Wisła Cracovie (football)

Wisła Cracovie
Logo du Wisła Cracovie
Généralités
Nom complet Wisła Kraków Spółka Akcyjna
Surnoms Biała Gwiazda (Étoile Blanche)
Fondation 1906
Couleurs Rouge, blanc et bleu
Stade Stade Henryk Reyman
(33 326 places)
Siège 22 rue Władysław Reymont,
30-059 Cracovie
Championnat actuel Ekstraklasa (1re division)
Président Drapeau : Pologne Marzena Sarapata
Entraîneur Drapeau : Espagne Joan Carrillo
Joueur le plus capé Drapeau : Pologne Arkadiusz Głowacki (415)
Meilleur buteur Drapeau : Pologne Kazimierz Kmiecik (181)
Site web www.wisla.krakow.pl (pl)
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat de Pologne (13)
Coupe de Pologne (4)
Coupe de la Ligue (1)
Supercoupe de Pologne (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Pologne de football 2017-2018
0

Le Wisła Cracovie (prononcer /'viswa ˈkrakuf/) est un club polonais omnisports basé à Cracovie et fondé en 1906. Cet article traite de sa section football.

Il tire son nom de la Vistule (Wisła en polonais), fleuve qui traverse Cracovie. Le troisième club le plus titré de l'histoire du pays (en termes de championnats gagnés), derrière le Górnik Zabrze et le Ruch Chorzów, est présidé par Piotr Dunin Suligostowski depuis le et son équipe professionnelle est entraînée par Dariusz Wdowczyk depuis le .

Le Wisła reçoit ses adversaires au stade Henryk Reyman, qui peut accueillir jusqu'à 33 326 personnes.

Histoire

Repères historiques

Les premiers jours du Wisła

L'histoire du Wisła Cracovie commence probablement en octobre 1906, quand Tadeusz Konczyński organise le Kraków Błonia, premier tournoi de football dans la ville. Il fonde également quatre autres équipes universitaires, et fait venir les équipements exclusivement d'Angleterre. L'équipe est alors vêtue de bleu clair, et porte un short noir. C'est d'ailleurs pour cela que les joueurs sont surnommés à l'époque « les Bleus ». Le tout premier capitaine du club, Józef Szkolnikowski (gardien de but), donne pour la première fois au club le nom de Wisła. Le tout premier président du Wisła Cracovie est alors Tadeusz Łopuszański.

L'équipe en 1907.

En septembre 1907, « les Rouges » de Jenkner fusionnent avec le Wisła, puis peu après avec « les Roses ». Le club prend alors le nom de Towarzystwo Sportowe Wisła, et existe officiellement. Les maillots bleus sont changés en rouge, mais le short noir reste identique. Quand les premiers uniformes arrivent de Berlin, deux étoiles bleues apparaissent sur la tunique. Avec le temps, seulement une seule reste, et sa couleur vire au blanc. Ce fait de l'histoire donne le surnom définitif du Wisła : Biała Gwiazda (Étoile Blanche).

Un club important en Pologne

Vers les années 1920-1930, le Wisła commence à se stabiliser en championnat, lui qui connaissait auparavant des hauts et des bas, marqués par les bonnes saisons et les relégations en seconde division (par trois fois). En 1927, Cracovie remporte difficilement la première édition officielle du championnat de Pologne, et obtient ainsi le second titre de son histoire, après la Coupe de Pologne gagnée un an plus tôt. Le Wisła termine devant le 1. FC Katowice, grâce notamment à sa fabuleuse attaque composée de Henryk Reyman (trente-sept buts), formé au club et présent depuis 1910, Józef Adamek (seize buts), Stanisław Czulak (quatorze buts) et Mieczysław Balcer (treize buts).

Tribune Nord du Stade Henryk Reyman.

Durant trente-cinq saisons (de 1923 à 1964), troublées par la Seconde Guerre mondiale qui oblige le club à fermer ses portes quelques années, le Wisła continue à figurer au premier plan national, en compagnie du Górnik Zabrze et du Ruch Chorzów. Les trois formations se disputent chaque année la première place, Cracovie cédant petit à petit du terrain à ces deux derniers.

L'apparition sur la scène continentale

Sur la scène européenne, Cracovie apparaît dans les trois tournois différents. Sa première apparition dans ce genre de compétition remonte à la saison 1966-1967, quand le Wisła, après avoir acquis une place de second l'année précédente, rencontre pour la dernière édition de l'International football cup (ancêtre de la Coupe Intertoto) le FK Inter Bratislava, Malmö et le 1. FC Kaiserslautern, et termine à une honorable deuxième place, à un point des quarts de finale et d'un match contre les néerlandais du Go Ahead Eagles.

