Waikato Rugby Union

Waikato
Généralités
Nom complet Waikato Rugby Union
Surnoms Mooloos
Fondation 1921
Statut professionnel Oui
Couleurs Rouge, jaune et noir
Stade Waikato Stadium
(25 800 places)
Siège Hamilton (Nouvelle-Zélande)
Championnat actuel ITM Cup
Président Drapeau : Nouvelle-Zélande Phil Harris
Entraîneur Drapeau : Nouvelle-Zélande Jono Gibbes
Joueur le plus capé Drapeau : Nouvelle-Zélande Ian Foster (148)
Meilleur buteur Drapeau : Nouvelle-Zélande Matthew Cooper (1604 points)
Site web www.mooloo.co.nz
Palmarès principal
National[1] ITM Cup (2)
Ranfurly Shield (9)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Dernière mise à jour : 17 août 2015.

La Waikato Rugby Union est la fédération de rugby à XV représentant la région du Waikato, située sur l'Île du Nord, en Nouvelle-Zélande. Tous ses joueurs sont éligibles pour disputer le Super Rugby avec la franchise des Chiefs.

Son équipe première évolue au Waikato Stadium à Hamilton et participe au championnat professionnel des provinces néo-zélandaises, anciennement National Provincial Championship, dénommé ITM Cup depuis 2010.

En 2015, Waikato joue dans la Premiership Division de l'ITM Cup et a pris le Ranfurly Shield à Hawke's Bay le 9 octobre 2015.

Histoire

La Waikato Rugby Union a été fondée en 1921. Cette même année, elle dispute le tout premier match de son histoire sur la pelouse de la Taranaki Rugby Football Union. Les deux provinces se séparent sur un score de parité, 15-15. Elle obtient, lors de son troisième match, sa première victoire en l'emportant 6-0 contre la Manawatu Rugby Union. Waikato dispute pour la première fois un match à domicile à l'occasion d'une rencontre au Claudelands Showgrounds contre les New South Wales Waratahs. La sélection australienne de l'État de Nouvelle-Galles du Sud, en tournée sur le sol néo-zélandais, l'emporte sur le score de 28-11. En 1925 est construit le stade historique de l'équipe, le Rugby Park. En 1928 les couleurs actuelles de la WRU (rouge, jaune et noir) sont adoptées. Elles sont issues d'un mix des couleurs de deux clubs: Hamilton (jaune et noir) et Old Boys (rouge et noir).

Effectif 2018

Piliers

  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Haereiti Hetet
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Josh Iosefa-Scott
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Ayden Johnstone
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Sefo Kautai
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Atunaisa Moli
  • Drapeau de l'Australie Toby Smith

Talonneurs

  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Sekope Lopeti-Moli
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Michael Mayhew
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Samisoni Taukei'aho

Deuxièmes lignes

  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Tim Bond
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Sam Caird
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Laghlan McWhannell
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande James Tucker

Troisièmes lignes

  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Jono Armstrong
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Jahrome Browne
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Adam Burn
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Murray Iti
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Luke Jacobson
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Mitch Jacobson
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Jordan Manihera

Demis de mêlée

  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Kylem O'Donnell
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Jack Stratton
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Raniera Takarangi

Demis d'ouverture

Centres

Ailiers

  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Jordan Bunce
  • Drapeau des Fidji Mosese Dawai
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Niven Longopoa
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Declan O'Donnell
  • Drapeau des Fidji Sevu Reece

Arrières

  • Drapeau de l'Australie Tyler Campbell
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Matty Lansdown

Palmarès

  • ITM Cup :
    • Champion (2) : 1992, 2006
    • Finaliste (4) : 1998, 2002, 2010, 2011
  • Ranfurly Shield :
    • Vainqueur (10) : 1951, 1952, 1966, 1980, 1993, 1996, 1997, 2007, 2012, 2015
    • Défenses victorieuses : 51

Joueurs emblématiques

Notes et références

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Liens externes