Violet Brown

Violet Brown
Fonction
Doyenne de l'humanité
-
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Violet Mosse
Nationalités
Autres informations
Religion

Violet Brown, née Mosse le dans la paroisse de Trelawny et morte le à Montego Bay[1], est une supercentenaire jamaïcaine.

Elle est la doyenne de l'humanité du au . Depuis, c'est Nabi Tajima la nouvelle doyenne de l'humanité.

Biographie

Vie professionnelle et record

Elle débute sa carrière professionnelle comme coupeuse de cannes à sucre dans les plantations, puis dirige elle-même une exploitation. Elle travaille ensuite au sein de l'Église pour laquelle elle devient secrétaire, organiste, couturière et professeur de musique. Elle précisa : « J'ai été baptisée à 13 ans et j'ai offert 50 ans de loyaux services à l'Église »[2].

Elle devient doyenne de Jamaïque le , après le décès d'Ida Stewart (1896-2010)[3].

À l'occasion de son cent-quinzième anniversaire, elle reçoit un message d'Élisabeth II. Elle récite également le poème Belshazzar's Feast de Thomas Aird [3].

Elle a été le dernier sujet de la reine Victoria et, devient le 15 avril 2017, à la suite du décès d'Emma Morano qui était née en 1899, la doyenne de l'humanité devant Nabi Tajima[4]. Elle était avec cette dernière l'une des deux dernières personnes en vie nées au XIXe siècle. Elle associe alors sa longévité à son amour pour le Christ[2].

Elle s'éteint le 15 septembre 2017 à l'âge de 117 ans et 189 jours.

Famille et vie privée

Elle est la fille de John Mosse et Elizabeth Riley[5]. Elle a été baptisée à l'âge de treize ans[3]. Son époux était gardien de cimetière[3].

Son frère jumeau, Irving Moss, professeur, est mort aux États-Unis à soixante-six ans.

Son fils, Harold Fairweather Brown, était également considéré comme la personne ayant encore un parent vivant la plus âgée au monde[3], jusqu'à son décès, à 97 ans, quatre jours après l'accession de sa mère au titre de doyenne de l'humanité[6]. Elle a quatre autres enfants, Elsie Dowman Brown, Barrington Russell Brown, Morris Davis et Idalyn, dit Punce Wilks[7].

Notes et références

  1. (en) « World's oldest person dies in Jamaica at age 117 », sur The New York Daily News, (consulté le 15 septembre 2017).
  2. a et b La doyenne de l’humanité : 117 ans d’amour pour le Christ par Fabiola de Villegeorges
  3. a, b, c, d et e (en) Horace Hines, « Jamaica boasts world's sixth oldest person », jamaicaobserver.com.
  4. (es) « Murió Emma Morano, la última sobreviviente al siglo XIX », sur elmundo.cr, (consulté le 15 avril 2017)
  5. (en) Horace Hines, « An extraordinary senior citizen - ‘Aunt V’ turns 113 », jamaicaobserver.com.
  6. (en)Man, 97, dies just days after mother was declared world's oldest person, Le Guardian, 19 avril 2017.
  7. (en) Horace Hines, « Violet Moss-Brown... 109, not out », jamaicaobserver.com.

Liens externes