Yohan Cabaye

Yohan Cabaye
Image illustrative de l'article Yohan Cabaye
Cabaye avant le match France-Angleterre durant l'Euro 2012
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Crystal Palace
Numéro 7
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (31 ans)
Lieu Tourcoing (France)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 2004 -
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
1992-1998 Drapeau : France Tourcoing FC
1998-2004 Drapeau : France Lille OSC
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2004-2011 Drapeau : France Lille OSC 253 (38)
2011-2014 Drapeau : Angleterre Newcastle United 129 (17)
2014-2015 Drapeau : France Paris SG 057 0(3)
2015- Drapeau : Angleterre Crystal Palace 075 (10)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2003 Drapeau : France France -17 ans 006 0(0)
2004-2005 Drapeau : France France -19 ans 017 0(1)
2006 Drapeau : France France -20 ans 004 0(0)
2006-2008 Drapeau : France France espoirs 015 0(2)
2010- Drapeau : France France 048 0(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 15 avril 2017

Yohan Cabaye, né le à Tourcoing (Nord, France), est un footballeur international français qui évolue en Premier League au poste de milieu de terrain à Crystal Palace.

Biographie

Débuts et formation (1992-2004)

Yohan Cabaye côtoie le football très jeune étant le fils de Didier Cabaye, un ancien stagiaire au RC Lens qui a vu sa carrière stoppée par une blessure et qui est devenu entraîneur du Tourcoing FC par la suite. C'est tout naturellement que lui et son frère rejoignent le club entraîné par leur père étant enfants[1].

Doté d'une vision de jeu supérieure à la moyenne, il est repéré par le Lille OSC et intègre l'équipe des moins de 13 ans. Il effectue toute sa formation au sein du club lillois[1].

Lille (2004-2011)

Cabaye après la victoire du LOSC en Coupe de France.

Yohan Cabaye commence sa carrière professionnelle à Lille lors de la saison 2004-2005 en étant titularisé face au FC Istres[2]. Alors qu'il ne s'est entraîné que deux fois avec le groupe professionnel, il ne le quitte plus par la suite[1]. Lors de cette saison, son club formateur termine second derrière l'Olympique lyonnais et se qualifie pour la Ligue des champions.

Cabaye inscrit son premier doublé en Ligue 1, le lors d'une rencontre face au SM Caen (victoire 5-0).

En 2009, Yohan Cabaye s'affirme comme un joueur clé du LOSC en formant le triangle "magique" du milieu lillois avec Rio Mavuba et Florent Balmont. D'un point de vue personnel, sa saison 2009-2010 sera la meilleure avec d'excellentes statistiques (13 buts en championnat, dont quelques frappes lointaines dont il a le secret). En outre, il participe au joli parcours européen, inscrivant même deux buts contre le FK Sevojno et le Slavia Prague (Lille sera éliminé en 1/8 par Liverpool).

En 2011, le LOSC réalise le doublé Coupe-championnat. Cabaye achève alors sa dernière saison dans le Nord avant de partir outre-Manche. Il est l'un des joueurs majeurs de l'entre-jeu lillois, réalisant sept passes décisives en championnat.

Newcastle (2011-2014)

Le , Cabaye signe un contrat de cinq ans en faveur du club anglais de Newcastle United, le montant du transfert étant de cinq millions d'euros[3]. Il marque son premier but sous les couleurs des Magpies lors de la 9e journée de Premier League face à Wigan (1-0). Le , Cabaye marque son second but en championnat sur un coup franc direct contre Manchester United (3-0).

Le , Cabaye inscrit un doublé et délivre une passe décisive à Papiss Cissé durant le match comptant pour la 35e journée de Premier League face à Stoke City (3-0)[4].

Le , Cabaye inscrit un but sur pénalty qui permet à Newcastle de l'emporter (4-2) contre Southampton FC.

Le , Arsenal a fait une offre de 10 millions de £ pour Yohan Cabaye qui a été rejetée[5]. Cabaye a inscrit son nom dans l'histoire de Newcastle United en marquant le but de la victoire contre Manchester United (1-0) à Old Trafford le 7 décembre 2013, leur première victoire dans ce stade depuis 41 ans.

