Portail Sciences de la Terre et de l'Univers

Portail Sciences de la Terre et de l'Univers

Terra- edge blur.png
Cosmic Heavyweights in Free-For-All- One of the most complex galaxy clusters, located about 5.4 billion light years from Earth..jpg

Portail des sciences de la Terre et de l'Univers
70 601 articles sont liés au portail


Les sciences de la Terre (aussi appelées géosciences) désignent l'ensemble des sciences dont les études sont relatives à la planète Terre. Elles se décomposent en divers groupes de sciences, chacun étant relatif à l'une des quatre « sphères » composant la Terre : l'atmosphère, l'hydrosphère, la lithosphère et la biosphère. Alliant travail de terrain, expérimentation et théorisation, les sciences de la Terre ont pour principal objectif de décrire et d'expliquer le fonctionnement des différentes enveloppes terrestres et de caractériser leurs interactions mutuelles. Par ailleurs, de nombreuses disciplines des sciences de la Terre trouvent aussi des applications dans les domaines de l'économie et de la société, comme la gestion de l'environnement, des risques naturels ou l'approvisionnement en ressources naturelles.

Les sciences de l'Univers regroupent les différentes sciences traitant de l'Univers, de ses propriétés et de ses objets. Elles sont constituées de diverses spécialités, chacune étudiant un type de corps ou d'ensemble de corps constitutif de l'Univers. Ces sciences font appel à de nombreux et lourds dispositifs d'observations, situés à la fois sur Terre et dans l'espace et ont nécessité le développement de technologies spécifiques qui trouvèrent des applications a-posteriori au sein des sociétés modernes.

Les sciences de la Terre et de l'Univers sont nées de la nécessité pour l'Homme de comprendre le fonctionnement de son environnement et de déterminer ses origines. Ces sciences sont caractérisées par une interdisciplinarité et une interconnectivité importantes, utilisant principalement les théories et les principes de la physique, de la chimie et des mathématiques. Si les avancées dans les sciences de l'Univers permettent une meilleure compréhension de certains aspect des sciences de la Terre, ces dernières servent également d'analogues dans les études de corps célestes autres que la Terre.

Portail Catégorie Modifications Projet Évaluation Discussion

modifier 

Lumière sur…

Vue d'artiste de Pluton

Pluton, officiellement désignée par (134340) Pluton (désignation internationale (134340) Pluto), est la deuxième plus grande planète naine connue dans le Système solaire après Éris, avec un diamètre de 2 306 km (celui d'Éris est de 2 326 km ; à titre de comparaison, le diamètre de la Lune est de 3 474 km). Premier objet transneptunien identifié, Pluton orbite autour du Soleil à une distance variant entre 30 et 49 UA et appartient à la ceinture de Kuiper.

Il serait plus exact de parler du couple que forme Pluton avec Charon (diamètre 1 207 km) au sein du système plutonien, le centre de gravité de ce couple se situant dans le vide les séparant.

Après sa découverte par l'astronome américain Clyde Tombaugh en 1930, Pluton était considérée comme la neuvième planète du Système solaire. À la fin du XXe siècle et au début du XXIe siècle, de plus en plus d’objets similaires furent découverts dans le Système solaire externe, en particulier Éris, légèrement plus grand et plus massif que Pluton. Cette évolution amena l’Union astronomique internationale (UAI) à redéfinir la notion de planète, Cérès, Pluton et Éris étant depuis le 24 août 2006 classées comme des planètes naines. L’UAI a également décidé de faire de Pluton le prototype d’une nouvelle catégorie d’objet transneptunien. À la suite de cette modification de la nomenclature, Pluton a été ajoutée à la liste des objets mineurs du Système solaire et s’est vue attribuer le numéro 134340 dans le catalogue des objets mineurs.

Pluton est principalement composée de roche et de glace de méthane, mais aussi de glace d’eau. Son diamètre est d’environ les deux tiers de celui de la Lune. Le couple que forme Pluton avec son grand satellite, Charon, est généralement considéré comme un système double, puisque la différence de masse entre les deux objets est l’une des plus faibles de tous les couples planétoïdes/satellites du système solaire (rapport 8 pour 1), et surtout parce que le barycentre de leurs orbites ne se situe pas à l’intérieur d’un des deux corps.

Deux autres satellites naturels nettement plus petits, Nix et Hydre, ont été découverts en 2005. Le 20 juillet 2011, la NASA a annoncé que le télescope spatial Hubble avait permis d'identifier un quatrième satellite, nommé en juillet 2013 Kerbéros, qui ferait entre 14 et 34 kilomètres de diamètre. Un cinquième satellite nommé Styx et mesurant entre 10 et 25 kilomètres a été découvert en juillet 2012.

Aucune sonde spatiale n’a encore survolé Pluton, mais la sonde New Horizons, lancée en janvier 2006 par la NASA pour explorer le système plutonien, doit le survoler durant l’été 2015, après un voyage de 6,4 milliards de kilomètres.

Autres articles sélectionnés

modifier 

Image au hasard


Ceres RC3 with bright spots.jpg
(1) Cérès photographié par la sonde spatiale Dawn

modifier 

Le saviez-vous ?

modifier 

Sciences de l'Univers

modifier 

L'Univers et la Terre

The Hubble eXtreme Deep Field.jpg
Univers
(Big bangFond diffus cosmologiqueMatière noireÉnergie sombreVie extraterrestre)
Observable universe logarithmic illustration.png
Univers observable
(Horizon cosmologiqueVitesse de la lumière)

ESO - Milky Way.jpg
Voie lactée

Earth cutaway.png
Terre
(Vie)
Solar prominence from STEREO spacecraft September 29, 2008.jpg
Soleil
Sunset from the ISS.JPG
Atmosphère
Greenland Glaciers; Tasiilaq (5563123274).jpg
Hydrosphère
Geology Lesson - geograph.org.uk - 1163344.jpg
Lithosphère
Malayattoor - teak plantation.jpg
Biosphère