X-Men: Dark Phoenix

X-Men: Dark Phoenix
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original et français du film
Titre québécois Phénix Noir
Titre original Dark Phoenix
Réalisation Simon Kinberg
Scénario Simon Kinberg
Sociétés de production 20th Century Fox
Bad Hat Harry Productions
The Donners' Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre super-héros
Durée 114 minutes
Sortie 2019

Série X-Men

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

X-Men: Dark Phoenix ou Phénix Noir au Québec (Dark Phoenix) est un film de super-héros américain écrit et réalisé par Simon Kinberg, sorti en 2019. Douzième film de la franchise (en comptant les spin-offs) et septième film X-Men, ce film fait suite à X-Men : Le Commencement (2011) de Matthew Vaughn, X-Men: Days of Future Past (2014) et X-Men: Apocalypse (2016) de Bryan Singer. Le film adapte la saga du Phénix Noir, déjà traité dans X-Men : L'Affrontement final (2006).

Suite au rachat de la 20th Century Fox par The Walt Disney Company, X-Men: Dark Phoenix a dû être redéfini comme la conclusion et ultime volet de la saga lancée en 2000 par Bryan Singer avec X-Men. De ce fait, les mutants vont être intégrés à l'Univers cinématographique Marvel et ainsi avoir droit à un reboot.

Mal reçu par la critique, le film est un échec commercial, ne rapportant que 252 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget de 200 millions, devenant l'opus le moins rentable de la franchise.

Synopsis

En 1975, Jean Grey provoque un accident de voiture qui tue sa mère et blesse son père. Terrorisée et orpheline, la fillette est recueillie par le Professeur Xavier, qui lui présente son Institut.

1992. Neuf ans après les événements liés à l'attaque d'Apocalypse[1], les X-Men sont devenus des héros. Charles Xavier envoie son équipe sur des missions de plus en plus dangereuses. À la demande du Président des États-Unis, ils sont envoyés dans l'espace, à la rescousse des passagers de la navette Endeavour, apparemment prise dans une éruption solaire. Jean est presque tuée lorsqu’elle est frappée par une mystérieuse force cosmique. Une fois rentrée chez elle, cette force la rend non seulement infiniment plus puissante, mais aussi beaucoup plus instable. En lutte avec cette entité en elle, Jean libère ses pouvoirs d’une manière qu’elle ne peut ni comprendre ni contenir. Alors que Jean devient incontrôlable et fait du mal à ceux qu’elle aime le plus, elle commence à démêler le tissu même qui unit les X-Men.

Maintenant, avec cette famille en train de s’effondrer, les X-Men doivent trouver un moyen de s’unir non seulement pour sauver l’âme de leur amie Jean, mais aussi pour sauver la Terre des extraterrestres qui souhaitent s’armer de cette force et gouverner la galaxie[2].

Résumé détaillé

En 1975, alors qu'elle est en voiture avec ses parents, Jean Grey, âgée de huit ans, utilise par inadvertance sa télékinésie et provoque un accident tuant sa mère et blessant son père. Lors du choc, elle utilise ses pouvoirs sans s'en rendre compte en formant un bouclier télékinésique pour se protéger de l'accident. Peu de temps après, le professeur Charles Xavier l'emmène à son école pour mutants, où il bloque mentalement l'accident de ses souvenirs et l'aide à aiguiser ses capacités psychiques.

En 1992, neuf ans après la dévastation mondiale causée par En Sabah Nur / Apocalypse, la navette spatiale Endeavour décolle dans l’espace mais est gravement endommagée par ce qui semble être une éruption solaire. Le Président des États-Unis appelle Charles Xavier pour que les X-Men répondent au signal de détresse de celle-ci. Les X-Men, Raven Darkholme / Mystique, Hank McCoy / le Fauve, Scott Summers / Cyclope, Jean Grey / le Phénix, Ororo Munroe / Tornade, Peter Maximoff / Vif-Argent et Kurt Wagner / Diablo, montent à bord du X-jet et se rendent dans l'espace, où la navette tourne sans contrôle.

Scott arrête la navette en détruisant un propulseur, alors que Vif-Argent et Diablo sauvent les astronautes, bien qu'ils se rendent compte qu'il en manque un, mais la lumière solaire est dangereusement proche d'eux. Xavier les convainc toutefois d'aller récupérer le dernier astronaute en expliquant que Jean peut consolider les parois de la navette. Diablo et Jean regagnent la navette, Diablo sauve le dernier astronaute mais la température monte et la navette est frappée par la lumière solaire. Jean se fait frapper de plein fouet par la lumière solaire et l'absorbe en elle en créant un champ de force autour du X-jet que la lumière solaire s'apprêtait à frapper. Diablo ramène son corps dans le jet et Scott découvre que Jean a survécu à l'accident. Les X-Men rentrent sur Terre avec les astronautes saufs, mais Mystique est en colère contre Charles Xavier pour avoir mis la vie des autres en danger.

Le Fauve ausculte Jean et découvre que ses pouvoirs psychiques sont grandement amplifiés à la suite de l'explosion solaire. Une fête est organisée pour célébrer le succès de la mission, Dazzler chante tandis que le Fauve et Mystique parlent de la vie qu'ils méritent, mais Jean perd le contrôle de ses pouvoirs : elle commence à avoir des visions lorsqu'elle regarde les cendres du feu, la chaleur commence à monter et elle crée une puissante onde de choc qui détruit et pulvérise les arbres autour d'elle, projetant les étudiants au sol avant de perdre connaissance. Charles ressent quelque chose et quitte d'urgence la cérémonie où il se trouvait. Charles Xavier, le Fauve et Mystique vont dans le Cerebro et Charles Xavier découvre que le blocage mental qu’il avait placé dans l'esprit de Jean est détruit. En accédant aux souvenirs de Charles, Jean découvre que son père est en vie ; ses pouvoirs décuplés, elle repousse Charles de son esprit et se rend à l'endroit où elle a passé son enfance, à Red Hook, un quartier de New York. Elle y retrouve son père, mais celui-ci, préférant oublier qu'il a eu une fille, lui révèle qu'elle était la cause de ce qui s'est passé, le jour où il a perdu sa femme, ce qui met Jean en colère, qui commence à détruire la maison. Charles Xavier, le Fauve, Mystique, Scott, Tornade, Vif-Argent et Diablo tentent de ramener Jean à l'école pour mutants, mais la police arrive pour l'arrêter. Jean, furieuse par ce qu'elle vient d'apprendre, perd une nouvelle fois contrôle et laisse éclater ses pouvoirs, détruit leurs patrouilles et se bat contre Diablo qu'elle projette dans sa maison. Vif-Argent se blesse en voulant atteindre Jean qui peut désormais l'intercepter dans sa vitesse. Tornade utilise ses éclairs mais Jean les contre en les envoyant derrière elle. Charles Xavier fige les personnes alentour afin que Mystique puisse parler à Jean et tenter de la raisonner en lui disant qu'elle n'est pas seule, qu'elle a une famille, mais Jean, avec tous ses changements et ses nouveaux pouvoirs, perd contrôle de nouveau et repousse Mystique, la blessant mortellement en l'empalant sur des débris de bois. Charles Xavier défige tout le monde et Jean, horrifiée par ce qu'elle a fait, s'enfuit, tandis que le Fauve tente d'aider Mystique, mais celle-ci meurt.

Les X-Men rentrent au manoir, avec Vif-Argent blessé et le Fauve portant le corps de Mystique. Charles Xavier, le Fauve, Diablo, Tornade et Scott assistent aux funérailles de Mystique, mais le Fauve est dévasté par la mort de Mystique et tient Charles pour responsable.

