Yukio Ninagawa

Yukio Ninagawa
Biographie
Naissance
Décès
(à 80 ans)
Tokyo
Nationalité
Activités
Conjoint
Tomoko Mayama ()
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Joshibi University of Art and Design (en), Toho Gakuen College of Drama and Music (en)
Site web
www.my-pro.co.jp/ninagawa
Distinctions
Liste détaillée

Yukio Ninagawa (蜷川 幸雄, Ninagawa Yukio?) est un réalisateur et un metteur en scène japonais, né le à Kawaguchi et mort le à Tokyo. Il est reconnu pour ses adaptations des classiques du théâtre européen, principalement Shakespeare, mais aussi Samuel Beckett, Anton Tchekhov ou Victor Hugo, ainsi que du théâtre antique (Sophocle, Euripide). Il a également mis en scène des dramaturges japonais, dont Shūji Terayama and Kunio Shimizu. Ses pièces furent jouées dans le monde entier, et son travail sur Shakespeare lui a valu d’être nommé commandeur de l’Ordre de l'Empire britannique en 2002[1],[2],[3].

Films


Références

  1. Philippe Mesmer, « Le metteur en scène Yukio Ninagawa est mort », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « Le metteur en scène Yukio Ninagawa est mort », Le Point,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Patricia Bauer, « Yukio Ninagawa », Encyclopædia Britannica,

Bibliographie

Ouvrages
  • (en) Arthur Horowitz, Prospero's "true Preservers": Peter Brook, Yukio Ninagawa, and Giorgio Strehler--twentieth-century Directors Approach Shakespeare's The Tempest, University of Delaware Press, (ISBN 9780874138542, lire en ligne).
  • (en) Takashi Sasayama, J. R. Mulryne et Margaret Shewring, Shakespeare and the Japanese Stage, Cambridge University Press, (ISBN 9780521470438, lire en ligne).
  • (en) J. R. Mulryne, « From Text to Foreign Stage: Yukio Ninagawa's Cultural Translation of Macbeth », dans Shakespeare from Text to Stage, CLUEB, (lire en ligne).
Articles
  • Jon M. Brokering, « Ninagawa Yukio's Intercultural "Hamlet": Parsing Japanese Iconography », Asian Theatre Journal, vol. 24, no 2,‎ , p. 370–396 (lire en ligne).
  • Peter Barnes, « Working With Yukio Ninagawa », New Theatre Quarterly, vol. 8, no 32,‎ , p. 389–391 (ISSN 1474-0613 et 0266-464X, DOI 10.1017/S0266464X00007181, lire en ligne).
  • Nobuo Miyashita, « Ninagawa Yukio, Theatrical Pacesetter », Japan Quarterly, vol. 34, no 4,‎ , p. 400-405 (lire en ligne).
  • Yeeyon Im, « The Pitfalls of Intercultural Discourse: The Case of Yukio Ninagawa », Shakespeare Bulletin, vol. 22, no 4,‎ , p. 7–30.

Voir aussi