Walking with the wounded

Walking with the wounded

Walking With The Wounded (Marcher avec les blessés) est une association caritative britannique, fondée en 2009 par Simon Daglish & Ed Parker, sous le patronage du prince Henry de Galles. Elle a pour but d'aider à la rééducation et surtout à la réinsertion professionnelle et sociale des grands invalides de guerre, confrontés à leur combat le plus ardu, celui de se reconstruire une vie et un avenir. Les fonds récoltés sont utilisés pour financer des études, des cursus de qualification professionnelle, en somme, la reconversion des soldats brûlés, rendus aveugles, handicapés, physiques ou mentaux, au cours de leurs missions de guerre. L'association soutient divers fonds, diverses associations, toutes et tous dédiés à aider les militaires gravement blessés à se reconstruire un futur plein de promesses. Elle offre aux grands invalides de guerre un réseau propice à favoriser leur réinsertion. Tous les vétérans (Malouines, Irlande du Nord, Irak, Afghanistan...) sont éligibles au soutien de l'association.

Walking with the Wounded organise des événements sportifs extrêmes pour démontrer la vaillance, le courage et les capacités de ces soldats, et pour faire parler d'elle, afin de récolter des fonds. Elle veut ainsi offrir aux autres personnes handicapées l'image d'autres personnes invalides comme elles, mais toujours capables des plus grands combats. En avril 2011, une équipe de huit, accompagnée quatre jours durant par le prince Henry de Galles, a ainsi parcouru 160 miles pour rallier le pôle Nord. L'équipe se composait de deux chefs d'expédition: Ed Parker and Simon Daglish, d'un guide polaire, Inge Solheim et de quatre militaires blessés en action, dont deux amputés: le Capitaine Guy Disney (amputé), le sergent Steve Young (blessé), Jaco Van Gass (amputé), le capitaine Martin Hewitt (blessé). Au bout d'un trek de treize jours, le 16 avril 2011 (soit trois jours avant la date prévue), elle est entrée dans le livre des records au titre de « première équipe d'invalides de guerre ayant rejoint le Nord géographique sans assistance ».

Le prochain événement est prévu pour le printemps 2012. Le but est d'amener quatre grands blessés de guerre sur le toit du monde, au sommet de l'Everest. Les militaires sélectionnés sont présentement entraînés dans ce but, des Alpes à l'Himalaya. Le prince Henry de Galles a été vu au Népal, où il a vraisemblablement été négocier les frais d'ascension, qui sont, normalement, de 50 000 dollars US par personne.