Portail Hyères

Portail Hyères


Portail Projet Discussion Catégorie


Hyères [modifier] 

Hyeres aeroport porquerolles.JPG

Hyères est une commune française du département du Var et de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Chef-lieu de deux cantons, la ville est située sur la rive de la mer Méditerranée à 16 km à l'est de Toulon, à l'embouchure du Gapeau. Cette station balnéaire est surnommée « Hyères les Palmiers » en raison des 7 000 palmiers plantés dans la commune et cultivés dans les pépinières. Ses habitants sont appelés les Hyérois.

Lire l'article

112 articles sont actuellement liés au portail.

Lumière sur ... [modifier] 

Image satellite de la presqu'île de Giens.

La presqu'île de Giens (en occitan provençal lenga de Gienh selon la norme classique ou lengo de Gien selon la norme mistralienne) est une presqu'île située sur la commune d'Hyères (Var). On y accède par la route de la Capte, ou par la route du sel, fermée pendant l'hiver.

À l'origine, l'île de Giens était semblable à ses voisines, les îles d'Hyères. Jusqu'au jour où, il y a plusieurs milliers d'années, s'opéra lentement un phénomène naturel appelé tombolo : un cordon de sable ou de galets relia l'île au littoral. À Giens, la proximité des deux embouchures du Gapeau et du Roubaud et la présence de courants marins favorables ont permis la formation de, non pas un, mais deux dépôts de sédiments entre le littoral et l'île : le rarissime double tombolo.

De 1848 à 1996, la lagune formée entre les deux tombolos a été en partie exploitée comme marais salant, produisant jusqu'à 30 000 tonnes de sel par an.

Lire l'article

Histoire [modifier] 

La pierre à cupules.

Les premières traces d'habitations sur le territoire de la commune remontent IVe siècle avant J-C, avec la présence d'un comptoir commercial grec, Olbia ainsi que d'une pierre à cupules situé sur la colline du Castéou, sur les hauteurs de la ville. Cependant, des traces bien plus anciennes attestent de la présence d'hommes préhistoriques sur les îles d’Hyères lors de la Préhistoire. Au IIe siècle avant J-C, des romains s'installent à proximité de la cité grecque d'Olbia et fondent leur propre colonie, Pomponiana.

Les premières enceintes du château.

Lors du Moyen Âge, la cité médiévale est citée pour la première fois en 963. En 972, Pons de Fos devient seigneur d'Hyères et, après avoir chassé les Sarrasins, construit l'actuel Château d'Hyères, en pierre, aujourd’hui en ruines, à l'emplacement d'un précédent château en bois. En 1254, au retour de la septième croisade, Saint-Louis séjourne à Hyères puis, quelques années plus tard, en 1257, les seigneurs de Fos, ruinés, doivent vendre toutes leurs terres au comte de Provence, Charles II d'Anjou. En 1347, une terrible épidémie de peste décime la population de la ville, qui passe de 5000 habitants à 1900, un siècle après l'épidémie. Un an plus tard, en 1348, la reine Jeanne séjourne à son tour au château et en 1481 la ville est intégrée au domaine royal.

Le dernier roi à venir à Hyères est Charles IX, qui y séjourne en 1564, avec sa mère, Catherine de Médicis. En 1580, une nouvelle épidémie de peste fait, à nouveau, de nombreux morts. C'est à cette époque, à la fin des guerres de religions, en 1620, que le château fort est démantelé, sous les ordres de Louis XIII.

Lors de la révolution française, quelques émeutes ont lieu. Lamartine séjourne dans la ville en 1840 et celle-ci se soulève le 5 décembre 1851, lors du coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte.

Géographie [modifier] 

Le Roubaud

Le territoire d'Hyères inclut la Presqu'île de Giens et son rarissime double-tombolo ainsi que les Iles d'Hyères, Porquerolles, Port-Cros, Bagaud et Le Levant.

On trouve également sur son territoire, au nord de la ville, la colline du Castéou qui culmine à 204 mètres, et sur laquelle se trouve les ruines du château d'Hyères, le Fenouillet, sommet des Maurettes, à 293 mètres et deux belvédères : le Mont des Oiseaux, à 241 m et le pic de Costebelle, à 101 m.

