Vin de liqueur

Bouteille de Sautel, mistelle élaborée à Mazan

Le vin de liqueur (ou mistelle de raisin) est un vin muté obtenu par mutage avant fermentation alcoolique, le moût étant additionné d'alcool éthylique (eau-de-vie de vin essentiellement) pour empêcher sa fermentation afin de conserver sucre résiduel et fruité. Ce n'est donc pas un vin stricto sensu car 100 % de son alcool provient du mutage.

Différence avec le vin doux

Le vin doux naturel, qui est l'autre catégorie de vin muté, a déjà commencé sa fermentation lorsqu'on lui ajoute de l'alcool. Finalement il contient une partie d'alcool produit naturellement et une partie d'alcool ajouté.

Différence avec le ratafia

Le terme de mistelle est plutôt réservé pour les alcools à base de raisin, ceux produits à partir d'autres végétaux sont plutôt appelés ratafia.

Le pommeau est une mistelle de moût de pomme muté au calvados ou au lambig et le poirineau de moût de poire muté à l'eau-de-vie de poiré.

Productions

France

Des mistelles sont produites dans plusieurs régions de France sous différents noms, même si elles ne sont pas toujours commercialisées. Trois régions produisent des mistelles de vin réputées : les Charentes avec le pineau, la Gascogne avec le floc, et le Jura avec le macvin.

Québec

  • Sur l'Île d'Orléans, on retrouve une mistelle à 17° produite sous le nom Insula à la propriété Sainte-Pétronille. Il s'agit d'un assemblage de jus de raisin vandal-cliche avec l'addition de brandys.
  • Près d'Oka, à la Roche des Brises, on retrouve une mistelle nommée Sir Parker (cuvée 2009, DL, Taram)
  • À Compton est produit une mistelle de pomme et une de poire et prune à 18 %
  • À Saint-Théodore-d'Acton, au verger Clément Larivière, est produite une mistelle de pomme à 20 % nommée l'Éden
  • À Rougemont, la cidrerie Michel Jodoin produit deux mistelles de pomme. Une première se situe à 20 % alc./vol. et se nomme la Mistelle Dorée. D'ailleurs, cette dernière est élaborée à partir de la pomme McIntosh. La seconde se nomme la Fine Caroline Rosé et est à 18,5% alc. /vol. La particularité de cette mistelle est qu'elle est faite à partir d'une variété de pomme à chair rouge, acidulée et tanique nommée Geneva. D'ailleurs, la cidrerie Michel Jodoin est le plus grand producteur de cette pomme au Québec.
  • À L'Isle-aux-Coudres, la cidrerie et Vergers Pedneault élabore plusieurs mistelles. Une mistelle de pommes et amélanches, appelée Mamzell' Marie-Anne, une mistelle de pommes et poires, une mistelle de pommes, une mistelle de prunes, et une mistelle de pommes gelées, appelée La Grande Glace[1].

Madagascar

  • Aux abords de la ville de Fianarantsoa, le domaine de Mahitasoa produit une mistelle à 18 % appelée Piloboka. Cette mistelle a la particularité d'être produite par un assemblage de jus de raisin issu du cépage couderc, vendangé tardivement, avec du jus de canne distillé (du rhum).

Notes et références

  1. « Cidre, Mistelle, Autocueillette, Vergers Pedneault, Charlevoix », sur vergerspedneault.com (consulté le 30 juin 2019)

Voir aussi

Articles connexes