Yelena Slesarenko

Yelena Slesarenko
Image illustrative de l'article Yelena Slesarenko
Yelena Slesarenko (à Stavanger en Norvège en 2007)
Informations
Disciplines Saut en hauteur
Période d'activité 2002 - 2014
Nationalité Drapeau : Russie Russe
Naissance (35 ans)
Lieu Volgograd
Taille 1,79 m
Poids 58 kg
Club CSKA Moscou
Entraîneur Yevgeny Zagorulko
Palmarès
Jeux olympiques 1 - -
Ch. du monde en salle 2 1 -
Ligue de diamant - - 1

Yelena Vladimirovna Slesarenko née Sivushenko (en russe : Елена Владимировна Слесаренко, née le à Volgograd) est une athlète russe pratiquant le saut en hauteur.

Carrière

Quasi inconnue avant 2004, elle commença la saison en effaçant une barre à 2,04 m et devint championne du monde en salle. Aux Jeux olympiques d'été de 2004 à Athènes, elle remporta l'or avec un nouveau record personnel et national, battant le record de Tamara Bykova datant de 1984, avec une barre à 2,06 m. Après avoir passé cette barre, elle échoua de peu en demandant à sauter à 2,10 m ce qui aurait été un nouveau record du monde.

Blessée, elle dut faire l'impasse sur la saison 2005, mais dès le début de 2006, elle obtint le titre de championne du monde en salle avec un saut à 2,02 m

Le , elle annonce renoncer aux Jeux de Londres qui se déroulent en juillet-août de la même année parce qu'elle est enceinte[1] et pour problèmes de genou.

Elle fait sa dernière apparition à une compétition internationale lors des Championnats du monde de Moscou en août 2013 où elle échoue en qualification avec seulement 1,83 m.

Elle annonce le 9 décembre 2014 prendre sa retraite sportive[2].

Dopage

À la suite du scandale de dopage concernant la Russie, 454 échantillons des Jeux olympiques de Pékin en 2008 ont été retestés en 2016 et 31 se sont avérés positifs dont Anna Chicherova, médaille de bronze du saut en hauteur. En conséquence, Slesarenko pourrait se voir attribuer la médaille de bronze si l'échantillon B (qui sera analysé en juin) se révèle également positif[3]. Le 6 octobre, Anna Chicherova est disqualifiée et doit rendre sa médaille, ce qui signifie que Slesarenko devrait la recevoir[4]. Le 17 novembre, Slesarenko est à son tour disqualifiée et ne recevra pas cette médaille[5]. Elle conteste ces accusations sur son compte instagram.

Palmarès

Yelena Slesarenko en 2007.
Date Compétition Lieu Résultat Marque
2002 Championnats d'Europe en salle Vienne 5e 1,90 m
2003 Championnats d'Europe espoirs Bydgoszcz 2e 1,96 m
Universiade d'été Daegu 3e 1,94 m
2004 Coupe d'Europe des nations en salle Leipzig 2e 1,96 m
Championnats du monde en salle Budapest 1re 2,04 m
Coupe d'Europe des nations Bydgoszcz 1re 2,04 m
Jeux olympiques Athènes 1re 2,06 m
Finale mondiale Monaco 1re 2,01 m
Golden League 2e détails
2005 Championnats du monde Helsinki DNS
2006 Championnats du monde en salle Moscou 1re 2,02 m
Championnats d'Europe Göteborg 5e 1,99 m
Coupe du monde des nations Athènes 1re 1,97 m
Finale mondiale Stuttgart 4e 1,94 m
Golden League 3e détails
2007 Coupe d'Europe des nations Munich 1re 2,02 m
Championnats du monde Osaka 4e 2,00 m
Finale mondiale Stuttgart 4e 1,94 m
Golden League 2e détails
2008 Championnats du monde en salle Valence 2e 2,01 m
Jeux olympiques Pékin DSQ
Finale mondiale Stuttgart DSQ
2009 Championnats du monde Berlin 10e 1,92 m
2011 Championnats du monde Daegu 4e 1,97 m
DécaNation Nice 1re 1,95 m
Ligue de diamant 3e détails
2013 Championnats du monde Moscou qual. 1,83 m

Records

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Saut en hauteur En plein air 2,06 m Drapeau : Grèce Athènes 28 août 2004
En salle 2,04 m Drapeau : Hongrie Budapest 7 mars 2004

Liens externes

  • Fiches sur la sportive : All-Athletics.com • Association européenne d'athlétisme • Association internationale des fédérations d'athlétisme • Comité international olympique • Ligue de diamant • Sports Reference • Tilastopaja • Track and Field Statistics

Notes et références

  1. « Slesarenko n'ira pas aux JO », sur www.lequipe.fr, L'Équipe (consulté le 19 janvier 2012)
  2. « IAAF: 2004 Olympic high jump champion Slesarenko retires| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 25 mai 2016)
  3. « Recheck shows positive doping samples of 14 Russian 2008 Olympic athletes », sur TASS (consulté le 25 mai 2016)
  4. « Anna Chicherova va devoir rendre sa médaille de bronze des JO de Pékin », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  5. « IOC sanctions 16 athletes for failing anti-doping tests at Beijing 2008 », International Olympic Committee,‎ (lire en ligne)