Jean se rend à Genosha, l'île de réfugiés mutants d'Erik Lehnsherr / Magneto, où se trouvent plusieurs d'entre eux, notamment Séléné et Ariki, afin d'obtenir de l'aide pour contrôler ses pouvoirs. C'est à ce moment qu'arrivent des militaires pour arrêter Jean, cette dernière étant recherchée pour s'en être prise à la police un peu plus tôt, et Erik doit s'interposer pour l'empêcher de les tuer. Seulement Jean est beaucoup plus puissante qu'autrefois et est en pleine possession de ses moyens. Alors qu'elle allait tuer les militaires, Erik doit utiliser toute sa force pour les sauver. Il préfère la chasser pour éviter d'attirer l'attention sur son île.

Seule dans un bar, Jean rencontre Vuk, le chef des skrulls, qui lui explique qu'elle est possédée par une force cosmique qui a anéanti leur planète natale il y a plusieurs années. Pendant ce temps, le Fauve rend visite à Erik à Genosha pour l'informer de la mort de Raven et tente de rallier Erik et ses réfugiés mutants à sa cause pour renverser Jean à New York. Charles Xavier suit Jean en entrant dans l'esprit d'Erik et décide de partir avec Scott, Tornade et Diablo. Ce dernier les téléporte à New York où ils rencontrent Erik, le Fauve, Séléné et Ariki qui sont sur le point de s'attaquer à Jean. Scott attaque Erik et le Fauve, Tornade se bat avec Ariki et Séléné tente d'arrêter Diablo et Charles Xavier. Erik entre dans le bâtiment où se trouvent Jean et Vuk et fait face à Jean, mais elle le domine avec ses nouvelles capacités. Charles parvient à pénétrer dans la maison à son tour et Jean revoit tout le soutien qu'il lui a apporté depuis qu'il l'a sauvée et voit que son père l'a abandonnée. Jean renie la force cosmique qui l'habite et demande à Vuk de l'absorber, mais le processus manque de tuer la jeune femme. Scott lâche alors ses rayons laser sur Vuk, interrompant le processus, et Vuk s'enfuit avant que des soldats capturent Charles, Scott, Jean, le Fauve, Erik et Tornade. Vuk a absorbé une partie de la force de Jean et gagne une partie de ses capacités télékinésiques.

Dans le train, Charles assume la responsabilité de ses actes, indiquant que Raven avait raison de dire qu'il était le méchant, mais le train est attaqué par Vuk et ses sbires D'Bari. Tous les soldats sont éliminés mais le dernier a le temps de libérer les mutants. Plusieurs D'Bari sont vaincus, mais des D'Bari tuent Séléné et Ariki. Vuk décide de prendre part au combat et utilise la force cosmique de Jean, repoussant Tornade, Diablo, Erik puis Scott sans effort. Elle s'approche à nouveau de Jean pour absorber le reste de la force cosmique, mais Jean libère tout son pouvoir en expliquant qu'elle doit protéger sa famille et fait s'écraser le train dans un champ tout en protégeant les X-Men. Les D'Bari l'attaquent, mais Jean les réduit facilement en cendres. Vuk l'attaque à nouveau, Jean commence à la désintégrer et elle se rend compte que si elle la tue, elle va tuer tous ses amis en même temps. Jean s'envole dans l'espace avec Vuk et la réduit en cendres, produisant une grande explosion et semblant disparaître dans celle-ci, Charles ne pouvant plus lire dans son esprit.

Après l'incident, Scott dépose une nouvelle plaque indiquant que l'école a été renommée « École Jean Grey pour jeunes surdoués » en hommage à la jeune mutante, avec Tornade comme enseignante et le Fauve comme nouveau directeur, ce dernier gardant le souvenir de Mystique. Charles Xavier prend finalement sa retraite après des décennies de lutte pour les droits des mutants. À Paris, Erik le rencontre pour une partie d'échecs, ce que Charles Xavier accepte à contrecœur. Quand ils commencent à jouer, un phénix enflammé apparaît dans le ciel.

