Wout Van Aert

Wout Van Aert
Grotenberge (Zottegem) - Omloop Het Nieuwsblad Beloften, 4 juli 2015 (B092).JPG
Wout Van Aert lors du départ du Circuit Het Nieuwsblad espoirs 2015 à Grotenberge.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes professionnelles
Principales victoires

Wout van Aert (né le à Herentals) est un coureur cycliste belge, membre de l'équipe Jumbo-Visma. Spécialisé en cyclo-cross, il est triple champion du monde de cyclo-cross en 2016, 2017 et 2018.

Biographie

Wout van Aert naît le à Herentals en Belgique[1].

Membre de l'équipe de jeunes de Telenet-Fidea en catégorie juniors, Wout van Aert remporte en 2011 le cyclo-cross de Ruddervoorde, première manche de Superprestige juniors 2011-2012. Quelques mois plus tard, il est médaillé d'argent au championnat du monde de cyclo-cross juniors.

Il évolue en catégorie espoirs (moins de 23 ans) la saison suivante. Il remporte le classement général du Superprestige espoirs, en s'imposant lors de trois des huit manches (Zonhoven, Asper-Gavere et Gieten). Il remporte en outre l'Internationale Sluitingsprijs à Oostmalle et termine deuxième de la Coupe du monde. Il est considéré comme la révélation de la saison par le sélectionneur national Rudy De Bie[2]. Aux championnats du monde, Wout Van Aert obtient la médaille de bronze de la course espoirs.

En novembre 2013, il annonce qu'il rejoindra en mars 2014 la nouvelle équipe continentale Vastgoedservice-Golden Palace, à la déception des dirigeants de Telenet-Fidea[3].

En 2014 il devient champion d'Europe de cyclo-cross espoirs[4]. Durant cette saison, il court le plus souvent avec les élites.

Le 22 novembre 2014, âgé de 20 ans, il remporte la manche de Coupe du monde de Coxyde lors de sa première participation à une manche de Coupe du monde élite. Il s'adjuge également cinq manches du Trophée Banque Bpost[5] et quatre manches du Superprestige espoirs. Il est également autorisé à courir le championnat du monde avec les élites et non pas avec les moins de 23 ans[6]. Il s'adjuge la médaille d'argent des mondiaux derrière Mathieu van der Poel, un autre coureur surclassé[7]. Une semaine après, il remporte le classement général du Trophée Banque Bpost[8].

Il commence la saison 2015-2016 de cyclo-cross en remportant successivement la première manche de la Coupe du monde à Las Vegas puis celles du Superprestige, du Trophée Banque Bpost et des Soudal Classic.

Il remporte le titre de champion du monde 2016 à Heusden-Zolder, ainsi que les classements finaux de la Coupe du monde, du superprestige, du Trophée Banque Bpost, et le Championnat de Belgique. Pour sa reprise sur route, il remporte le contre-la-montre de la première étape du Tour de Belgique, devant le multiple champion du monde Tony Martin[9].

Lors de la saison 2016-2017 il gagne les deux premières manches de la coupe du monde et finit troisième du championnat d'Europe. En janvier 2017, il conserve son titre de champion du monde de cyclo-cross. Au mois d'août il se classe troisième de la course À travers le Hageland en Belgique[10].

En retrait par rapport à son rival van der Poel lors de la saison 2017-2018, il parvient néanmoins à décrocher un troisième titre mondial consécutif. Il annonce son intention de participer aux classiques printanières sur route de 2018. Au début d'année, après sa saison de cyclo-cross, il arrive à suivre Greg Van Avermaet, Sep Vanmarcke, Zdeněk Štybar, Matteo Trentin, et le reste d'un groupe d'une dizaine de favoris échappés sur le Circuit Het Nieuwsblad. Il se distingue ensuite sur les Strade Bianche, une classique dont le prestige augmente chaque année et qu'il dispute pour la première fois. Il prend la troisième place de la course derrière Tiesj Benoot et Romain Bardet, après une longue échappée avec le Français. Il termine la course épuisée, contraint de pousser son vélo dans la montée finale[11]. À l'aise sur les classiques flandriennes, il se classe ensuite dixième de Gand-Wevelgem et neuvième de son premier Tour des Flandres. En août, il termine troisième du championnat d'Europe sur route à Glasgow[12].

