Vojislav Koštunica

Vojislav Koštunica
Војислав Коштуница
L'ancien président Vojislav Koštunica en 2006 à un congrès du Parti populaire européen
L'ancien président Vojislav Koštunica en 2006 à un congrès du Parti populaire européen
Fonctions
Président du gouvernement de Serbie

(4 ans, 4 mois et 4 jours)
Président Boris Tadić
Gouvernement Koštunica I et II
Prédécesseur Zoran Živković
Successeur Mirko Cvetković
Président de la
République fédérale de Yougoslavie

(2 ans et 5 mois)
Président du Conseil Momir Bulatović
Zoran Đinđić
Dragiša Pešić
Prédécesseur Slobodan Milošević
Successeur Svetozar Marović
(président de Serbie-et-Monténégro)
Biographie
Nom de naissance Vojislav Damljanović
Date de naissance (73 ans)
Lieu de naissance Belgrade (Yougoslavie)
Nationalité serbe
Parti politique DSS
Conjoint Zorica Radović
Diplômé de Université de Belgrade
Profession Lecteur universitaire
Religion Orthodoxe

Signature de Vojislav KoštunicaВојислав Коштуница

Vojislav Koštunica Vojislav Koštunica
Présidents du gouvernement de Serbie
Présidents de la
République fédérale de Yougoslavie

Vojislav Koštunica (en serbe avec alphabet cyrillique : Војислав Коштуница), né le 24 mars 1944 à Belgrade, est un homme politique serbe.

Jeunesse

Pendant les années 1998-1999, alors qu'il était opposant au régime de Slobodan Milošević, il a régulièrement écrit des chroniques sur la guerre du Kosovo, qui furent ensuite publiées sous la forme d'un recueil[1].

Président de la Yougoslavie

Du 7 octobre 2000 au 7 mars 2003, il est président de la République fédérale de Yougoslavie, fonction dans laquelle il succède à Slobodan Milošević et pour laquelle il n'a pas eu nominalement de successeur, la Communauté d'États de Serbie-et-Monténégro s'étant substituée à la République fédérale de Yougoslavie.

Vojislav Koštunica et Condoleezza Rice, le 11 juillet 2006.

Le 3 mars 2004, il devient président du gouvernement serbe. La Serbie était alors une composante de la Serbie-et-Monténégro jusqu'à la dissolution de celle-ci le .

Le , il annonce la démission de son gouvernement à la suite de la crise gouvernementale provoquée par la proclamation de l'indépendance du Kosovo. Il appelle à la tenue d'élections législatives anticipées qui ont lieu le en même temps que les élections locales, déjà prévues à cette date[2],[3].

Références

  1. traduit et publié en français en 2002 sous le titre Entre la force et le droit aux éditions L'Âge d'Homme.
  2. (fr) « Le Premier ministre serbe dissout le gouvernement », sur http://www.france24.com, France 24, (consulté le 12 mars 2008)
  3. (fr) « Vojislav Kostunica démissionne en raison du Kosovo », Reuters, sur http://lemonde.fr, Le Monde, (consulté le 12 mars 2008)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes