Voyageur malgré lui

Voyageur malgré lui
Titre original The Accidental Tourist
Réalisation Lawrence Kasdan
Scénario Lawrence Kasdan
Frank Galati
Musique John Williams
Sociétés de production Warner Bros.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 121 minutes
Sortie 1988


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Voyageur malgré lui (The Accidental Tourist) est un film américain réalisé par Lawrence Kasdan, sorti en 1988.

Synopsis

Macon Leary est auteur de guides touristiques pour voyageurs d'affaires, vivant à Baltimore. Après la mort de son fils, Ethan (12 ans), Macon fait ce qu'il peut pour faire face. Il garde tout au fond de lui, au grand désespoir de sa femme, Sarah. Elle ne supporte plus son attitude et souhaite alors qu'ils se séparent. Macon rencontre plus tard une jeune femme, Muriel, radicalement différente de lui. Il se rapproche d'elle. C'est ce moment que choisit son ex-femme pour lui redemander de vivre avec elle.

Fiche technique

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution

Production

Le film est adapté du roman The Accidental Tourist d'Anne Tyler. L'auteure était en lice pour le Prix Pulitzer de la fiction en 1986, finalement obtenu par Lonesome Dove de Larry McMurtry.

Le rôle principal est proposé à Kevin Costner, qui avait déjà tourné deux films avec Lawrence Kasdan. L'acteur refuse et le rôle revient à William Hurt, lui aussi fréquent collaborateur du réalisateur. Karen Black est quant à elle envisagée pour le rôle de Muriel, alors qu'Ellen Barkin a auditionné pour le rôle. Le producteur Phyllis Carlyle voulait Melanie Griffith pour le rôle, mais cela ne plait pas au réalisateur. Geena Davis sera engagée.

Comme pour ses précédents films, Lawrence Kasdan offre ici des petits rôles à des membres de sa famille : sa femme Meg et ses fils Jonathan et Jacob.

Le tournage a lieu dans le Maryland (Baltimore, Towson), à Paris (avenue de Wagram, rue de l'Hôtel-de-Ville), à Londres et sur plusieurs plateaux des Warner Bros. Studios de Burbank (Californie).

Accueil

Le film reçoit des critiques plutôt positives de la part de la presse américaine. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 81% d'opinions favorables pour 32 critiques et une note moyenne de 7,0810[4]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 53100 pour 12 critiques[5].

Le film récolte 32 632 093 $ au box-office américain[6].

Le film est présent dans l'ouvrage 1001 films à voir avant de mourir de Steven Jay Schneider.

Distinctions

Notes et références

  1. (en) « The Accidental Tourist (1988) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 8 juillet 2020)
  2. (en) « The Accidental Tourist Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 8 juillet 2020)
  3. (en) « The Accidental Tourist », sur Box Office Mojo (consulté le 8 juillet 2020)

Liens externes