École nationale supérieure de techniques avancées Bretagne

École nationale supérieure de techniques avancées Bretagne
Logo ENSTA Bretagne.svg
Histoire et statut
Fondation
Type
Régime linguistique
Président
Jean-Georges Malcor [2]
Directeur
Membre de
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
966[1] dont:
478 élèves civils,
135 élèves officiers,
128 alternants,
116 doctorants
Enseignants-chercheurs
74[1]
Budget
24,8 millions d'euros (2019)[1]
Localisation
Ville
Pays
Localisation sur la carte de Brest
voir sur la carte de Brest
Red pog.svg

L’École nationale supérieure de techniques avancées Bretagne (ENSTA Bretagne) est l'une des 204 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au à délivrer un diplôme d'ingénieur[3].

C'est une grande école d'ingénieurs généraliste française membre de la conférence des grandes écoles. Fondée en 1819, l'ENSTA Bretagne est l’une des plus anciennes écoles d'ingénieurs de France.

Membre du groupe ENSTA, l'école est sous tutelle du ministère des Armées qui compte au total quatre écoles d'ingénieurs : École Polytechnique, ENSTA Paris, ENSTA Bretagne et ISAE-Supaero. Elle forme environ 180 ingénieurs généralistes chaque année, dont une quarantaine d'ingénieurs militaires au profit de la direction générale de l'Armement, et recrute essentiellement ses élèves sur le Concours Mines-Télécom. Elle est l'une des grandes écoles militaires françaises.

C'est aussi une des écoles d'application de l'École Polytechnique.

Présentation générale

Historique

Créées en 1819, les écoles de maistrance sont réorganisées au fil des ans avec la mise en place d'une formation à deux niveaux. Les écoles de niveaux supérieurs situées à Brest et Toulon prennent le nom d'écoles normales de maistrance en 1868. À la suite de la disparition de l'école de Toulon, celle de Brest devient l'école supérieure de maistrance en 1877 puis l'école technique supérieure des constructions navales en 1912. L'école technique supérieure de l'artillerie navale est créée à Toulon en 1928. Ces deux écoles forment les écoles techniques supérieures de la marine (ETSM). Elles sont habilitées à délivrer un diplôme d'ingénieur depuis 1934. En 1941, l'école de Toulon est supprimée et seule subsiste l’école technique supérieure des constructions navales de Brest. Elle est regroupée en 1971 avec celles des armements terrestres et de l'aéronautique pour former l'école nationale supérieure des ingénieurs des études et techniques d'armement (ENSIETA)[4]. Instituée par le décret du , elle a tout d’abord dispensé des formations sur deux sites (Brest et Arcueil) avant que celles-ci ne soient regroupées à Brest en 1986.

À l’origine exclusivement destinée à former des ingénieurs militaires pour les besoins du ministère de la Défense, l’école s’est progressivement ouverte aux élèves civils à partir de 1988. La montée en puissance du nombre des élèves civils s'est faite rapidement dans les années 1990 parallèlement à une diminution des effectifs militaires liée aux restructurations de l'appareil de défense.

En , l'ENSIETA prend le nom d'usage ENSTA Bretagne et devient un membre fondateur avec l'ENSTA ParisTech du groupe ENSTA. Ce groupe a pour vocation d'accueillir d'autres écoles d'ingénieurs de haut niveau afin de se développer.

Partenariat stratégique IMT Atlantique - ENSTA Bretagne

Le , les directeurs d'IMT Atlantique et de l'ENSTA Bretagne signent une convention de partenariat entre les deux établissements en présence du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. La convention prévoit la mise en place, à court et moyen termes, d’actions coordonnées en formation (notamment grâce à l'échange d'étudiants entre les 2 écoles), recherche, innovation et internationalisation et la création d'un pôle d'ingénierie d'excellence et de référence.

Directeurs successifs depuis 1971

Prise de fonction Grade Nom du directeur École d'origine
2020 ICA Bruno Gruselle[5] ENSIETA 95
2017 IGA Pascal Pinot[6] ENSIETA 90
2013 IGA Patrick Puyhabilier[7] ENSIETA 90
2007 IGA Francis Jouanjean[8] ENSIETA 77
2002 ICA Philippe Le Glas École polytechnique X77
1998 IGETA Jean-Paul Quémeneur ETSM promo 67
1995 IGETA François Milin ETSM promo 64
1992 IGETA Claude Le Roy ETSM promo 61
1989 ICA Alain Renaudeau ETSM promo 62
1984 IGA Bernard Jugue École polytechnique X49
1978 IGA Gilles Mulatier École polytechnique X51
1971 IGA Bernard Thauvin École polytechnique X53