Fiche technique

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution

Source et légende : version française (VF) sur RS-Doublage
 Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[8]

Production

Genèse du projet

Le scénariste Simon Kinberg, ici au Wondercon 2019, passe pour la première fois à la réalisation.

Le projet fait l'objet de nombreuses rumeurs avant d'être finalement confirmé par les studios et notamment le célèbre scénariste de la franchise X-Men, Simon Kinberg. C'est par ailleurs celui-ci, au printemps 2017, qui est confirmé en tant que réalisateur, scénariste et producteur[9] du prochain volet X-Men. Il signe ici son premier film comme réalisateur.

Cependant, la saga Dark Phoenix était déjà adaptée dans X-Men : L'Affrontement final en 2006. On justifie la réadaptation par le désamour global du film. Kinberg était désolé qu'une partie du public n'ait pas apprécié l'histoire du Phénix[10],[11], considérée comme un des meilleurs arc narratifs des comics X-Men[12].

Distribution des rôles

La distribution principale des films précédents revient dans ce nouvel opus, bien que leur contrat ne s'étendait pas au-delà du film X-Men: Apocalypse, les studios ont réussi à convaincre les acteurs James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence et Nicholas Hoult[9] de revenir dans ce quatrième opus sur les jeunes années des X-Men.

La présence de la nouvelle génération, introduite dans le dernier film, est confirmée lors de l'annonce du début de la production. Ainsi, le film verra le retour de Sophie Turner, Tye Sheridan, Alexandra Shipp et Kodi Smit-McPhee[9] dans les rôles de Jean Grey, Scott Summers, Ororo Munroe et Kurt Wagner.

L'actrice Olivia Munn, interprète de Psylocke dans X-Men: Apocalypse, a renoncé au film, suite à son engagement sur The Predator.

Fin , l'acteur Wil Traval[13] (Once Upon a Time, Arrow, Jessica Jones) publie un message sur Twitter laissant penser qu'il participerait au film, avant de clarifier la situation en confirmant sa non-participation, ne faisant qu'exprimer son enthousiasme de fan de comics envers le film.

Courant , l'actrice Jessica Chastain est au cœur d'une rumeur qui la voudrait dans le rôle de Lilandra Neramani, une extraterrestre Shi'ar fortement intéressée par les pouvoirs du Phénix. L'actrice confirme sa participation au film le , sans précision sur son rôle[15], avant de déclarer en via Twitter : « Vous voulez un scoop ? Je ne joue pas Lilandra… »[16].

Fin , la présence de la mutante Dazzler est confirmée après avoir failli apparaître dans X-Men: Days of Future Past puis, toujours sans concrétisation, dans X-Men: Apocalypse. La présence de l'acteur Evan Peters[18] est confirmée dans le rôle de Pietro Maximoff. L'acteur Lamar Johnson rejoint le casting dans un rôle non connu[18], de même que Daniel Cudmore, dans un rôle différent de celui de Colossus, qu'il interprétait déjà dans la trilogie originale[19]. Cependant, l'acteur ne figure plus au casting du film, suite aux reshoot. L'actrice Olivia Munn confirme son retour dans le rôle de Psylocke, ajoutant que le film serait « comme en deux parties »[20]. Finalement, les complications liées au rachat de la FOX par Disney retardent la production, rendant la présence de l'actrice impossible, déjà prise par le tournage de The Predator[21].

Tournage

Le tournage se déroule à Montréal du [22] au [23],, sous le titre de travail Teen Spirit[25].

Bande originale

Dark Phoenix
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de Hans Zimmer
Sortie
Durée 67:55
Genre musique de film
Label Fox Music

Albums de Hans Zimmer

Bandes originales de X-Men

La musique du film est composée par Hans Zimmer. Ce dernier avait pourtant annoncé, en , qu'il ne travaillerait plus sur un film de super-héros, après son expérience pour Batman v Superman : L'Aube de la justice (2016) [26]. Il explique ensuite avoir changé d'avis, après une discussion avec le réalisateur Ron Howard, qui le convainc d'attendre la bonne histoire pour travailler. Simon Kinberg l'approche ensuite lors d'un concert et lui présente sa vision du projet Dark Phoenix. Hans Zimmer est séduit par l'opportunité et accepte la proposition.