Portant le maillot blanc du tour de France.

Le 17 septembre 2018, il annonce résilier son contrat avec son équipe Vérandas Willems-Crelan[13]. Il rejoint le 5 octobre la formation Cibel-Cebon Offroad pour courir la saison de cyclo-cross 2018-2019[14]. En mars 2019, il rejoindra le World Tour et l'équipe néerlandaise Jumbo-Visma[15].

Il participe à son premier grand tour sur le tour de France 2019 où il porte le maillot blanc pendant plusieurs jours. Le 15 juillet, il s'impose au sprint lors de la 10ème étape entre Saint Flour et Albi. Le 19 juillet, lors du contre-la-montre de Pau, il chute très lourdement sur une barrière ce qui le contraint à l'abandon[16].

Palmarès en cyclo-cross

Par années

Classements

Épreuve / Édition 2014/2015 2015/2016 2016/2017 2017/2018 2018/2019
Championnat du monde 2e 1er 1er 1er 2e
Championnat d'Europe 1er 2e 3e Abs. 2e
Coupe du monde 24e 1er 1er 2e 2e
Superprestige 12e 1er 2e 2e 4e
Trophée Banque Bpost/AP Assurances 1er 1er 1er 3e 14e
Championnat de Belgique 3e 1er 1er 1er 2e

Palmarès sur route

Par années

Résultats sur les grands tours

Tour de France

1 participation

Résultats sur les classiques

Ce tableau présente les résultats de Wout Van Aert sur courses d'un jour de l'UCI World Tour auxquelles il a participé, ainsi qu'aux différentes compétitions internationales.

Légende
AB Abandon HD Hors-délais - Pas de participation × Pas d'épreuve
Année Strade Bianche Milan-San Remo Grand Prix E3 Gand-Wevelgem Tour des Flandres Paris-Roubaix Amstel Gold Race
2018 3e - - 10e 9e 13e -
2019 3e 6e 2e 29e 14e 22e 17e

Classements mondiaux

Année 2014 2015 2016 2017 2018
UCI Europe Tour 836e[17] 425e[18] 62e[19] 11e[20] 47e[21]

Distinctions

Notes et références

  1. a et b « Fiche de Wout Van Aert », sur http://www.siteducyclisme.net/
  2. « Remise des mondiaux de cyclocross: "Un scandale", selon les Belges », sur dhnet.be, (consulté le 10 novembre 2013)
  3. « Le cyclocrossman Wout Van Aert quitte Telenet-Fidea pour Vastgoedservice », sur lavenir.net, (consulté le 10 novembre 2013)
  4. Frédéric Gachet, « CC - Championnat d'Europe Espoirs Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 8 novembre 2014)
  5. Bpost Bank Trofee — Van Aert seul au monde sur velo101.com
  6. Championnats du Monde - Tabor : Van Aert et Van der Poel avec les pros sur 100pour100-velo.com
  7. Championnats du Monde — Un phénomène sur velo101.com
  8. L'ultime manche pour van der Poel, Van Aert vainqueur final sur rtbf.be
  9. Wout Van Aert réussit ses entrées en lice
  10. « L'actu du 7 août », sur velo101.com, (consulté le 7 août 2017)
  11. Strade Bianche: comment un Wout Van Aert complètement cramé a dû mettre pied à terre dans le final dantesque
  12. Frédéric Gachet, « Championnat d'Europe - Elites Hommes : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 13 août 2018)
  13. « Wout Van Aert rompt son contrat avec Sniper Cycling », sur rtbf.be, (consulté le 24 septembre 2018)
  14. Wout van Aert rejoint l'équipe Cibel-Cebon Offroad
  15. Wout Van Aert roulera à partir du 1er mars pour l'équipe Jumbo-Visma
  16. « "Plaie musculaire profonde mais pas de fracture" pour Wout Van Aert », sur RTBF Sport, (consulté le 20 juillet 2019)
  17. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  20. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  21. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes