Warlincourt-lès-Pas

Warlincourt-lès-Pas
Warlincourt-lès-Pas
Rue principale de la commune.
Blason de Warlincourt-lès-Pas
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement d'Arras
Canton Avesnes-le-Comte
Intercommunalité Communauté de communes des campagnes de l'Artois
Maire
Mandat
Philippe Vanderbeken
2014-2020
Code postal 62760
Code commune 62877
Démographie
Population
municipale
199 hab. (2015 en augmentation de 30,07 % par rapport à 2010)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 10′ 28″ nord, 2° 30′ 22″ est
Altitude Min. 105 m
Max. 171 m
Superficie 5,19 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte administrative du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Warlincourt-lès-Pas

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Warlincourt-lès-Pas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Warlincourt-lès-Pas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Warlincourt-lès-Pas

Warlincourt-lès-Pas est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France.

Géographie

Commune la plus éloignée de Warlincourt-lès-Pas : Bonifacio (1 102,3 km).

Communes limitrophes

Une entrée de la commune.
Communes limitrophes de Warlincourt-lès-Pas
Lucheux Saulty
Warlincourt-lès-Pas
Grincourt-lès-Pas Pas-en-Artois Gaudiempré

Toponymie

Wallincortis (1058), Warlaincort (1136), Warlaincort (1181), Warlaincort et Valleincort (1202), Warlincourt (1793).

Histoire

Agneulx de Canteleux, seigneur de Warlincourt, combat et trouve la mort à la bataille d'Azincourt en 1415[1].

Commune titulaire de la Croix de guerre 1914-1918 (23 septembre 1920).

Politique et administration

Warlincourt-lès-Pas dans son canton et dans l'arrondissement d'Arras.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1977 en cours
(au 27 mars 2015)
Philippe Vanderbeken   Réélu pour le mandat 2014-2020[2],[3],[4],[5]

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7].

En 2015, la commune comptait 199 habitants[Note 1], en augmentation de 30,07 % par rapport à 2010 (Pas-de-Calais : +0,77 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
191 177 211 254 288 300 306 311 305
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
278 289 280 257 273 262 281 241 217
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
199 200 197 208 211 177 182 188 189
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
173 162 154 144 136 153 148 147 146
2013 2015 - - - - - - -
195 199 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (19,2 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est égale à la population féminine.

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50 % d'hommes (0 à 14 ans = 27,4 %, 15 à 29 ans = 19,2 %, 30 à 44 ans = 23,3 %, 45 à 59 ans = 12,3 %, plus de 60 ans = 17,8 %) ;
  • 50 % de femmes (0 à 14 ans = 20,6 %, 15 à 29 ans = 17,8 %, 30 à 44 ans = 17,8 %, 45 à 59 ans = 23,3 %, plus de 60 ans = 20,5 %).
Pyramide des âges à Warlincourt-lès-Pas en 2007 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
4,1 
5,5 
75 à 89 ans
6,8 
12,3 
60 à 74 ans
9,6 
12,3 
45 à 59 ans
23,3 
23,3 
30 à 44 ans
17,8 
19,2 
15 à 29 ans
17,8 
27,4 
0 à 14 ans
20,6 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Héraldique

Armes de Warlincourt-lès-pas

Les armes de Warlincourt-lès-pas se blasonnent ainsi :

d'azur semé de trèfles d'argent, à la fontaine d'or brochant sur le tout.

Lieux et monuments

La source La Kilienne

La Kilienne : Sa source, cachée dans les bois de Warlincourt, forme un étang devant lequel s'élève une chapelle dédiée à saint Kilien ; cette rivière descend successivement à Grincourt-lès-Pas, Pas-en-Artois, Famechon, et se jette dans l'Authie, près du pont de Thièvres. Sur son parcours, ce cours d'eau faisait tourner sept moulins, comme celui de Warlincourt.

L'histoire de la Kilienne

Saint Kilien est un moine irlandais. Il est arrivé en France en 645 et s'est installé à Aubigny-en-Artois où il a d'ailleurs été enterré.

La Kilienne était autrefois appelée la rivière de Pas, mais elle est plus généralement connue sous le nom qui rappelle le miracle de son origine. C'est en effet à la prière de saint Kilien qui en frappant le sol avec sa crosse la fit jaillir de la montagne, pour satisfaire les besoins de la population qu'une longue sécheresse avait réduite à la dernière extrémité. La source de la Kilienne, on peut voir une chapelle dans laquelle se trouve la statue représentant le saint. Malheureusement l'intérieur de cette chapelle est très dégradée, il n'y a plus de statue.

Autrefois, les eaux de la source étaient connues pour dénouer les enfants qui tardaient à marcher.

Monument aux morts

Localisation : en face de l'église et de l'école.

Marbrier : Authom-Lebel.

Date d'inauguration : octobre 1921.

Matériaux employés : marbre de Belgique.

Coût et financement : 8 005 francs, par souscription.

Texte de la dédicace : La commune de Warlincourt à ses enfants morts pour la France

La mairie

L'ancien presbytère est devenu la mairie.

Personnalités liées à la commune

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références

  1. « Azincourt 1415 : d'où venaient les chevaliers français morts à la bataille ? »
  2. Nicolas André, « Bilan du maire - Warlincourt-lès-Pas : « Il faut souvent plusieurs mandats pour venir à bout de nos projets », selon Philippe Vanderbeken : Philippe Vanderbeken a pris les rênes du conseil municipal il y a 37 ans. C’est dire qu’il tient à rendre hommage à son épouse et à ses enfants qui ont supporté le poids de son engagement pour la commune. Une commune à deux pas de Pas-en-Artois qui compte aujourd’hui 200 âmes », La Voix du Nord,‎ .
  3. http://www.lavoixdunord.fr/region/bilan-du-maire-warlincourt-les-pas-il-faut-souvent-ia29b6521n1639370, « Warlincourt-les-Pas : Un nouveau mandat pour Philippe Vanderbeken : Dimanche après-midi, le conseil municipal s’est réuni pour élire le maire et les adjoints », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 20 mars 2015).
  5. Nicolas André, « M. Vanderbeken : « Restent les mises aux normes ! » : En sept mandats, le maire a assuré le confort et la stabilité à son village de 180 habitants. Il restera à financer les mises aux normes accessibilité et incendie. Des gros travaux tout de même ! », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. « Évolution et structure de la population à Warlincourt-lès-Pas en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 août 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 29 août 2010)