En , la chanson Extraordinary Being d'Emeli Sandé est publiée[27].

Liste des titres
No Titre Durée
1. Gap 8:07
2. Dark 4:27
3. Frameshift 8:15
4. Amity 5:52
5. Intimate 10:14
6. Negative 3:58
7. Deletion 4:51
8. Reckless 9:35
9. Insertion 7:56
10. Coda 4:40
67:55

Sortie et reshoots

La sortie était initialement prévue pour le en France et le aux États-Unis et au Royaume-Uni. Finalement, en , il est annoncé que le film sortira le [29], prenant ainsi la place de Les Nouveaux Mutants (repoussé en ). Le lendemain de la sortie de la bande-annonce, la date de sortie est repoussée une nouvelle fois de quatre mois pour le [31] et prend la place de Gambit (repoussé en , puis définitivement annulé)[32].

Plusieurs causes expliquent le report du film à plusieurs reprises. Le film eu des projections test médiocres, demandant le retournage de plusieurs scènes. Le troisième acte du film changea complètement car considéré comme trop proche de Captain Marvel. Il était initialement prévu que les affrontements prendraient place dans le siège des nations unies et dans l'espace[33],[34]. On souligne que le créneau de sortie, juste après de nombreux films de super-héros est une des causes de l'échec du film[35].

Le rachat de la Fox par Disney, en cours de production, changea les plans pour une éventuelle suite. Dark Phoenix est le dernier film de la saga X-Men de la Fox avant que les personnages soient inclus dans le Marvel Cinematic Universe en subissant un reboot[36],[37]. L'acquisition du studio n'a pas directement affectée les reshoots[33].

Accueil critique

X-Men: Dark Phoenix
Score cumulé
SiteNote
Allociné2.7 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
20 minutes4.0 étoiles sur 5
CinéSéries2.0 étoiles sur 5
Première2.0 étoiles sur 5

X-Men: Dark Phoenix est mal reçu par la critique, avec un taux d'approbation de 22 % sur le site Rotten Tomatoes, pour 114 critiques collectées[38] et un consensus qui dit que « Dark Phoenix met fin à l'ère de la franchise X-Men en tentant une seconde fois d'adapter un arc de bandes dessinées classique - avec des résultats profondément décevants »[38]. Le site le considère comme le film le moins bien noté de la franchise depuis ses débuts en 2000[39]. Le site Metacritic lui attribue un score moyen de 44/100 sur la base de 37 critiques collectées et une mention « avis mitigés ou moyens »[40]. Sur Allociné, le film est noté 2,7/5 par la presse. En revanche, la note spectateur est beaucoup plus clémente avec une note de 3,4/5 sur ce même site.

Pour 20 Minutes, c'est une réussite : « Le dernier volet de la saga X-Men est une réussite. Plus sobre qu'Avengers : Endgame, il émeut davantage ». En revanche, pour L'Express, le film est un échec : « Résultat : l'histoire est affligeante et déjà vue - une élève de l'école des X-Men est entraînée du côté obscur de la Force par ses superpouvoirs - et la réalisation, soporifique ». Pour Le Figaro, « La tragédie s’invite dans le nouvel épisode de la série à succès. Une réussite. », tandis que pour Critikat « Dans les plis se dessine ainsi un embryon de beau film, malheureusement étouffé par les nombreux symptômes d'une franchise à bout de souffle ».

Pour CinéSéries, « Dark Phoenix demeure relativement divertissant mais n'est clairement pas à la hauteur de nos attentes »[43].

