
(Voir situation sur carte : Cantal)
Église Saint-Ferréol de Salsignac

L'église Saint-Ferréol est une église française de style roman auvergnat située à Salsignac, village de la commune d'Antignac, dans le département français du Cantal et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Historique

L'église romane a été construite au XIIe siècle et modifiée en style gothique au XVe siècle[1].

L'église est connue sous quatre vocables différents :

  • église Saint-Étienne
  • église Saint-Ferréol
  • chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours
  • chapelle de Salsignac

Elle s'appelait initialement Saint-Étienne mais porte le vocable de Saint-Ferréol depuis le XVIe siècle, le vocable chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours ne datant probablement que de la fin du XIXe siècle[1].

L'église fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

L'archivolte du portail

Architecture

Édifiée en pierre de taille de belle facture assemblée en très grand appareil, l'église présente un chevet typiquement roman, au détail près que les baies ont été refaites en style ogival. Ce chevet, couvert de lauzes, est constituée d'une abside semi-circulaire unique couronnée d'une corniche saillante supportée par des modillons géométriques.

La façade méridionale, soutenue par deux énormes contreforts, présente des traces de réfection en moellon.

La façade occidentale, pour sa part, est divisée verticalement en deux registres. Le registre inférieur est édifié en pierre de taille et est percé d'un élégant portail ogival à triple voussure orné de fleurons typiques du gothique tardif. Le registre supérieur, édifié partiellement en pierre de taille et partiellement en moellon, est percé d'une petite fenêtre ogivale et est surmonté d'un clocheton à baie campanaire unique.

La façade occidentale
Le chevet

Annexes

Liens internes

Références