Néanmoins, son plus grand succès reste celui de la saison 1978-1979, lorsque le club atteint les quarts de finale de la Ligue des Champions, en battant la grande équipe du FC Bruges, championne de Belgique en titre et finaliste de la précédente édition. Les Rouges et Blancs se font finalement éliminer par le Malmö FF (trois buts à cinq), après une victoire deux à un au match aller. Le Wisła atteint également par deux fois les huitièmes de finale de la Coupe des vainqueurs de coupe en 1967-1968 et 1984-1985, sorti cinq à zéro et trois à deux par Hambourg et le Fortuna Sittard respectivement. L'Étoile Blanche participe, au total, à onze éditions de la Coupe UEFA.

Après deux saisons réussies en 2005 et 2006, le Wisła se classe à une médiocre huitième place la saison suivante, le privant de toute compétition européenne.

Viser plus haut ?

Le Wisła contre Barcelone.

Lors de la saison 2007-2008, le Wisła gagne le premier Trophée de Chicago, disputé dans l'Illinois en juillet. Le club polonais écarte le FC Séville, tout juste vainqueur pour la seconde fois d'affilée de la Coupe UEFA. Le Wisła ne peut pas défendre son titre l'année suivante, la compétition cessant toute activité. Il est important de préciser que ce tournoi revêt une importance particulière pour le Wisła et pour la communauté polonaise, puisque Chicago revendique la plus grande population polonaise installée hors du pays. En championnat, le Wisła enchaîne les victoires, le propulsant à une confortable première place à la mi-saison. Le club est déclaré champion d'automne plusieurs semaines à l'avance. En tête depuis la dixième journée, le Wisła ne lâche pas son fauteuil, et écrase le championnat. Le , il est sacré champion, trois ans après son dernier titre de 2005.

Qualifié pour le second tour de la Ligue des Champions, le Wisła a pour objectif d'atteindre les poules. Après avoir disposé facilement du Betar Jérusalem, Cracovie est confrontée au géant barcelonais, qui affirme son rang de favori et l'écarte de la compétition. En Ekstraklasa, Cracovie joue le titre mais subit une plus forte concurrence. Après une longue domination du Lech Poznań, le Wisła prend la tête à trois journées de la fin, et est sacré pour la deuxième fois consécutive champion. Vice-champion en 2010, le club est de nouveau titré en 2011.

Dates importantes

Ancien logo du GTS Wisła Cracovie
  • 1906 : Fondation du club sous le nom de TS Wisła Cracovie
  • 1939 : Fermeture du club
  • 1940 : Refondation du club sous le nom de DTSG Cracovie
  • 1945 : Fermeture du club
  • 1945 : Refondation du club sous le nom de TS Wisła Cracovie
  • 1948 : Le club est renommé ZS Gwardia-Wisła Cracovie
  • 1955 : Le club est renommé GTS Wisła Cracovie
  • 1967 : 1re participation à une Coupe d'Europe (C2, saison 1967-68)
  • 1991 : Le club est renommé TS Wisła Cracovie

Palmarès et records

Palmarès

Palmarès du Wisła Cracovie en compétitions officielles
Compétitions nationales Compétitions internationales Compétitions régionales
  • Championnat de Galicie :
    • Vice-champion (1) : 1913
  • Trophée des armoiries de la ville de Cracovie :
    • Vainqueur (11) : 1974, 1976, 1977, 1978, 1979, 1981, 1982, 1983, 1985, 1987 et 1989
  • Coupe du recteur de l'université jagellonne :
    • Vainqueur (1) : 1993
  • Trophée de Chicago :
    • Vainqueur (1) : 2007
Compétitions de jeunes
  • Championnat de Pologne des réserves :
    • Champion (1) : 2008
    • Vice-champion (1) : 2009
  • Championnat de Pologne des -19 ans :
    • Champion (9) : 1936, 1937, 1958, 1975, 1976, 1982, 1996, 1997 et 2000
  • Championnat de Pologne des -17 ans :
    • Champion (1) : 2013
  1. a et b Compétition disparue.

Bilan sportif

Tableau bilan des résultats du Wisła Cracovie en Coupes d'Europe au [1]
Compétition Saisons J V N D bp bc +/-
Ligue des Champions 8 32 15 4 13 58 50 +8
Coupe des vainqueurs de coupe 2 8 5 0 3 17 12 +5
Coupe UEFA / Ligue Europa 13 64 27 16 21 107 80 +27

Records

Infrastructures

Le stade

Article détaillé : Stade Henryk Reyman.

Le Wisła reçoit ses adversaires au stade Henryk Reyman, qui peut accueillir jusqu'à 33 326 personnes. Le stade porte le nom du joueur emblématique Henryk Tomasz Reyman à la suite d'une décision du conseil municipal de Cracovie, le 23 janvier 2008.

Centre d'entraînement

En juin 2013, le Wisła annonce avoir signé un accord avec la municipalité de Myślenice pour installer son nouveau centre d'entraînement dans la ville[2], située à une vingtaine de kilomètres de Cracovie. Cet accord d'utilisation est valable pendant vingt ans, à partir de janvier 2014, date de livraison du centre[2]. Ce dernier sera composé d'un complexe de 1 000 m2, avec salles de sport et de bien-être, ainsi que de plusieurs terrains (dont un avec gazon artificiel)[2]. Cette décision fait suite à un partenariat entre les clubs des deux villes[3].