Réseaux

ENSTA ParisTech Membre du groupe ENSTA

L'ENSTA Bretagne est administrateur de « France Energies Marines » et des pôles de compétitivité « Mer Bretagne Atlantique» et « iD4car ». L'ENSTA Bretagne est aussi administrateur de l'Université Bretagne-Loire (UBL). L'ENSTA Bretagne est également membre des pôles de compétitivité « Images et Réseaux » et « EMC2 ». Enfin depuis , l'école est membre fondateur du groupe ENSTA avec ENSTA ParisTech.

L'école est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du ministre de la défense[9].

Formation

Ingénieur généraliste

Les promotions sont d'environ 180 élèves (78 % civils et 22 % militaires[1]) et essentiellement recrutés sur le concours commun Mines Télécom. Les diplômes d'ingénieurs de l'ENSTA Bretagne sont accrédités par la Commission des titres d'ingénieur (CTI) et labellisés EURACE (Label européen délivré par la CTI).

La première année d'étude est commune à tous les élèves de l'école où un enseignement général est dispensé (mathématique, physique, informatique, mécanique, électronique, management, finance, culture scientifique ...)

Huit voies d'approfondissement et 21 profils professionnels sont proposés à partir de la deuxième année :

  • Architecture Navale et Offshore (ANO)
  • Architecture de Véhicules (AV)
  • Hydrographie et Océanographie (HYO)
  • Modélisation Avancée des Matériaux et des Structures (MAMS)
  • Systèmes Pyrotechniques (SP)
  • Systèmes d'observation et intelligence artificielle (SOIA)
  • Systèmes numériques et sécurité (SNS)
  • Robotique mobile (ROB)

Une spécialisation en Ingénierie et Science de l'Entreprise (ISE) est également possible en troisième année.

Les élèves du cycle ingénieur peuvent effectuer leur troisième année dans plusieurs autres grandes écoles dans le cadre d'une substitution ou d'un double diplôme :

De plus, les élèves ingénieurs de l'ENSTA Bretagne réalisent tous un séjour d'étude ou de stage à l'étranger. Les 88 accords de partenariat l'ENSTA Bretagne avec des universités dans une trentaine de pays favorisent la réalisation de semestres de substitution ou de parcours de double diplôme à l'international.

Ingénieur par alternance

Depuis 2006, l'ENSTA Bretagne propose une formation d'ingénieurs généraliste par alternance en 3 ans. Elle inclut 3 spécialités (systèmes embarqués, architecture de véhicules, plates-formes navales) et un parcours complémentaire (sciences de l'entreprise).

Masters

  • Master International en Ingénierie Automobile
  • Master en Génie maritime
  • Master en Hydrographie, Catégorie A (FIG OHI)
  • Master en Robotique Mobile - Application en robotique marine
  • Master Architecture et sécurité des systèmes électroniques et logiciels

Mastères spécialisés (MS)

Ces formations de niveau Bac+6 sont accréditées par la Conférence des Grandes Ecoles :

  • MS Pyrotechnie et Propulsion
  • MS Expert en Énergies Marines Renouvelables
  • MS Ingénierie Marine / Architecture Navale et Offshore option "ingénierie navale et offshore" ou "ingénierie et architecture navale : ship design"
  • MS Management de projets maritimes - Maintenance des navires
  • MS Ingénierie des Systèmes de Localisation et Multi-senseurs
  • MS Cybersécurité des systèmes maritimes et portuaires

Doctorats

L'ENSTA Bretagne accueille chaque année une centaine de doctorants (bac +8) dans ces départements de recherche. L'ENSTA Bretagne est co-accréditée pour délivrer le diplôme de doctorat dans deux écoles doctorales :

  • UBL - Sciences pour l'ingénieur
  • UBL - MathsSTIC

Formations continues

L'ENSTA Bretagne propose de nombreux stages courts des formations continues dans les domaines de l'informatique, de l'électronique, de l'électrotechnique, de la mécanique, de l'hydrographie - océanographie et du management.

