Walk the Line

Walk the Line
Description de cette image, également commentée ci-après
Johnny Cash en concert en 1969.

Titre original Walk the Line
Réalisation James Mangold
Scénario Gill Dennis et James Mangold
Acteurs principaux
Sociétés de production Fox 2000 Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame musical
Durée 136 minutes
Sortie 2005

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Walk the Line sous-titré au Québec Du feu dans les veines est un film américain réalisé par James Mangold, sorti en 2005. Il s'agit d'un biopic sur le chanteur Johnny Cash.

Synopsis

Johnny Cash est originaire d'une ferme de l'Arkansas. Des années plus tard, ce chanteur de country connait d'importants succès musicaux, comme l'album At Folsom Prison, et se hisse parmi les plus grands comme Elvis Presley ou Carl Perkins. Il fait par ailleurs la rencontre de June Carter et doit faire face à ses nombreux déboires avec la drogue.

Fiche technique

Distribution

Anecdotes

La tête d'affiche Joaquin Phoenix pour la présentation du film au TIFF 2005.

Le premier morceau

Le premier morceau que Johnny Cash interpréta en studio n'était pas « Folsom Prison Blues » mais « Hey Porter ». Entre autres, Sam Phillips n'a pas véritablement remis en cause la croyance envers Dieu de John. Le fait est qu'il voulait entendre des morceaux de la plume de Cash. Ce que le producteur a eu grand peine à obtenir. Il lui a tiré les vers du nez. Donc, après avoir interprété plusieurs chansons dans un gospel qui n'était pas sien ou des reprises country qu'il affectionnait - « des morceaux d'Hank Snow, une chanson de Jimmie Rodgers, deux ou trois titres de la Carter Family » selon son autobiographie.

- Qu'as-tu écrit d'autre ? demanda Sam Phillips

- « Hey Porter », proposa Cash.

« Je n'en pensais pas grand-chose [...] » lance-t-il en parlant de « Hey Porter ». Mais « ça a fait l'affaire », selon ses propres dires. En revanche, au contraire de ce qu'on peut voir dans le film, l'enregistrement ne s'est pas fait dans l'immédiat, mais le lendemain.

Cash et ses musiciens jouèrent plusieurs chansons, très nerveux, ce qui engrangea de mauvaises prises en studio. Et au moment de se lancer dans l'interprétation de « Hey Porter », une prise fut bonne. Sam Phillips d'assurer alors qu'il allait en faire un single. Le premier de Johnny Cash. Deux semaines plus tard, il rendit sa copie de « Cry! Cry! Cry! », enregistrée en 35 prises, qui devint le deuxième titre du premier disque de l'Homme en Noir.

Libertés sur l'histoire authentique

  • Jack Cash, le frère aîné de John, n'est pas mort le jour même où il a eu son accident de scie circulaire mais sept jours plus tard.
  • Johnny Cash et June Carter se rencontrent en 1955 puis semblent se voir régulièrement à partir de ce moment. En réalité, ils ne se sont plus vus avant 1961, lors du Big D Jamboree à Dallas.
  • June Carter n'a pas épousé un champion de Stock-car comme dans le film mais un ancien footballeur, Edwin Lee Nix dit « Rip Nix », en 1957. Ils ont divorcé six ans plus tard.
  • Vivian Cash a quitté Johnny non pas à cause des sentiments que ce dernier avait pour June Carter mais à cause de ses problèmes de drogues et d'alcool et surtout de ses infidélités.
  • Johnny Cash n'a pas demandé June Carter en mariage dans un bus durant le trajet de nuit. En réalité, il lui a dit, lors de leur rencontre en 1955, qu'il l'épouserait un jour. À l'époque, la jeune chanteuse prenait cette déclaration pour une blague. En revanche, il le lui a bien demandé lors d'un spectacle à London (Ontario) le 22 février 1968.
  • Dans le film, Johnny Cash se sort de ses problèmes de drogue en allant donner son concert à la prison de Folsom. En réalité, il a affirmé dans son autobiographie qu'il aurait eu une révélation lors d'une tentative de suicide par une nouvelle consommation. Il serait descendu dans une caverne pour mourir et aurait ressenti un « souffle de Dieu » qui l'aurait poussé à reprendre sa vie en main. Par la suite, June Carter et sa famille se sont installés dans sa maison pendant un mois pour l'aider à se désintoxiquer.

Autour du film

L'actrice Reese Witherspoon, également au TIFF 2005.

Bande originale

  • Get Rhythm, composé par Johnny Cash et interprété par Joaquin Phoenix
  • I Walk the Line, composé par Johnny Cash et interprété par Joaquin Phoenix
  • Wildwood Flower, interprété par Reese Witherspoon
  • Lewis Boogie, composé par Jerry Lee Lewis et interprété par Waylon Payne
  • Ring of Fire, composé par June Carter et Merle Kilgore et interprété par Joaquin Phoenix
  • You're My Baby, composé par Johnny Cash et interprété par Johnathan Rice
  • Cry Cry Cry, composé par Johnny Cash et interprété par Joaquin Phoenix
  • Folsom Prison Blues, composé par Johnny Cash et interprété par Joaquin Phoenix
  • That's All Right, interprété par Tyler Hilton
  • Juke Box Blues, interprété par Reese Witherspoon
  • It Ain't Me Babe, composé par Bob Dylan et interprété par Joaquin Phoenix et Reese Witherspoon
  • Home of the Blues, composé par Johnny Cash et interprété par Joaquin Phoenix
  • Milk Cow Blues, interprété par Tyler Hilton
  • I'm a Long Way From Home, interprété par Shooter Jennings
  • Cocaine Blues, interprété par Joaquin Phoenix
  • Jackson, interprété par Joaquin Phoenix et Reese Witherspoon
  • Time's a Wastin, interprété par Joaquin Phoenix et Reese Witherspoon
  • I Got Stripes, composé par Johnny Cash et interprété par Joaquin Phoenix
  • Hey Porter, composé par Johnny Cash et interprété par Joaquin Phoenix
  • Rock 'N' Roll Ruby, composé par Johnny Cash et interprété par Joaquin Phoenix

Récompenses

  • Prix de la meilleure actrice (Reese Witherspoon), lors des New York Film Critics Circle Awards 2005.
  • Oscar de la meilleure actrice pour Reese Witherspoon et nomination à l'Oscar du meilleur acteur (Joaquin Phoenix), meilleur montage, meilleurs costumes et meilleur son (Paul Massey, Doug Hemphill, Peter F. Kurland et Donald Sylvester) en 2006.
  • Nomination au prix du meilleur acteur (Joaquin Phoenix), meilleure actrice (Reese Witherspoon) et meilleur son, lors des BAFTA Awards 2006.
  • Prix de la meilleure actrice (Reese Witherspoon) et de la meilleure bande originale de film, lors des Broadcast Film Critics Association Awards 2006.
  • Golden Globe du meilleur film musical, meilleur acteur (Joaquin Phoenix) et meilleure actrice (Reese Witherspoon) en 2006.

Liens externes