Box-office

Le film est sorti en salles le en France, et pour sa première matinée à Paris, il enregistre 2 302 entrées, il est cependant deuxième derrière Parasite de Bong Joon Ho, récompensé à Cannes de la Palme d'or, avec 3531 entrées. Au terme de sa première journée d'exploitation en France, le bilan est mauvais, avec 87 991 entrées pour 527 copies, il devient alors le plus mauvais démarrage de la franchise X-Men, et le plus mauvais de la seconde trilogie : X-Men : Le Commencement (2011) et ses 150 541 entrées, X-Men : Days of Future Past (2014) et ses 248 522 entrées, X-Men: Apocalypse (2016) et ses 163 303 entrées[44]. À titre comparatif, la première trilogie X-Men, compte un total de 837 384 entrées (195 792 entrées pour X-Men, 310 592 entrées pour X-Men 2, 331 000 entrées pour X-Men : L'Affrontement final), quant à la seconde trilogie, elle comptabilise 562 366 entrées lors la première journée d'exploitation[44]. Le jour même, les studios Disney annoncent de mauvais résultats pour le film initialement prévu en novembre 2018 mais repoussé en et une augmentation de 200 millions d'USD du budget pour retourner certaines scènes suite au rachat de 20th Century Fox[45].

Le film est sorti aux États-Unis le , deux jours après sa sortie en France. Pour les premières séances, le film démarre à 5 000 000 $ de recettes, suite à ce résultat, on estime le total de son week-end à 40 000 000 $, ce qui en ferait un des plus mauvais démarrage de la franchise X-Men. En Chine, le film effectue un démarrage bien supérieur, avec plus de 25 millions de dollars de recettes au bout de sa deuxième journée d'exploitation, avec 5 067 440 entrées et un total de plus de 26 000 000 $. Au terme de sa première journée d'exploitation aux États-Unis (en comptant les séances du jeudi soir), le film n'enregistre que 14 000 000 $, ce qui fait de Dark Phoenix le plus mauvais démarrage de la franchise des mutants, derrière Wolverine : Le Combat de l'immortel (2013) et ses 20,7 millions, ce résultat représente une chute de 46,8% par rapport au précédent opus, X-Men: Apocalypse (2016) avec ses 26,3 millions de dollars. Toujours chez Marvel, mais côté Disney, Avengers: Endgame (2019), avec qui la comparaison est souvent faite dans les critiques, a lui, enregistré un démarrage à 157,5 millions de dollars ; pour ce qui est de la franchise X-Men, le meilleur démarrage est tenu à ce jour par Deadpool 2 (2018) avec 53 millions, et Deadpool (2016), et ses 47,3 millions.

Le , le film X-Men: Dark Phoenix fait un début mitigé en salle avec 103,7 millions d'USD à l'international tandis que le film Aladdin dépasse les 600 millions d'USD[46]. Après une semaine d'exploitation sur le sol français, Dark Phoenix ne parvient pas à dépasser le million d'entrées, ce qui fait du film le plus mauvais démarrage de la franchise, bien en-dessous des 902 696 entrées de X-Men: Apocalypse (2016), et des 937 704 entrées de X-Men : Le Commencement (2011), quant à X-Men: Days of Future Past (2014), qui marque la fin de la première trilogie (X-Men, X-Men 2 et X-Men : L'affrontement final) et le début de la seconde (X-Men : Le Commencement, X-Men : Apocalypse et X-Men : Dark Phoenix), le film a lui enregistré au terme de sa première semaine, 1 223 166 entrées.

Le film est un échec commercial[47],[48],[49]. Il ne rapporta que 252 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget de 200 millions[50], devenant l'opus le moins rentable de la franchise[51],[52]. En tout et pour tout, le film serait responsable d'un manque à gagner de 170 millions de dollars[53].

Simon Kinberg prend la responsabilité de l'échec du film mais pointe le créneau et une production difficile[54].

