Ébimpé

Ebimpé
Administration
Pays Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Région Région des Lagunes
Département Abidjan
Ville Anyama
Géographie
Coordonnées 5° 29′ 53″ nord, 4° 04′ 58″ ouest
Site(s) touristique(s) 1
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Côte d'Ivoire
Voir sur la carte administrative de Côte d'Ivoire
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 de 🛈
Ebimpé

Ébimpé est un village inter-urbain du peuple Akyé, situé dans la sous-préfecture et commune d'Anyama à Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire[1]. Le village se fait connaître grâce à la construction du stade olympique Alassane Ouattara sur ces terres à la faveur de la Coupe d'Afrique des nations de football 2023[2],[3].

Géographie

Le village d'Ébimpé, situé à 10 km au Nord d'Abidjan dans la commune d'Anyama, fait partie des neuf villages de la sous-préfecture d'Anyama[4] devenue commune du district d'Abidjan en 1986[1]. Il a été dénombré 3 949 habitants dans ce village inter-urbain après le recensement général de la population de l'habitat en 2014. Ce recensement a été conduit par l'Institut national de la statistique[5].

Histoire

En 2023, le chef du village d'Ébimpé est Mondon Atsin Pacôme[6],[7].

Politique, administration et société

Culture locale et patrimoine

La fête de génération est une tradition séculaire qui se déroule tous les 15 ans dans les villages Akyés dont Ébimpé. Elle marque les différentes étapes d'une classe d'âge, de l'adolescence à l'âge adulte.

Au cours de cette fête, la génération au pouvoir dans le village d'Ébimpé propose des candidats parmi les aînés de cette génération. Les sages, qui sont les responsables religieux et traditionnels du village, désignent ensuite le nouveau chef qui régnera sur le village durant la prochaine période de 15 ans. C'est une occasion de grande fête populaire inter-générationnelle. Elle est marquée par des danses, des chants, des jeux et des cérémonies traditionnelles.

Le village d'Ébimpé rassemble quatre générations, chacune ayant son propre rôle et ses propres responsabilités. Ces générations sont subdivisées en quatre catégories, qui correspondent aux quatre fonctions principales de la société. Il s'agit des générations Gnando, Djougbo, Mounan et M’Mlechoue. À l’intérieur de ces générations, les quatre catégories sont Djewe, Tchogba, Bon’to et Agbri.

En 2021, la génération Mounan du village d'Ébimpé a fait sa sortie lors de la fête de génération[9],[10].

Notes et références

  1. a et b « Rezo-Ivoire .net | la commune danyama », sur www.rezoivoire.net (consulté le )
  2. « Le Chef de l’Etat a inauguré le Stade Olympique d’Anyama – Ebimpé – Présidence de la république de Côte d'ivoire » (consulté le )
  3. « En Côte d’Ivoire, le stade d’Ebimpé fait de nouveau polémique – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com (consulté le ).
  4. « Revue de Géographie, D'Aménagement Régional et de Développement des Suds », Regardsuds, vol. Nous publions un volume par an, no Nous publions 3 numéros chaque année,‎ (ISSN 2414-4150, lire en ligne, consulté le ).
  5. Institut national de la statistique, RGPH 2014_Répertoire des localités : District autonome d'ABIDJAN, , 13 p. (lire en ligne), p. 6.
  6. georgeskouame, « [Côte d’Ivoire/Ebimpé] Hobi Mondon Atsin Pacôme prend les règnes de la chefferie », sur Le Point Sur, (consulté le )
  7. « Cabinet du Premier Ministre de Côte d'Ivoire », sur primature.ci (consulté le ).
  8. (en) Sandra KOHET, « Ebimpé : La génération Mounan en fête », sur www.linfodrome.com, (consulté le )
  9. « Côte d’Ivoire / Fête de génération : Les Mounan et leurs guerriers contrôlent le stade d’Ebimpé », sur www.pressivoire.com (consulté le ).

Articles connexes