Edwin Corley

(Redirigé depuis William Judson)
Edwin Corley
Nom de naissance Edwin Raymond Corley
Alias
William Judson, Patrick Buchanan, David Harper, Will Collins
Naissance
Bayonne, New Jersey, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 50 ans)
Gulfport, Mississippi, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Edwin Corley, né le à Bayonne dans le New Jersey et mort le à Gulfport dans le Mississippi, est un écrivain américain. Il utilise plusieurs pseudonymes, William Judson, Patrick Buchanan, David Harper, Will Collins.

Biographie

En trichant sur son âge, il s'engage dans l'United States Air Force vers la fin de la Seconde Guerre mondiale. En poste à Tinian puis au Japon, il écrit pour Stars and Stripes. Il est démobilisé en 1952 et effectue plusieurs métiers comme chauffeur de camion, metteur en scène de théâtre, rédacteur publicitaire…

En 1969, il publie son premier roman Siege puis, en 1970, le best-seller The Jesus Factor. Il se consacre alors entièrement à l'écriture utilisant différents pseudonymes selon le genre littéraire.

Sous le nom de David Harper, il publie en 1970 Hijacked adapté en 1972 sous le titre Alerte à la bombe (Skyjacked) dans une réalisation de John Guillermin avec Charlton Heston et James Brolin.

En 1970, avec A Murder of Crows signé Patrick Buchanan, il commence une série de quatre romans mettant en scène Charité Tucker, journaliste de la télévision faisant équipe avec Ben, un détective privé pour enquêter sur divers meurtres.

En 1974, avec la signature William Judson, il publie Cold River adapté en 1982 sous le titre éponyme dans une réalisation de Fred G. Sullivan. Sous le même pseudonyme, il écrit en 1975 Les Saigneurs du village (Kilman’s Landing) qualifié de « curieux roman, qui mêle politique-fiction, suspense, angoisse et mystère, [se lisant] d4une traite tant il est captivant et parfois envoûtant » par Claude Mesplède[1]. Ce roman est adapté sous le titre Tout est calme par Jean-Pierre Mocky en 2000.

En 1976, paraît Grizzly signé Will Collins qui est une novélisation du film éponyme.

En 1977, il publie Sargasso, un thriller.

Il décède de maladie en novembre 1981 quatre mois après sa femme.

Œuvre

Romans signé Edwin Corley

  • Siege, 1969
  • The Jesus Factor, 1970
  • Farewell, My Slightly Tarnished Hero, 1971
  • Acapulco Gold, 1972
  • Shadows, 1975
  • Combat Pay, 1976 (coécrit avec Robin Moore)
  • Sargasso, 1977
  • Air Force One, 1978
  • The Genesis Rock, 1980
  • Long Shots, 1981
  • The Glory Wagon, 1981

Romans signé David Harper

  • Hijacked, 1970 (autre titre Skyjacked)
  • Big Saturday, 1971
  • The Green Air, 1973
  • The Patchwork Man, 1975
  • The Hanged Men, 1976
  • The Last Superbowl, 1976 (coécrit avec Robin Moore)
  • The Drowned Men, 1981

Romans signé Patrick Buchanan

  • A Murder of Crows, 1970
  • A Parliament of Owls, 1971
  • A Requiem of Sharks, 1973
  • A Sounder of Swine (1974

Romans signé William Judson

  • Alice and Me, 1973
  • Winter Kill, 1974
  • Cold River, 1974
  • Kilman’s Landing, 1976
  • Les Saigneurs du village, Super noire no 75, 1977

Romans signé Will Collins

  • Grizzly, 1976

Adaptations

Sources

  • Claude Mesplède, Les années "Série noire" bibliographie critique d'une collection policière, t. 4 : 1972-1982, Amiens, Encrage, coll. « Travaux » (no 25), (ISBN 978-2-906-38963-2), p. 172.
  • Claude Mesplède et Jean-Jacques Schleret, SN, voyage au bout de la Noire : inventaire de 732 auteurs et de leurs œuvres publiés en séries Noire et Blème : suivi d'une filmographie complète, Paris, Futuropolis, (OCLC 11972030), p. 210

Notes et références

  1. Les années "Série noire" bibliographie critique d'une collection policière p. 172

Liens externes