École de design Nantes Atlantique

L'École de design
Nantes Atlantique
Ecole-design-Nantes-Atlantique.png
Marque déposée 🛈
Histoire
Fondation
Statut
Type
Régime linguistique
Président
Anne Brochard[réf. nécessaire]
Directeur
Christian Guellerin
Devise
Design for creative innovation
Membre de
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
1650
Enseignants
350
Localisation
Pays
Campus
Ville
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Crédit image :
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Loire-Atlantique
voir sur la carte de la Loire-Atlantique
Crédit image :
Eric Gaba (Sting - fr:Sting)
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Nantes
voir sur la carte de Nantes
Crédit image :
OpenStreetMap contributors
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Red pog.svg

L’École de design Nantes Atlantique est un établissement d’enseignement supérieur technique privé spécialisé dans l'enseignement du design, géré par un établissement public, la chambre de commerce et d’industrie de Nantes Saint Nazaire (CCI) depuis 1991.

Créée en 1988, l’école est reconnue par l’État et délivre un diplôme de design visé par le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Le diplôme de design est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) au niveau 7 (bac+5 et au-delà)[1].

L’École de design est associée à l'université de Nantes[2] et membre de la Conférence des grandes écoles (CGE)[3].

Elle est implantée à Nantes sur le site du campus de la Chantrerie dans le quartier Nantes Erdre à Nantes, aux côtés d’entreprises et d’écoles d’ingénieurs, et au sein du Quartier de la création sur l'Ile de Nantes, ainsi qu'à Shanghai (Chine), Delhi et Pune (Inde), São Paulo (Brésil) et Montréal (Canada). L'établissement est dirigé depuis 1998 par Christian Guellerin.

Historique

Origines

L'École de design Nantes Atlantique, sous la dénomination « École de design des Pays de la Loire », a été créée en 1988 par Marianne Guyot de Nouël, alors directrice de l'« École d'Arts plastiques des Pays de la Loire ». L'établissement, sous la forme juridique d'une association loi de 1901, était présidé par Paul Schmitt, auteur d'un programme sur la promotion du design auprès des acteurs économiques et politiques, présenté au ministère de l'Industrie en 1987 dans le cadre de la création de pôles de promotion du design[4].

1998-2008 : internationalisation, professionnalisation et reconnaissance

En 1998, un nouveau directeur, Christian Guellerin, est nommé par la Chambre de commerce et d’industrie de Nantes Saint Nazaire (CCI) et l'école s'installe dans un nouveau bâtiment financé par la CCI, la région Pays de la Loire, le conseil général de Loire-Atlantique et Nantes Métropole, sur le site de la Chantrerie à Nantes. Jocelyne Le Bœuf prend la direction des études.

L'internationalisation se matérialise par la mise en place d'un séjour d'études à l'étranger d'un semestre obligatoire à partir de la rentrée de septembre 1999 et l'intégration de l'école à l'association Cumulus puis au programme Socrates (1999-2000). Une première distinction internationale des étudiants est obtenu en janvier 2000 avec un 2e prix au Salon des Arts ménagers de Chicago (National Design Competition 2000, dans le cadre d'un partenariat avec le Milwaukee Institute of Art & Design  - Wisconsin[5]).

L'école a assuré le co-pilotage de l'exposition « European way(s) of life »[réf. souhaitée][6][source insuffisante] à Paris en 2002, exposition initiée par la Société des Artistes décorateurs (SAD) avec l'association Cumulus et parrainée par le Ministère de l'Education nationale et le ministère de la Culture et de la Communication. Une première classe internationale accueillant des étudiants de toutes nationalités a ouvert en 2002. L'école a organisé à Nantes la conférence Cumulus « Ethics 2006 : Design, Ethics and Humanism » en juin 2006[7][source secondaire nécessaire] et la 2e édition de l'exposition « European Way(s) of life »[8][source insuffisante] au Lieu Unique de juin à septembre 2006.

En septembre 2002, le diplôme de design en cinq ans obtient le visa du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche qui conduit à l'intégration de l'établissement en tant que membre de la Conférence des grandes écoles en juillet 2005[3],[9]. L'école a poursuivi en parallèle sa diversification avec la création d'une filière de formation continue en multimédia en janvier 1999, dirigée par Jean-Michel Francillon jusqu'en 2001, la création d'un mastère « Management, Design et Création » en septembre 1999 sous la tutelle du groupe ESC Nantes Atlantique (maintenant Audencia), la mise en œuvre d'un partenariat avec l'École Supérieure du Bois (1998) et la création d'un programme de formation hypermedia en 2 ans sous la direction de Frédéric Degouzon avec 2 promotions de diplômés en janvier 2001.[réf. nécessaire]