Classements

Classements nationaux

Nom 2019 (Rang) 2020 (Rang) 2021 (Rang)
L’Étudiant[10] 37 54/168
Daur Rankings[11] 44/100 18/100
Usine Nouvelle[12] 55 56/122
Le Figaro - Ecoles généralistes et pluridisciplinaires (hors écoles d'excellence)[13] 2/45 6/48
Le Figaro - Ecoles d'ingénieurs en transport et logistique[13] 2/15 3/14
Le Figaro - Ecoles d'ingénieurs en informatique et numérique[13] 8/68 16/75

Promotions

Promotions d'ingénieurs civils

Promotions
Années
de sortie
Noms de promotion Parrains/Marraines Entreprises
2020 Jean-Loup Chrétien Pierre-Eric Pommellet[14] Thales
2019 Gustave Zédé Hervé Guillou Naval Group
2018 Claudie Haigneré Alain Charmeau ArianeGroup (ex. Airbus Safran Launchers)
2017 Marie-Louise Paris Jean-Pierre Denis[15] Crédit mutuel Arkéa
2016 Georges-Marie Haardt Yann Vincent[16] PSA Peugeot Citroën
2015 James Bichens Francis Ronan Stéphan[17] Alstom
2014 Jules Verne Jean Cahuzac Subsea 7
2013 La Pérouse Jean-Georges Malcor CGG Veritas
2012 Louis Blériot Jean-Paul Herteman Safran
2011 Galilée Hervé Guillou EADS Defence & Security Systems
2010 Léonard de Vinci Bernard Charlès Dassault Systèmes
2009 Ariane Pascale Sourisse Thales Alenia Space
2008 John Scott Russell Patrick Boissier Chantiers de l'Atlantique
2007 Alfred Nobel Marwan Lahoud MBDA
2006 Beau de Rochas Thierry Morin Valeo
2005 Éole Claude Darmon Cegelec
2004 Jacques-Noël Sané Jean-Marie Poimboeuf DCNS
2003 Léon Foucault Jean-Claude Asscher Tekelec Airtronic
2002 Guglielmo Marconi Denis Ranque Thales (ex. Thomson CSF)
2001 Thomas Edison François Roussely Électricité de France

Promotions d'ingénieurs militaires

Suivant le même cursus que les ingénieurs civils, ils effectuent une année de formation militaire initiale en commun avec les élèves de l’École polytechnique.

Depuis la promotion 2009, les élèves militaires appartenant au corps des IETA sont, comme dans les autres écoles françaises d'officiers, baptisés et parrainés par un de leurs anciens. Ce baptême a lieu en deuxième année et se déroule depuis 2016[18] sur le site de Balard au même moment que le baptême d'une promotion d'élèves officiers du corps des ingénieurs de l'armement (IA). Avant 2016, il avait lieu à l'École militaire. Les promotions militaires portent ce nom en plus du nom de la promotion complète.

Les élèves militaires IETA de deuxième année participent également au Séminaire interarmées des grandes écoles militaires (SIGEM) qui a lieu tous les ans à Paris.

Les élèves militaires de l'école défilèrent pour la première fois sur les Champs-Elysées lors du à l'occasion de l'anniversaire des 60 ans de la DGA[19].

Promotions militaires IETA
Années
de sortie
Insignes Noms de promotion Parrains/marraines Affectation
2022 Insigne IETA 2022.png Ingénieur Général du Génie Maritime Henri Dupuy de Lôme
2021 Insigne IETA 2021.png Général Jean Estienne
2020
2019 Insigne de la promotion IETA 2019 : Lieutenant-général de Gribeauval Lieutenant-Général Jean-Baptiste Vaquette de Gribeauval IGETA François Cau
2018 Général Pierre-Marie Gallois IGETA Pascal Cauchon
2017 Insigne de la promotion Ingénieur général Paul Tellié Ingénieur général Paul Tellié IG2ETA Thierry Puig Adjoint Ressources humaines à la Direction des opérations
2016 Insigne de la promotion IETA Ingénieur général Louis Kahn Ingénieur général Louis Kahn IG2ETA Joaquin Cutillas Chef de service adjoint du Service central de la modernisation et de la qualité (DGA/SMQ)
2015 Ingénieur général Albert Caquot IGETA Éric Jezequel Adjoint au chef du service de maintien en condition opérationnelle (SMCO)
2014 Insigne de la promotion militaire IETA 2014 Ingénieur général Henri Ziegler IGETA Thierry Puig Directeur adjoint du SIMMT (Structure Intégrée du Maintien en condition opérationnelle du Matériel Terrestre)
2013 Insigne promo IG Louis-Émile Bertin Ingénieur général Louis-Émile Bertin IG2ETA Éric Waringhem Directeur du centre d'analyse technico-opérationnelle de défense (CATOD)
2012 Lieutenant-colonel Émile Rimailho IG2ETA Christian Hélou Directeur de DGA Techniques hydrodynamiques
2011 Insigne promo IG Ferrié Ingénieur général Gustave Ferrié IG2ETA Jean-Christophe Cardamone Directeur de l'unité de management "missiles et drones"
2010 Insigne de promotion J. Stosskopf Ingénieur général Jacques Stosskopf IG2ETA Louis Marchis Directeur des unités de management terrestres
2009 Insigne promo Maréchal de Vauban Maréchal de Vauban IG2ETA Claude Common Directeur du centre d'études de Gramat