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 65 845 974 $[55] 10
Drapeau de la République populaire de Chine Chine 59 326 921 $[55] en cours
Drapeau de la France France 1 403 901 entrées[56] 8
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 387 697 entrées[56] en cours
Drapeau de l'Italie Italie 394 655 entrées[56] en cours
Drapeau de l'Espagne Espagne 523 361 entrées[56] en cours
Monde Total hors États-Unis 186 597 000 $[55] en cours
Monde Total mondial 252 442 974 $[55] en cours

Distinctions

Notes et références

  1. Voir X-Men: Apocalypse (2016)
  2. « X-Men : Dark Phoenix - avant la bande-annonce, le film dévoile une première affiche et un synopsis - Actualité Film », EcranLarge.com,‎ (lire en ligne, consulté le 1er octobre 2018)
  3. « Phénix noir », sur cinoche.com,
  4. « X-Men : Dark Phoenix enlève le X-Men de son titre | COMICSBLOG.fr », sur www.comicsblog.fr (consulté le 2 octobre 2018)
  5. « Dark Phoenix is getting new title for Home Video », sur Screen Crush,
  6. (en) Rebecca Rubin, « Dark Phoenix Takes on Secret Life of Pets 2 in Summer Box Office Battle », sur Variety, (consulté le 9 juin 2019)
  7. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage.qc.ca.
  8. a b et c « La Fox confirme Kinberg à la réalisation de X-Men: Dark Phoenix », sur comicsblog, (consulté le 29 juin 2017).
  9. « X-Men Dark Phoenix sortira en 2018 et devra faire oublier X-Men 3 », sur Première,
  10. « X-Men : le scénariste pense aussi que le troisième épisode était raté », sur Ecran Large,
  11. « X-Men : pourquoi la saga du Phénix noir est si emblématique », sur Le Point,
  12. « Wil Traval rejoint X-Men : dark Phenix », sur comicsblog, (consulté le 29 juin 2017).
  13. Maxime Kasparian, « Jessica Chastain confirme son arrivée dans X-Men : Dark Phoenix en photo », sur Première,
  14. (en) « X-Men Dark Phoenix Actress Jessica Chastain Says She's Actually Not Playing Lilandra In The Movie », sur comicbookmovie.com, (consulté le 12 septembre 2017)
  15. a et b « X-Men – Dark Phoenix : Evan Peters et Lamar Johnson rejoignent le casting… », sur lestoileshistoriques, (consulté le 30 juin 2017).
  16. (en) « X-Men Dark Phoenix Will See Original Colossus Actor Daniel Cudmore Return To The Franchise », sur comicbookmovie.com, (consulté le 20 septembre 2017)
  17. (en) « X-Men: Dark Phoenix May Be A "Two-Parter" According To Psylocke Actress Olivia Munn », sur comicbookmovie.com, (consulté le 27 septembre 2017)
  18. Camille Vignes, « X-Men : Dark Phoenix - il manquera une mutante à l'appel des X-Men », sur Ecran Large,
  19. (en) Mike Fleming, Jr., « Fox Formalizes Simon Kinberg To Helm X-Men: Dark Phoenix; Jennifer Lawrence, Michael Fassbender, James McAvoy Back, Jessica Chastain In Talks », Deadline.com,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le 27 juin 2017)
  20. « X-Men Dark Phoenix : une photo de casting avec Justin Trudeau », sur Actuciné, (consulté le 29 juin 2017).
  21. (en) Megan Peters, « X-Men: Dark Phoenix Timeline Revealed », ComicBook.com,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le 29 juin 2017)
  22. (en) Andrea Towers, « Hans Zimmer retiring from scoring superhero films after Batman v Superman » [archive du ], sur Entertainment Weekly, (consulté le 25 janvier 2018)