2008-2019 : refonte du cycle master, renforcement de l'internationalisation et développement de la recherche

Une première antenne est ouverte en Chine à partir de 2008, à Qingdao (province du Shandong) avec un programme de cycle master destiné aux étudiants français. L'antenne sera installée à l'Université de Shanghai à partir de 2010 et baptisée China Studio[10]. La mise en place d'une politique de recherche en design est amorcée dès 2006-2007 avec l'organisation des Ateliers de la Recherche en Design[11] sur le thème Transfert(s) de connaissance, recherche en design et valorisation en juin 2008 et le lancement de la revue CADI (2007)[12].

Période actuelle : projet de déménagement

Depuis le 1er janvier 2022, l’école a obtenu la qualification « Établissements d’enseignement supérieur privés d’intérêt général » attribuée le Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation[13].

À l'horizon 2022, l'école doit quitter ses locaux du campus de la Chantrerie, au nord de Nantes pour intégrer un bâtiment neuf de 10 800 m2 construit sur l'île de Nantes entre les boulevards de la Prairie-au-Duc et de l'Estuaire, à deux pas des Machines de l'île et de Stereolux. La réalisation d’un immeuble tertiaire adjacent pouvant à terme constituer une réserve d'extension pour l'école est également prévue. Le coût des travaux qui doivent débuter en 2019 est évalué à 26 millions d'euros[14],[15],[16].

Activité internationale

Entre 2008 et 2018, l’école a ouvert des programmes en République populaire de Chine puis à Shanghai, à Bangalore, à São Paulo[17] et à Montréal (Québec, Canada)[18][source secondaire nécessaire].

Recherche

Les activités de recherche appliquée en design sont organisées dans le cadre de quatre Design Labs, créés entre 2010 et 2014 : Care Design Lab, Food Design Lab, Human Machine Design Lab et City Design Lab[19][source secondaire nécessaire].

La chaire de recherche Design & action publique innovante a été créée en avril 2017 avec le soutien d'Harmonie mutuelle, du Département de Loire-Atlantique, de Nantes Métropole et du Secrétariat Général aux Affaires régionales de la préfecture des Pays de la Loire[20].

Notes et références

  1. « Titre visé Diplôme de design », sur http://www.rncp.cncp.gouv.fr (consulté le )
  2. « Décret n° 2017-119 du 31 janvier 2017 portant association de l'Ecole de design Nantes Atlantique à l'université de Nantes », sur legifrance.gouv.fr, (consulté le )
  3. a et b « L'Ecole de design Nantes Atlantique », sur www.cge.asso.fr (consulté le )
  4. Bérangère Szostak-Tapon, « La profession de designer », Revue française de gestion, vol. no 161, no 2,‎ , p. 125–138 (ISSN 0338-4551, lire en ligne, consulté le )
  5. « Récompense américaine pour des étudiants en design », sur www.strategies.fr
  6. « Catalogue European way(s) of life 2002 », sur sudoc.fr (consulté le )
  7. (en) « Cumulus Working Papers Nantes 16/06 », sur www.cumulusassociation.org (consulté le )
  8. « Catalogue European Way(s) of Life 2006 » (consulté le )
  9. Ministère de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche, Bulletin officiel du Ministère de la Jeunesse, de l'Education nationale et de la Recherche, , 51 p. (lire en ligne), p. 11
  10. « L’avenir du design français se dessine (aussi) à Shanghai », sur usinenouvelle.com, (consulté le )
  11. « Présentation des Ateliers de la Recherche en Design »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur www.les-ard.org (consulté le )
  12. « CADI Hors série », sur larevuedudesign.com (consulté le )
  13. « L’École de design Nantes Atlantique reconnue d'Intérêt Général par le MESRI », sur Studyrama.com (consulté le )
  14. « Un nouvel écrin pour l'École de design en 2022 », sur Presse-Océan,
  15. « Nantes: L'école de design sera transférée sur l'île de Nantes en 2022 », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  16. Vanessa Ripoche, « Nantes. L'école de design rejoindra le campus créatif », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  17. « Un master Design et Interculturalité au Brésil avec l’École de design de Nantes », sur usinenouvelle.com, (consulté le )
  18. « MDes Design & entrepreneuriat à Montréal en 2018 », sur www.lecolededesign.com (consulté le )
  19. « Recherche & Design Labs », sur L’École de design Nantes Atlantique (consulté le )
  20. « Une chaire Design et Action publique à l’Ecole de design de Nantes », sur usinenouvelle.com, (consulté le )

Liens externes