Vie étudiante

L'ENSTA Bretagne et les élèves, par l'intermédiaire du bureau de élèves, proposent des rencontres sportives, voile, musique, théâtre, soirées étudiantes, concerts, etc.

Le bureau des élèves (BDE) pilote toutes les activités extrascolaires proposées aux étudiants : soirées, manifestations sportives, galas, week-end d'intégration (accueil des nouveaux élèves), journée cohésion (journée élèves/personnels), etc. Il anime La maison des élèves de l'ENSTA Bretagne, gère le foyer et coordonne les clubs :

  • activités culturelles : théâtre, peinture, cirque, etc.
  • activités multimédias : BDAV (Bureau De l'AudioVisuel), Club BD/Jeux, etc.
  • défis techniques : coupe de France de robotique, trophée SIA, Shell Eco-Marathon, le robot sous-marin SAUC-E, Spacieta, etc.
  • aventures sportives : Longtze Student Cup, 4L Trophyetc.
  • humanitaire.

L'Association Sportive (AS) propose de nombreuses activités sportives : rugby, handball, volley, football, basket, natation, escrime, tennis de table, tennis, badminton, judo, plongée, cyclisme, voile, etc. qui peuvent, pour la plupart, être exercées grâce aux moyens de l’école. L'ENSTA Bretagne participe au tournoi sportif des grandes écoles de la Défense (TSGED) qui a lieu tous les ans sur le campus de l'École polytechnique (Palaiseau), Croisière EDHEC, etc.

IMPACT est une Junior-Entreprise qui propose ses services à l'industrie, en menant des projets comme la réalisation de cartes de routage électroniques, l'expertise de certaines structures à l’aide de logiciels de calculs, etc. Les élèves complètent ainsi leur formation et découvrent de manière concrète les différentes activités de l'ingénieur.

L'association des anciens élèves de l'ENSTA Bretagne « ENSTA Bretagne Alumni » (initialement 2AE) a été créée en 1991. Elle s'attache à promouvoir l'école, notamment via le réseau des diplômés, et à faciliter leur accès à des emplois dans l’industrie leur permettant de mettre en valeur leurs compétences.

Laboratoires de recherche

Point d'appui de la formation, la recherche à l’ENSTA Bretagne est structurée en trois départements. Elle répond à deux objectifs principaux :

  • faire progresser le champ des connaissances dans les domaines de compétences de l’école et répondre aux besoins des acteurs industriels et du ministère des Armées ;
  • assurer aux élèves-ingénieurs une formation scientifique à la pointe des connaissances actuelles et leur insuffler curiosité, esprit d’initiative et créativité.

L'ENSTA Bretagne dispose aussi de laboratoires communs avec Thales, Naval Group et IxBlue.

Département mécanique

Le laboratoire IRDL (Institut de Recherche Dupuy de Lôme, UMR CNRS 6027[20]) rassemble des enseignants chercheurs de l'ENSTA Bretagne, de l'ENIB et des deux universités de l'ouest breton, UBO et UBS. Les travaux portent sur les sciences et technologies de la mécanique et des matériaux. Ces recherches sont conduites en lien étroit avec les entreprises industrielles liées à l'automobile, l'énergie, l'aéronautique, la santé, aux transports et à tous les domaines en interaction dynamique avec le milieu marin (construction navale, offshore, énergies marines renouvelables).

Les thématiques de recherche de l'ENSTA Bretagne portent sur :

  • assemblages multi-matériaux
  • structures et interactions
  • comportement et durabilité des matériaux
Département Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (STIC)

Le Lab-STICC (Laboratoire des Sciences et Technologies de l'Information, de la Communication et de la Connaissance, UMR CNRS 6285) comprend 180 enseignants-chercheurs issus de Télécom Bretagne, de l'UBO, de l'UBS (Université de Lorient-Vannes), de l'ENIB et de l'ENSTA Bretagne.

