Portail Ville de Québec

Portail Ville de Québec

Portail Index thématique Arborescence Projet Discussion Infolettre

Quebec bandeau.png

portail de la ville de Québec

et de la région de la Capitale-Nationale

1 348 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications

Québec est la capitale du Québec, une des provinces de l’est du Canada, et chef-lieu de la région administrative de la Capitale-Nationale. Le Parlement du Québec y siège avec la plupart des institutions d’État. L’arrondissement historique du Vieux-Québec figure depuis 1985 sur la liste du patrimoine mondial établie par l’UNESCO.

La Capitale-Nationale est une région administrative du Québec qui comprend la capitale, la ville de Québec. Elle est composée de six municipalités régionales de comté (MRC) et de 59 municipalités.

Un article au hasard :

Liste des terminus d'autobus à Québec

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
 Icône Image
Aquarium du Québec, ours blanc sous l'eau
Autres images sélectionnées
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
 Icône Sélection
Parc du Bois-de-Coulonge

Le parc du Bois-de-Coulonge est un parc public de Québec dans l'arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge sur la Grande Allée Ouest. Situé sur la colline de Québec, il domine le fleuve Saint-Laurent.

Le fief original, dit de Belleborne (car délimité par deux ruisseaux), est d'abord concédé en 1637 à deux truchements (interprètes en langues indigènes et ambassadeurs de bonne entente) : Jean Nicolet (mort en 1642) et son associé Olivier LeTardif.

Érigée en fief de dignité le 9 avril 1657 en faveur du gouverneur retraité Louis d’Aileboust, est créée la châtellenie de Coulonge (325 arpents), comprenant la terre de Belleborne (160 arpents), qu'il avait acquise en 1653 — la seule châtellenie concédée en Nouvelle-France. Elle est composée du regroupement entre 1649 et 1653 de plusieurs autres terres de Sillery, en banlieue de Québec.

Le Séminaire de Québec acquiert le fief de Coulonge le 12 mai 1676 et le conserve, pratiquement inchangé, pendant près de cent ans.

Après la Conquête, il est morcelé à quelques reprises et ses grèves sont louées à des marchands de bois d’origine britannique. En 1780, la partie nord de la châtellenie est achetée par le major Samuel Holland tandis que la partie sud-est est acquise par le général Henry Watson Powell. Celui-ci nomme son domaine Powell Place et s’y fait construire une somptueuse résidence d’été de style palladien.

Autres articles sélectionnés
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
 Icône Articles promus
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
 
 Icône Municipalité
Lac Saint-Joseph

Fossambault-sur-le-Lac est une ville située dans la MRC de La Jacques-Cartier. Elle occupe les terres entourant la partie sud du lac Saint-Joseph. Incorporée en 1949, la ville est surtout connue pour abriter de nombreuses résidences secondaires, mais on y trouve aussi une certaine population permanente.

La ville est nommée en l'honneur de Jacques Nau de La Boissière et de Fossambault, conseiller du roi et trésorier des finances en Berry.

Le peuplement du lac Saint-Joseph a commencé au début du XXe siècle. Seule une occupation du territoire par quelques agriculteurs irlandais fournit les traces d'une occupation humaine au XIXe siècle. Le phénomène de villégiature apparaît vers 1896, lorsque le notaire Cyprien Labrecque se construit une résidence. Par la suite, des notables occupent les lieux : notaires, greffiers, médecins et marchands, la plupart étant citoyens de Québec.

En 1934, Thomas Maher, un homme d'affaires de Québec, achète de la Consolidated Paper Corporation des terres tout autour du bassin supérieur du lac et une partie du bassin sud. Subdivisées, ces terres sont offertes aux villégiateurs venus surtout de Québec. Conscient du caractère pittoresque du site, il inclut dans les contrats de vente des clauses exigeant des nouveaux propriétaires qu'ils construisent des résidences adaptées au contexte naturel environnant. C'est à partir de cette année que le développement du lac Saint-Joseph subit un véritable essor.

Autres municipalités sélectionnées
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
 Icône Le saviez-vous ?
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
 Icône Éphémérides
Ça se passait à Québec au mois de janvier
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
 Icône Évènements
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
 Icône Panorama
Le barrage de la Chute Ford sur la rivière Sainte-Anne, près de Sainte-Christine-d'Auvergne
Le barrage de la Chute Ford sur la rivière Sainte-Anne, près de Sainte-Christine-d'Auvergne
Autres panoramas sélectionnés
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
 Icône Citation
Left pointing double angle quotation mark sh3.svg
Le prodigieux paysage de Québec. À la pointe du cap Diamant devant l'immense trouée du Saint-Laurent, air, lumière et eaux se confondent dans des proportions infinies. Pour la première fois dans ce continent l'impression réelle de la beauté et de la vraie grandeur. Il me semble que j'aurais quelque chose à dire sur Québec et sur ce passé d'hommes venus lutter dans la solitude poussés par une force qui les dépassait.
Right pointing double angle quotation mark sh3.svg Albert Camus
Autres citations sélectionnées
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
 Icône Portails connexes
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
  Sur les autres projets Wikimedia…  [modifier]
Québec sur Wikinews   Québec sur Wikisource   Québec sur Wiktionnaire   Québec sur Wikimedia Commons Québec sur Wikivoyage
Actualités Textes Définitions Images et médias Guide de voyage
Wikisource-logo.svg
Commons-logo.svg
Wikivoyage-logo.svg