Wattstax

Wattstax est un documentaire musical américain de Mel Stuart sorti le 4 février 1973, distribué aux États-Unis par Columbia Pictures et en France par Mission Distribution lors de sa réédition cinéma en 2004.

Sujet

Wattstax est un documentaire retranscrivant le concert donné le au Los Angeles Coliseum, organisé par Memphis' Stax Records, pendant lequel les habitants du quartier déshérité de Watts, Los Angeles, commémorèrent le 7e anniversaire des Émeutes de Watts dont ils furent les principaux protagonistes et témoins. À l'occasion de ce concert événement qui dura plus de six heures, souvent désigné comme le Woodstock noir, de nombreuses stars de la musique afro-américaine de l'époque défilèrent sur scène, du chanteur de rhythm and blues Rufus Thomas au compositeur-producteur soul Isaac Hayes, en passant par le bluesman Little Milton, le groupe funk The Bar-Kays ou encore le groupe de gospel The Staple Singers...

Parallèlement aux passages musicaux, ce documentaire s'intéresse aussi à la vie de la communauté afro-américaine du quartier de Watts au début des années 1970, à travers différents témoignages d'habitants et de quelques personnalités comme le comique Richard Pryor ou le cinéaste Melvin Van Peebles. On peut également noter la présence de Ted Lange (Isaac Washington dans La croisière s'amuse) qui fait sa première apparition à l'écran.

Musique

Chansons apparaissant dans le documentaire

Chansons jouées lors du concert mais non incluses dans le documentaire

  • Knock on Wood, par Eddie Floyd
  • Lay Your Loving On Me, par Eddie Floyd
  • I Can't Turn You Loose, par The Bar-Kays
  • Killing Floor, par Albert King
  • Angel of Mercy, par Albert King
  • Gee Whiz, par Carla Thomas
  • I Have A God Who Loves, par Carla Thomas
  • I Don't Know What This World Is Coming To, par The Soul Children
  • Hearsay, par The Soul Children
  • Ain't No Sunshine, par Isaac Hayes

Liens externes