Le , Cabaye inscrit un doublé face à West Ham.

Paris Saint-Germain (2014-2015)

Dernière apparition de Cabaye avec le maillot du PSG, champion 2015.

Le , il s'engage avec le Paris Saint-Germain pour une durée de trois ans et demi et portera le numéro 4. Le montant du transfert s'élève de 23 à 25 millions d'euros (bonus inclus) selon les différentes sources[6],[7].

Il joue son premier match quelques jours plus tard, le  : il entre en seconde mi-temps face aux Girondins de Bordeaux lors de la 23e journée de Ligue 1.

Le , il marque son premier but avec sa nouvelle équipe et par la même occasion en Ligue des champions lors du huitième de finale aller opposant le Paris Saint-Germain au Bayer Leverkusen.
Le , il participe à la victoire du PSG (1-2) en entrant à la 74e minute lors de la finale de la Coupe de la Ligue face à l'Olympique lyonnais au Stade de France. Il remporte son premier trophée sous les couleurs parisiennes.

Après avoir fait part de son malaise dû à son manque de temps de jeu dans la presse, il marque son deuxième but sous les couleurs parisiennes, son premier en Ligue 1, à la 28e minute de jeu pour une victoire (3-1) contre le RC Lens lors de la 10e journée de Ligue 1.

Son statut est discuté au sein du Paris SG, de telle façon qu'à la fin de l'exercice 2014-2015, un départ vers l'Angleterre est envisagé. En effet, ses performances aussi bien avec les bleus qu'au PSG sont décevantes, dues notamment à son manque de temps de jeu.

Crystal Palace (depuis 2015)

Cabaye avec Crystal Palace en 2015.

En manque de temps de jeu au Paris Saint-Germain, Cabaye décide de chercher un nouveau club dès juin 2015. Après des rumeurs l'envoyant à West Ham ou encore à l'AS Rome, Yohan Cabaye signe finalement un contrat de 3 ans en faveur de Crystal Palace le 10 juillet 2015. Ainsi, Cabaye retrouve son ancien entraîneur de Newcastle Alan Pardew, qui espère le relancer.

Crystal Palace débourse 14 millions d'euros (plus quatre de bonus) pour le recruter, ce qui en fait le transfert le plus cher de ce club du sud de Londres, devant l'achat du milieu de terrain de Wigan James McArthur, arrivé en 2014 contre 10 millions d'euros.

Il réussit ses débuts avec son nouveau club puisqu'il marque son premier but sous ses nouvelles couleurs, dès la 1re journée de Premier League, sur le terrain du promu, Norwich (1-3)[8].

Parcours en sélection (2010-2016)

Après être passé par l'équipe de France des moins de 17 ans, Yohan Cabaye est sélectionné dans l'équipe des moins de 19 ans avec laquelle il remporte le Championnat d'Europe 2005. Yohan Cabaye participe à tous les matchs excepté le premier durant lequel il est suspendu[1].

Il est sélectionné seize fois et porte le brassard de capitaine en équipe de France espoirs[1].

Yohan Cabaye est retenu par le nouveau sélectionneur Laurent Blanc pour affronter la Norvège en match amical le . Il entre à la 74e minute à la place de Yann M'Vila et honore de ce fait sa première sélection en A.

En 2012, il fait partie des joueurs sélectionnés par Blanc pour disputer l'Euro 2012[9]. Lors de cette compétition, Cabaye marque son premier but en équipe de France durant le match face à l'Ukraine le (0-2)[10].

En 2013, il est un des artisans de la victoire spectaculaire de l'équipe de France contre l'équipe d'Ukraine (3-0) durant les matchs de barrage de qualification au mondial au Brésil. Non titularisé au match aller (défaite des bleus 2-0), il participe au match retour au stade de France où il livre une prestation spectaculaire dans un milieu à trois avec Paul Pogba et Blaise Matuidi.

Le , il marque son troisième but face à la Jamaïque sur une remise de la tête d'Olivier Giroud en match de préparation à la Coupe du monde au Brésil débutant quatre jours plus tard.

Il fait partie de la liste des 23 joueurs français de l'Euro 2016[11]. Pour la première fois en bleu, il a le statut de remplaçant dans un tournoi.