L'ENSTA Bretagne est le 3e contributeur du laboratoire. Elle intervient dans 11 des 17 équipes thématiques :

  • Pôle CACS (Communications, Algorythmes, Circuits et Systèmes)
    • Équipe COM : Digital communications (Underwater acoustic communications, Digital communications and telecommunications, 5G)
    • Équipe MOCS : Methods, Tools for design of Architectures and Circuits (Robust and reconfigurable embedded systems, Formal proof of real-time critical SW/HW systems)
  • Pôle CID : Connaissance, Information, Décisio
    • Équipe TOMS: Statistical methods, Signal processing
    • Équipe PRASYS : Perception, Robotics and Autonomous Systems
    • Équipe DECIDE: Data mining and decision aid
  • Pôle MOM : Micro-ondes, Optoélectronique et Matériaux
    • Équipe PIM : EM propagation (Radar systems, New approaches of EM simulation, Application to innovative EEG)
    • Équipe DIM : EM and optronics devices (Filtrering, Body Area Networks)
  • Programmes transverses
    • ICTO : ICT and Ocean (Mer)
    • CYRUS : Cyber-sécurité
    • Systèmes de DRONES
    • IA : Intelligence Artificielle
Département Sciences Humaines et Sociales (SHS)

Le Laboratoire Formation et Apprentissages Professionnels (FoAp - EA 7529)[21] regroupe 30 enseignants-chercheurs du CNAM Paris (établissement principal), d'AgroSup Dijon et de l'ENSTA Bretagne. Les activités de recherche en SHS s’inscrivent dans le prolongement de la formation d'ingénieurs. Elles portent sur la connaissance des ingénieurs et cadres, leur formation et leur socialisation professionnelle, ainsi que sur les enjeux sociaux, éthiques ou scientifiques de leurs activités.

Liens externes

Notes et références

  1. a b c d e f et g ENSTA Bretagne, « Rapport d'activité 2019 » [PDF], .
  2. « Jean-Georges Malcor est nommé président de l’ENSTA Bretagne », Télégramme,‎ (lire en ligne, consulté le 20 décembre 2020)
  3. Arrêté du 25 février 2021 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé.
  4. Jean André Berthiau, « Des maîtres entretenus aux ingénieurs (1819-1971) », Techniques & Culture, no 45,‎ (lire en ligne).
  5. Décret du 4 juin 2020 portant nomination du directeur de l'Ecole nationale supérieure de techniques avancées Bretagne.
  6. Décret du 31 juillet 2017 portant nomination du directeur de l’École nationale supérieure des techniques avancée Bretagne - M. Pinot (Pascal).
  7. Céline Authemayou, « Patrick Puyhabilier, nouveau directeur de l’ENSTA Bretagne », L'Étudiant,‎ (lire en ligne, consulté le 3 juillet 2017).
  8. « Francis Jouanjean, nommé directeur de l'Ensieta », L'Officiel de la recherche et du supérieur,‎ (lire en ligne)
  9. Article R3411-57 du code de la défense.
  10. « Classement général des écoles d'ingénieurs », sur L’Étudiant.
  11. « Le classement 2020 des écoles d'ingénieurs », sur Daur Rankings.
  12. « Le classement 2020 des écoles d'ingénieurs », sur Usine Nouvelle.
  13. a b et c le figaro, « Classement 2020 des écoles d’ingénieurs françaises du Figaro », sur Le Figaro Etudiant (consulté le 24 mai 2020).
  14. ENSTA Bretagne, « Baptême de la promotion 2020 », (consulté le 29 août 2020).
  15. ENSTA Bretagne, « Baptême de la promotion 2017 », (consulté le 3 juillet 2017).
  16. ENSTA Bretagne, « Baptême de la promotion 2016 », (consulté le 3 juillet 2017).
  17. ENSTA Bretagne, « Ronan Stéphan, directeur de l'innovation du groupe ALSTOM, parrain de la promotion ENSTA Bretagne 2015 », (consulté le 3 juillet 2017).
  18. À partir de la promotion 2018.
  19. Gouverneur militaire de Paris, « Conférence de presse 14 Juillet du gouverneur militaire de Paris », sur Facebook, (consulté le 6 juin 2021)
  20. « Répertoire des structures. », sur appliweb.dgri.education.fr (consulté le 9 mars 2021)
  21. « Unité de recherche EA 7529 FORMATION ET APPRENTISSAGES PROFESSIONNELS », sur appliweb.dgri.education.fr (consulté le 9 mars 2021)