Wavrin

Wavrin
Wavrin
Blason de Wavrin
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Lille
Canton Annœullin
Intercommunalité Métropole européenne de Lille
Maire
Mandat
Alain Blondeau
2014-2020
Code postal 59136
Code commune 59653
Démographie
Gentilé Wavrinois
Population
municipale
7 628 hab. (2016 en augmentation de 0,25 % par rapport à 2011)
Densité 563 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 34′ 27″ nord, 2° 56′ 23″ est
Altitude Min. 18 m
Max. 40 m
Superficie 13,55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Wavrin

Géolocalisation sur la carte : Métropole européenne de Lille

Voir sur la carte topographique de Lille Métropole
City locator 14.svg
Wavrin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Wavrin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Wavrin
Liens
Site web [www.wavrin.fr wavrin.fr]

Wavrin est une commune française, située dans le département du Nord en région Hauts-de-France. Elle fait partie de la Métropole européenne de Lille.


Géographie

Wavrin dans son canton et son arrondissement.

Situation

La commune de Wavrin se situe à une quinzaine de kilomètres au sud-ouest de Lille, non loin de Lens et Béthune et du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.

Communes limitrophes

Toponymie

Noms anciens : Wavring en 1107, titre de St-Jean de Valenciennes (Miraeus). Waurin, 1134, cart.de Bourbourg. Vafrin, 1147, cart. de Loos. Waverin, 1157, cart. du chapitre d'Arras. Wareng, 1198, cartulaire de Vicogne, Wavering, 1209, 3e cart. de Flandre, Waveriacum, Waurinium.

Waveren en flamand[1].

Histoire

La fondation de la ville, une baronnie, avec son propre blason, remonte aux environs de l'an 1020, Le seigneur était l'un des quatre hauts-justiciers de la châtellenie de Lille. Il fut aussi sénéchal de Flandre depuis Baudoin Ier, comte de Flandre, et ensuite connétable. Elle deviendra par la suite un petit comté. La Maison de Wavrin est une des grandes et des plus anciennes familles de Flandre.

L'ancienne mairie, qui comprenait également l'école, fut construite en 1840 sous l'autorité de Monsieur Narcisse Joseph Binault (maire de 1831 à 1840).

Le 8 mai 2013, pour célébrer l'amitié franco-allemande, la baronne Irmgard Von Gienanth a officiellement remis à la commune de Wavrin, la bannière (une oriflamme) longtemps exposée dans le château familial de Haggn, près de Ratisbonne en Bavière. Cette immense bannière de la confrérie de Saint-Sébastien, appartenait à une milice fondée en 1701 pour protéger de ses arcs et de ses flèches le seigneur de Wavrin. Elle est actuellement visible dans la mairie de Wavrin.

Héraldique

armes de Wavrin

Les armes de Wavrin se blasonnent ainsi :« D'azur à un écusson d'argent en abîme. »[2],[3]

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1790 1791 Adrien Brame    
1791 1792 Pierre François Beaurepaire    
1792 1795 Pierre Louis Malbranque    
1795 1800 Alexis Wattrelos    
1800 1808 Pierre Joseph Binaud    
1808 1810 Augustin Desmazières    
1810 1816 Pierre François Beaurepaire    
1816 1822 François Leturcq    
1822 1826 Louis Eugène Joseph Waymel    
1826 1831 François Leturcq    
1831 1840 Narcisse Joseph Binauld    
1840 1848 Louis Stanislas Deleporte    
1848 1852 Louis Eugene Joseph Waymel    
1852 1855 Louis Stanislas Deleporte    
1855 1885 Octave-Joseph d'Hespel Conservateur-monarchiste Sénateur du Nord (1876 → 1879)
Député du Nord (1871 → 1876)
Conseiller général du canton d'Haubourdin (1858 → 1880)
1885 1893 Édouard Conia    
1893 1904 Achille Pinteaux    
1904 1911 Augustin Joseph Beaurepaire    
1911 1919 François Cretal    
1919 1944 Arthur Dallenne SFIO  
1944 1950 Louis Mahieu SFIO  
1950 1965 Louis Dumetz SFIO  
1965 1982 Adalbert Lepetz SFIO  
1982 octobre 2012 Bernard Davoine PS Enseignant du second degré
Député de la 5e circonscription du Nord (1993 → 1997)[4]
Conseiller général du canton d'Haubourdin (1982 → 1994)
octobre 2012 mars 2014 Romuald Ménégatti PS  
mars 2014 En cours Alain Blondeau DVD Ancien cadre de La Redoute
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives

La commune relève du tribunal d'instance de Lille, du tribunal de grande instance de Lille, de la cour d'appel de Douai, du tribunal pour enfants de Lille, du tribunal de commerce de Tourcoing, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai.

Population et société

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2016, la commune comptait 7 628 habitants[Note 1], en augmentation de 0,25 % par rapport à 2011 (Nord : +0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 0722 0492 1462 3272 6222 6722 8182 7802 818
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 9503 1063 1373 0703 3333 4833 5923 6753 809
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 8544 0314 1363 8304 3904 5504 6144 7014 940
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
5 3085 8196 1876 7857 4777 6337 7377 6647 661
2016 - - - - - - - -
7 628--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges

Pyramide des âges à Wavrin en 2007 en pourcentage[9].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,1 
90 ans ou +
0,3 
4,2 
75 à 89 ans
7,6 
10,8 
60 à 74 ans
12,7 
20,7 
45 à 59 ans
20,8 
22,5 
30 à 44 ans
22,0 
18,5 
15 à 29 ans
17,4 
23,2 
0 à 14 ans
19,3 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[10].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments

L'église saint Martin

Monuments anciens : Le château de Wavrin passait pour imprenable ; il avait été déjà assiégé en 960. En 1488, le maréchal d'Esquerdes l'assiégea pendant trois jours et fit tirer plus de 300 coups de canon. Le château aurait pu tenir davantage ; mais le commandant le lui livra avec la garnison. Les États de la Flandre-Wallonne signèrent, dans ce château, le 14 décembre 1488, un traité de paix avec le maréchal d'Esquerdes, au nom de Charles VIII, afin de préserver le pays des malheurs de la guerre. Ce château fut démoli au commencement du XIXe siècle.

Institutions civiles: Il y avait à Wavrin une maladrerie reconstruite, en 1625, avec sa chapelle.

Personnalités liées à la commune

Pour approfondir

Bibliographie

  • Raymond Loyer et Didier Delaval, Connaitre sa ville : Wavrin (ISBN 2 9513297 0 9).

Articles connexes

Liens externes

  • Site officiel

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Centre de Recherche généalogique Flandre-Artois
  2. Armes de la famille de Wavrin (selon Gelre). Sources : Gelre et Gaso
  3. http://www.labanquedublason2.com/lecture_fiche_commune.php3?page=f59653 « Copie archivée » (version du 18 février 2015 sur l'Internet Archive)
  4. http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/trombinoscope/Vrepublique/Legis10/davoine-bernard-15011941.asp
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  9. « Évolution et structure de la population à Wavrin en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)