Le 19 juin 2016, il est titulaire à Lille face à la Suisse (0-0) pour la troisième journée de la phase de groupe. La France atteint la finale de la compétition avant de s'incliner lors de la prolongation contre le Portugal[12].

Statistiques

Statistiques de Yohan Cabaye au 26 septembre 2017[13]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2004-2005 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 6 0 0 2 0 0 2 0 0 C3 4 0 0 - - - 14 0 0
2005-2006 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 27 1 0 3 0 0 2 0 0 C1+C3 2+2 0 0 - - - 36 1 0
2006-2007 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 22 3 1 2 1 0 1 0 0 C1 8 0 0 - - - 33 4 1
2007-2008 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 36 7 4 2 0 0 1 0 0 - - - - - - - 39 7 4
2008-2009 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 32 5 3 3 1 0 - - - - - - - - - - 35 6 3
2009-2010 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 32 13 7 0 0 0 2 0 0 C3 12 2 1 - - - 46 15 8
2010-2011 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 36 2 7 5 0 0 1 2 0 C3 8 1 1 4 0 0 54 5 8
Sous-total 191 31 22 17 2 0 9 2 0 - 36 3 2 4 0 0 257 38 24
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Premier League 34 4 6 4 1 0 - - - - - - - 12 1 0 50 6 6
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Premier League 26 6 2 - - - - - - C3 9 0 0 7 0 0 42 6 2
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Newcastle United Premier League 19 7 2 - - - 1 0 0 - - - - 3 1 0 23 8 2
Sous-total 79 17 10 4 1 0 1 0 0 - 9 0 0 22 2 0 115 20 10
2013-2014 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 15 0 1 - - - 2 0 0 C1 4 1 1 8 1 0 29 2 2
2014-2015 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 24 1 1 4 1 0 3 0 0 C1 5 0 0 5 0 0 41 2 1
Sous-total 39 1 2 4 1 0 5 0 0 - 9 1 1 13 1 0 70 4 3
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre Crystal Palace Premier League 33 5 1 6 1 0 1 0 0 - - - - 9 1 0 49 7 1
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre Crystal Palace Premier League 32 4 3 1 0 0 2 0 0 - - - - - - - 35 4 3
2017-2018 Drapeau de l'Angleterre Crystal Palace Premier League 4 0 0 - - - 2 0 0 - - - - - - - 6 0 0
Sous-total 66 9 4 7 1 0 5 0 0 - - - - 9 1 0 87 11 4
Total sur la carrière 375 58 38 32 5 0 18 2 0 - 54 4 3 48 4 0 527 73 41

Buts inscrits en équipe de France

no  Date Lieu Adversaire Évolution Score final Compétition
1 Donbass Arena, Donetsk, Ukraine Drapeau : Ukraine Ukraine 0-2 0-2 Euro 2012
2 Parc des Princes, Paris, France Drapeau : Australie Australie 4-0 6-0 Match amical
3 Stade Pierre-Mauroy, Lille, France Drapeau : Jamaïque Jamaïque 1-0 8-0 Match amical
4 Allianz Riviera, Nice, France Drapeau : Arménie Arménie 2-0 4-0 Match amical

Palmarès

En club

Il remporte le premier titre de sa carrière dans son club formateur du Lille OSC avec la Coupe Intertoto en 2004. Sept ans plus tard, il remporte le doublé et est champion de France 2011 après avoir remporté la Coupe de France 2011 quelques mois auparavant.

Après un passage en Angleterre, sans avoir remporté de trophée, il revient en France au Paris Saint-Germain avec qui il est champion de France à deux reprises en 2014 et 2015. Il remporte également la Coupe de la Ligue en 2014 et 2015 et la Coupe de France en 2015.

De retour en Angleterre sous les couleurs de Crystal Palace, il est finaliste de la Coupe d'Angleterre en 2016.

En sélection nationale

Avec les jeunes équipe des Frances, il est champion d'Europe des moins de 19 ans en 2005 avant de remporter le Tournoi de Toulon en 2006.

Il est finaliste de l'Euro 2016 mais battu lors de la prolongation.

Vie personnelle

Par sa grand-mère paternelle, Yohan Cabaye a des origines vietnamiennes[14]. Il a exprimé à plusieurs reprises sa fierté par rapport à cette ascendance et sa volonté de visiter le Viêt Nam afin de mieux connaître la culture de ce pays[15],[16].

Yohan Cabaye est père de trois filles ; la première, Myla, est née le 24 décembre 2009[17]. Cabaye épouse la mère, Fiona, peu de temps après, le 19 juin 2010[18]. Le 1er septembre 2013, le couple donne naissance à une fille qu’ils prénomment Charlize. Le 27 mai 2015, une troisième fille, Romy vient agrandir la famille[19].

En 2014, il se sépare de Fiona, sa femme ; ils sont en instance de divorce[20].

À l'occasion d'un entretien au JDD, il affirme être un catholique fervent et réussir à combiner sa profession et sa foi, en allant à la messe dès qu'il le peut. Il souhaite que sa pratique personnelle ne s'impose pas aux autres et aime la discrétion à ce sujet[21].

Son meilleur ami est son ancien coéquipier en club et en sélection nationale Mathieu Debuchy[22],[23].

Le 26 juillet 2016, sa nouvelle compagne Laetitia donne naissance au quatrième enfant de Yohan Cabaye, une petite fille prénommée Linoï.

Lors de la campagne pour l'élection présidentielle de 2017, il participe à un meeting de soutien au candidat En marche ! Emmanuel Macron, le 17 avril à Bercy[24].

Notes et références

  1. a, b, c, d et e « Cabaye, une voie tracée », fff.fr, 14 janvier 2012.
  2. « FC Istres - Lille OSC », lfp.fr, 7 novembre 2004.
  3. Cabaye à Newcastle francefootball.fr, 10 juin 2011
  4. Newcastle revient fort, lequipe.fr, 21 avril 2012
  5. (en) David Ornstein, « Yohan Cabaye: Arsenal in £10m bid to sign Newcastle midfielder », sur bbc.com,
  6. « Cabaye au PSG jusqu'en 2017, c'est officiel », sur lemonde.fr,
  7. « Cabaye au PSG (Officiel) », sur lequipe.fr,
  8. Vincent Bregevin, « Premier League : Buteur, Cabaye signe son retour », sur eurosport.fr,
  9. Les recalés sont Gourcuff et Yanga, francefootball.fr, 29 mai 2012.
  10. Les Bleus assurent et rassurent, francefootball.fr, 15 juin 2012.
  11. « Liste des 23 : les Bleus sans Hatem Ben Arfa, avec Lucas Digne à l'Euro », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  12. La lettre de Cabaye au public français
  13. « Statistiques de Yohan Cabaye », sur footballdatabase.eu
  14. Clément Daniez, « Le frère de Yohan Cabaye sélectionné par le Vietnam? », sur lexpress.fr,
  15. (en) Louise Taylor, « Yohan Cabaye: I remember Ginola here and adored the attacking football », sur guardian.co.uk,
  16. (en) Jackie Smithfield, « Yohan Cabaye Taking Newcastle United To Vietnam », sur themag.co.uk,
  17. « FOOT - Yohan Cabaye papa d'une petite Myla », sur lavoixdunord.fr,
  18. « Yohan Cabaye choisit Scovandeli pour son mariage », sur scovandeli.com (consulté le 5 janvier 2015)
  19. Louise Wessbecher, « Yohan Cabaye et Fiona parents d'une 3e fille, Capucine Anav les félicite sur Twitter », sur purebreak.com,
  20. « Yohann Cabaye accusé par sa femme Fiona : "Yohan m'a trompée alors que j'étais enceinte !" », sur purebreak.com,
  21. « Cabaye a la foi », sur lejdd.fr,
  22. Solen Cherrier, « Cabaye dresse le portrait décalé de quelques Bleus », sur lejdd.fr,
  23. (en) « Debuchy and Cabaye's wives are the best of pals », sur chronixlive.co.uk,
  24. Antoine Llorca, « Stéphane Bern, Yohan Cabaye, Vincent Lindon… des dizaines de personnalités au meeting de Macron à Bercy », lci.fr, 17 avril 2017.

Liens externes

  • Site officiel