Hyères possède aussi 114 kilomètres de côtes et deux fleuves : le Gapeau, qui se jette dans la mer aux Salins-d'Hyères et le Roubaud, qui empreinte le lit du Gapeau primitif.

Hyères est également la ville située le plus au sud de toute la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Monuments [modifier] 

Hyères possède plusieurs monuments historique important comme la Tour des Templiers, construite par les Templiers au XIIe siècle et classé Monument historique en 1987, la Collégiale Saint-Paul, classé Monument historique en 1992 et abritant une exposition d'ex-voto, le Plantier de Costebelle, villa ayant appartenu à Paul Bourget ou le Château d'Hyères, aussi appelé Château de Saint-Bernard, construit au XIe siècle et en partie rénové dans les années 2000. On trouve également le site grec d'Olbia qui est le premier vestige d'habitation autour d'Hyères..
La Tour des Templiers
La collégiale Saint-Paul

Mais c'est surement la Villa Noailles, ayant appartenu à Charles de Noailles et à sa femme Marie-Laure de Noailles qui est le monument le plus célèbre de la ville. Certains des plus grands artistes du XXe siècle comme Picasso, Salvador Dalí ou Cocteau l'ont visité. Elle appartient maintenant à la municipalité et abrite chaque année le Festival international de mode et de photographie.

Faune et flore [modifier] 

Les Vieux Salins d'Hyères

Le parc national de Port-Cros et les Salins sont situés sur le territoire de la commune. Ils abritent diverses espèces emblématiques comme le Flamant rose et le Mérou brun. Mais aussi des espèces rares et peu connues comme le Discoglosse sarde.

Certaines espèces endémiques de plantes vivent également sur le territoire, comme la Dauphinelle de Requien (Delphinium pictum subsp requienii) à Porquerolles, Port-Cros et au Levant et la Romulée de Florent (Romulea florentii) à Port-Cros et au Levant.

Des flamants roses


Tourisme, loisirs et sports [modifier] 

Hyères, réputée pour ses plages, mais aussi pour ses îles, en particulier Porquerolles, est titulaire au label « Ville fleurie », possède 4 fleurs et est médaille d'or 2003 du concours européen des villes fleuries. Elle possède aussi diverses infrastructures, comme le casino.

Le casino.

La commune organise chaque année divers évènements, plus ou moins réputés comme le Festival international de mode et de photographie ou le Hyères Jazz festival. De 1965 à 1983 la ville a également organisé le Festival international du jeune cinéma qui, fondé par Maurice Périsset, a révélé divers cinéastes, comme Philippe Garrel.

Enfin, la ville d'Hyères est également réputée au niveau sportif, en particulier pour le domaine de la planche à voile, la ville organisant depuis 1988 le grand prix de France de funboard, regroupant des passionnés venus de toute la France ; ainsi que pour le Ventilo Show, une autre manifestation regroupant d'autres adeptes de planche à voile et de kitesurf. La ville accueille aussi, depuis plus de 40 ans, la Semaine Olympique Française de Voile et est le centre permanent d'entrainement de l'équipe de France de planche à voile.

D'autres infrastructures, tels que vélodrome, construit en 1989 et accueillant la coupe du monde de cyclisme sur piste ou l'hippodrome, deuxième de la Côte d'Azur après celui de Cagnes-sur-Mer sont également présentes dans la commune.

La commune abrite également divers clubs comme le Hyères Toulon Var Basket, évoluant actuellement en Pro B, mais ayant été de 2001 à 2010 en Pro A ou le Hyères Football Club, actuellement en CFA.

Labels [modifier] 

Article de qualité Articles de qualité

  • à venir...

Bon article Bons articles

Article potentiellement bon ou de qualité Votes en cours

  • à venir...

Fairytale questionmark 2.png Intentions de vote

Proposer un article : bon article / article de qualité

Portails connexes [modifier] 

Blason département fr Var.svg Var

Blason région fr Provence-Alpes-Côte d'Azur.svg PACA

Blason ville fr Toulon (Var).svg Toulon

Aragon arms.svg Provence

Escut occità.svg Occitanie

Portails connexes sur Wikipédia

Portail:Communes de France Portail:Accueil
Communes de France Tous les portails

Sur les autres projets Wikimedia

Catégorie Hyères, sur Wikimedia Commons

Hyères,
sur Wikimedia Commons
(ressources multimédia)

Hyères,
sur Wiktionnaire