Rivalités

Le derby de Cracovie

Święta Wojna en polonais fait référence à la « guerre sainte » que mènent les supporters du Cracovia et du Wisła entre eux. Créés tous les deux en 1906, les deux clubs furent les premiers de Pologne, situés dans la même ville : Cracovie. La rivalité, vieille donc de plus de cent ans, a pris le nom de Święta Wojna, qui désignait auparavant les derbys entre le Makabbi et le Jutrzenka Cracovie. En 2006, le centième anniversaire du match a été joué. Près de mille policiers étaient sur place pour éviter tout débordement, fréquent lors du derby. En effet, l'affrontement Wisła - Cracovia est l'un des plus violents d'Europe chez les supporters, qui n'hésitent pas à utiliser des armes blanches pour en découdre, faisant plusieurs morts lors de la dernière décennie[4]. Il est important de préciser que seuls les supporters des deux camps ont décidé de ne pas signer le « pacte de Poznań », qui interdit l'usage de toutes sortes d'armes lors des « ustawki » (bagarres de rues entre hooligans), et que tous les autres fans polonais ont adopté. Ce pacte a notamment été créé pour les rencontres de l'équipe nationale.

Au niveau sportif, c'est le Wisła qui est en tête, totalisant quatre-vingt-une victoires pour cinquante-sept défaites.

Le classique polonais

Lechia Gdansk & Wisla Krakow.jpg

Le match entre le Wisła Cracovie et le Legia Varsovie est communément reconnu comme étant le plus important du championnat polonais. En effet, les deux équipes possèdent deux grands palmarès, et sont situées dans les deux plus importantes villes du pays, Varsovie et Cracovie étant respectivement capitale administrative et culturelle de Pologne. De plus, les différences régionales influent sur l'importance du match, opposant le Nord (Varsovie) au Sud (Cracovie).

Autres

Du fait de sa rivalité avec le Cracovia, le Wisła est également opposé dans les tribunes à Poznań et à l'Arka Gdynia, alliés au Pasy.

Alliances

Les supporters du Wisła étaient anciennement alliés avec ceux du Lechia Gdańsk et du Slask Wroclaw. Les relations avec les supporters de ces deux clubs se sont considérablement dégradées après l'Euro 2016 en France où les supporters du Wisła ont créé de nouvelles coalitions qui ont déplu à leurs alliés. Ils ne font désormais plus tribune commune durant les matchs opposant leurs équipes, toutefois un respect mutuel survit tant bien que mal, particulièrement entre lambdas.

Désormais les fans du Wisła se sont rapprochés de ceux du Ruch Chorzów et du Widziew Łódź, un club de 4e division anciennement au sommet de la hiérarchie et qui a conservé une grande popularité. D'autres amitiés existent avec des clubs plus petits (Elana Toruń, Resovia Rzeszów...)

À l'échelle intercontinentale, une alliance existe entre les supporters du Wisła Cracovie et ceux de la Lazio de Rome.

Effectif professionnel

L'effectif professionnel de la saison 2015-2016 du Wisła Cracovie, entraîné par Dariusz Wdowczyk et son adjoint Marcin Broniszewski, comporte au total vingt-quatre joueurs, dont onze internationaux sénior et quatre formés au club. Paweł Primel, entraîneur des gardiens, peut compter lors de ses séances d'entraînement sur deux Polonais expérimentés, Michał Miśkiewicz et Michał Buchalik.

Rafał Boguski est le joueur le plus ancien de l'effectif, étant présent au Wisła depuis le milieu de saison 2005-2006, soit plus de dix ans. Au contraire, le Croate Petar Brlek l'a intégré le plus récemment, le [5], en provenance du Slaven Belupo.

Personnalités du club

Joueurs emblématiques

Entraîneurs

Notes et références

Notes

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Pourtant premier du championnat en 1951, le Wisła n'est pas considéré comme champion cette année, puisque la fédération avait décidé de décerner le titre au vainqueur de la Coupe de Pologne.

Références

  1. Statistiques du Wisła Cracovie sur footballdatabase.eu. Page consultée le 11 août 2011.
  2. a, b et c (pl) L'entente avec la municipalité de Myślenice est actée sur wisla.krakow.pl, le 24 juin 2014.
  3. (pl) Le Dalin Myślenice partenaire du Wisła Cracovie sur pilkadalin.myslenice.pl, le 3 juin 2013.
  4. (en) Ryan Hubbard, « The City of Knives », sur In bed with Maradonna, (consulté le 21 octobre 2014)
  5. (pl) Petar Brlek joueur du Wisła sur 90minut.pl, le 27 février 2016.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes