Yann Coeslier

Yann Coeslier

Yann Coeslier est un acteur français.

Il entre au conservatoire d'art dramatique de Saint-Arnoult-en-Yvelines, en 1998, où il est l'élève d'Annie Dana[1]. Elle sera la première à lui confier un rôle et une première tournée avec Mon Isménie, de Labiche. Il entre ensuite à l'Atelier de la Fourmi Blanche, de Didier Lesour[2], en 2001. Il y découvre les auteurs contemporains, tels Bertolt Brecht ou Roger Vitrac. Il participe à sa première création collective, avec Rêves de Wajdi Mouawad, sous la direction d'Anyssa Kapelusz, à la MC93 Bobigny. Puis, en 2004, il entre en formation chez Dominique Leverd, qui, l'année suivante, lui offre son premier contrat professionnel. Jacques Lorcey, de la Comédie-Française lui confie son premier rôle-titre dans Le Barbier de Séville, en 2005. En 2006, il reçoit le Premier prix d'interprétation masculine[réf. nécessaire] aux Rencontres du jeune théâtre de Savigny avec Montherlant, qu'il joue l'année suivante, dans une mise en scène de Lionel Fernandez, qui le dirige également dans Henry VI, de Shakespeare. Dans les années suivantes, il joue le répertoire classique : Léandre, dans Les Fourberies de Scapin et Valère, dans L'Avare, de Molière; Sévère, dans Polyeucte, de Corneille ; Dorante, dans Le Jeu de l'amour et du hasard, de Marivaux... ; et le répertoire contemporain : Tennessee Williams, Milosz, E-G Berreby... C'est en 2007 qu'il rencontre Daniel Annotiau, du Théâtre des Deux-Rives Paris-Versailles, qui le fait entrer dans sa compagnie pour jouer Beaumarchais, Molière et Musset. En 2008, il auditionne pour Jean-Paul Zennacker qui lui offre les rôles de Marius dans Valjean, et de Jean Mounet-Sully dans Répétitions mouvementées, création de Danièle Gasiglia ; et travaille depuis au sein de sa compagnie : Le domaine de l'acteur. Après avoir été explorer des univers scéniques très variés, joué en France et à l'étranger, il se forge une personnalité au théâtre[réf. nécessaire], mais aussi au cinéma[réf. nécessaire], en travaillant avec des réalisateurs français, brésiliens, israéliens, japonais et pour la télévision[réf. nécessaire]. Alors, en 2010, Yann Coeslier crée avec Raphaël Mondon : La compagnie Bewitched, avec laquelle il souhaite créer leurs projets et explorer de nouveaux horizons artistiques. En 2011, il se lance dans la mise en scène avec Pieds nus dans le parc[3], de Neil Simon au Vingtième Théâtre, à Paris.

Notes et références

Cet article « Yann Coeslier » est issu de Wikimonde Plus.