  23. (en) EmeliSandeVEVO, « Emeli Sandé - Extraordinary Being – In Collaboration with X-Men: Dark Phoenix », (consulté le 27 mai 2019)
  24. « La 20th Century Fox décale encore les films X-Men », Premiere.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 4 octobre 2018)
  25. « X-Men : Dark Phoenix encore repoussé de quelques mois », sur comicsblog, (consulté le 28 septembre 2018)
  26. « X-Men Dark Phoenix, Alita Battle Angel et Gambit : Sorties repoussées | Brain Damaged », Brain Damaged,‎ (lire en ligne, consulté le 4 octobre 2018)
  27. a et b « Dark Phoenix Reshoots Explained: Every Change Fox Made To Their Final X-Men Movie », sur Screen Rant,
  28. « X-Men : Dark Phoenix révèle une idée abandonnée qui fait furieusement penser à... Captain Marvel », sur Ecran Large,
  29. « X-Men: Dark Phoenix : Retour sur la création d'un échec », sur FanActu,
  30. (en) Julia Alexander, « Disney now owns 21st Century Fox, X-Men, and most of Hulu », sur The Verge, (consulté le 11 juillet 2019)
  31. « Deadpool est le seul X-Men qui va survivre au rachat de la Fox », sur Hitek,
  32. a et b (en) « Dark Phoenix (2019) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 6 juin 2019).
  33. (en) « X-Men », sur Rotten Tomatoes (consulté le 6 juin 2019).
  34. (en) « Dark Phoenix », sur Metacritic (consulté le 6 juin 2019).
  35. « Critique de X-Men : Dark Phoenix (Film, 2019) », sur CinéSéries, (consulté le 18 juin 2019)
  36. a et b Franchise X-Men - Jp's Box-office
  37. (en) Roger Friedman, « Disney-Fox Braces For Box Office Disaster with $200 Mil-Plus X Men Movie “Dark Phoenix,” As Negative Reviews Pour In », sur showbiz411, (consulté le 8 avril 2020)
  38. (en) Nancy Tartaglione, « ‘Dark Phoenix’ Ashen With $104M Overseas Debut; ‘Aladdin’ Tops $600M WW », sur Deadline.com, (consulté le 14 avril 2020)
  39. https://www.forbes.com/sites/scottmendelson/2019/06/24/box-office-dark-phoenix-x-men-wolverine-fox-divergent-shailene-woodley-sophie-turner-jennifer-lawrence/#1817d72df8e9
  40. https://www.forbes.com/sites/scottmendelson/2019/07/09/dark-phoenix-fantastic-beasts-x-men-harry-potter-jk-rowling-box-office/
  41. (en) Brandon Zachary, « Dark Phoenix Could Be the Biggest Box Office Bomb of 2019 », sur Cbr.com, (consulté le 7 juin 2020).
  42. « X-Men : Dark Phoenix - un énorme flop, et une fin désastreuse avant l'ère Disney - Dossier Film », sur EcranLarge.com, (consulté le 7 juin 2020).
  43. https://www.boxofficemojo.com/franchises/chart/?view=main&id=xmen.htm
  44. (en) Chris Agar, « How Dark Phoenix’s Disappointing Box Office Compares To Other X-Men Movies », sur Screenrant.com, (consulté le 7 juin 2020).
  45. « X-Men : Dark Phoenix, le film qui a réussi à flinguer (un peu) les finances de Disney - Actualité Film », sur EcranLarge.com, (consulté le 24 octobre 2019)
  46. « X-Men : Dark Phoenix : le mea-culpa du réalisateur Simon Kinberg », sur Journal du Geek,
  47. a b c et d « X-Men: Dark Phoenix », sur Box Office Mojo, IMDb (consulté le 8 juin 2019)
  48. a b c et d « X-Men: Dark Phoenix », sur JP Box-Office (consulté le 8 juin 2019).

Voir aussi

Bibliographie

  • Nathalie Chifflet « Le démon de la résurrection », Le Républicain Lorrain, Groupe Républicain Lorrain Communication, Woippy, , p.21, (ISSN 0397-0639)

Articles connexes

Liens externes