Waterland (région)

Waterland (région)
Maisons dans le Waterland.

Waterland (Pays de l'eau en néerlandais) est une région naturelle des Pays-Bas, située dans la province de la Hollande-Septentrionale au nord d'Amsterdam.

Géographie

Cycliste au bord d'un canal du Waterland.
Paysage vu du ciel.
Petit canal dans un espace naturel.

L'actuelle région naturelle de Waterland correspond aux communes de Waterland, Landsmeer, Purmerend (à l'exception du polder de Purmer) et la zone rurale du nord de la commune d'Amsterdam. Les principales villes sont Edam, Volendam, Purmerend et Monnickendam.

Histoire

La région de Waterland en 1288.

Vers l'an mil, les premiers habitants sont déjà établis dans le Waterland, qui fait alors probablement partie du pagus de Westflinge dans la région de Frisia à l'ouest de la Vlie. Ce pagus englobait non seulement Waterland, mais également la région du Zaan et des parties du Beemster et du Schermer.

Dès le XIe siècle, le village de Zuiderwoude est mentionné : le village possède sa propre chapelle. Au XIIe siècle, une grande partie des anciens marais est défrichée et utilisée par l'homme. Les marais étaient situés quelques mètres au-dessus du niveau de la mer, mais le sol était très humide. Pour assécher les marais et pour évacuer les eaux superflues, on a creusé des fossés transversaux aux vieilles rivières des marais. Le sol s'est effectivement asséché, mais il s'est également affaissé et tassé. Le niveau de la mer augmentant alors que le niveau du sol de Waterland baissait, la région est devenue sujette aux inondations. Afin d'éviter ces inondations, les rivières furent barrées et plusieurs digues furent construites.

Suite aux grandes inondations des XIIe et XIIIe siècle, qui étaient à l'origine du Zuiderzee et du lac de Beemster, les habitants de Waterland obtinrent le privilège de construire une grande digue circulaire maritime autour de la région, la Waterlandse Zeedijk. La région à l'intérieur de cette digue circulaire formait alors une seigneurie plus ou moins indépendante, dont les seigneurs était la famille Persijn. Vers 1281 ou 1283, Jan van Persijn a vendu Waterland, Zeevang et ses possessions en Amsterdam au comte Florent V de Hollande. Depuis cette vente, Waterland faisait partie intégrante du comté de Hollande. Pendant tout le Moyen Âge et pendant la République batave, Waterland restait un bailliage qui faisait partie de la région de la Frise-Occidentale. De nos jours, la région est située entièrement en Hollande-Septentrionale.

Malgré sa digue circulaire et le maintien de l'eau, Waterland restait une région très humide, où l'agriculture n'était pas possible. Les paysans se sont rapidement orientés vers l'élevage. La production des produits laitiers et l'absence de céréales faisaient naître un commerce actif qui a contribué fortement au développement des marchés des localités de Monnickendam, d'Edam et de Purmerend, érigées successivement en ville en 1356, 1357 et 1410.

Le développement technique au XVIIe a permis l'assèchement des lacs de Buikslotermeer, Broekermeer et Belmermeer. Ce dernier fut asséché en 1627.

La région a souvent été touchée par de grandes inondations. Surtout lors des inondations de la Sainte-Élisabeth (1421) et de la Toussaint (1570), ainsi qu'en 1825 et 1916, la région fut gravement touchée. En 1825, une inondation du Zuiderzee a créé le lac du Kinselmeer. Depuis la fermeture de l'Afsluitdijk en 1932, la région n'a plus connue de grande inondation.

Source