Vilpion

le Vilpion
Illustration
Caractéristiques
Longueur 42,8 km [1]
Bassin 760 km2 [1]
Bassin collecteur la Seine
Nombre de Strahler 4
Organisme gestionnaire SIVU USR[2]
Régime pluvial océanique
Cours
Source au lieu-dit Bois Cappe
· Localisation Plomion
· Altitude 219 m
· Coordonnées 49° 50′ 23″ N, 4° 02′ 51″ E
Confluence la Serre
· Localisation Dercy
· Altitude 68 m
· Coordonnées 49° 41′ 55″ N, 3° 41′ 38″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche la Brune
· Rive droite Chertemps, Landouzy, Beaurepaire
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Aisne
Arrondissement Vervins, Laon
Cantons Vervins, Marle
Régions traversées Hauts-de-France
Principales localités Vervins

Sources : SANDRE:« H01-0410 », Géoportail

Le Vilpion est une rivière de l'Aisne, en région Hauts-de-France qui conflue en rive droite dans la Serre, un sous-affluent de la Seine par l'Oise.

Géographie

De 42,8 km de longueur[1], le Vilpion naît à Plomion, au lieu-dit Bois Cappe, 219 m d'altitude.

Il coule globalement du nord-est vers le sud-ouest et reçoit les eaux de la Brune ou Rivière Brune, son affluent principal. Il constitue la limite sud de la commune de Vervins, chef lieu d'arrondissement, alors que le centre ville de Vervins est traversé par son affluent le Chertemps.

Le Vilpion conflue à Dercy, à 68 m d'altitude.

Communes et cantons traversés

Dans le seul département de l'Aisne, le Vilpion traverse les dix-sept communes[1] suivantes de Plomion (source), Harcigny, Thenailles, Vervins, Hary, Gercy, , Saint-Gobert, Rougeries, Voharies, Lugny, Rogny, Thiernu, Montigny-sous-Marle, Marle, Marcy-sous-Marle, Erlon, Dercy (confluence).

Soit en termes de cantons, le Beaurepaire prend source dans le canton de Vervins, et conflue dans le canton de Marle, le tout dans les arrondissement de Vervins et arrondissement de Laon.

Bassin versant

Le Vilpion traverse cinq zones hydrographiques pour 760 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 87,08 % de « territoires agricoles », à 7,68 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 5,30 % de « territoires artificialisés »[1].

Organisme gestionnaire

L'organisme gestionnaire est le SIVU Syndicat intercommunal d'aménagement et de gestion du Vilpion amont et de ses affluents sis à l'Union des Syndicats de Rivières, à Vervins, qui est concerné par le Vilpion et ses affluents pour un linéaire de 85 km[2].

Affluents

Le Vilpion a quatre tronçons affluents référencés[1],[note 1].

  • le Landouzy (rd), 8,3 km sur quatre communes sans affluent référencé.
  • le Chertemps (rd), 9 km sur les trois communes de Gercy, Vervins et Fontaine-les-Vervins, avec un affluent.
  • bras du Vilpion, 0,5 km sur la seule commune de Voharies
  • Beaurepaire (rd), 8,9 km sur cinq communes avec un affluent gauche le Goulet[note 1].
  • la rivière Brune (rg), 37,5 km sur vingt communes avec six affluents et deux bras, de rang de Strahler trois.

Rang de Strahler

Donc le rang de Strahler est de quatre par la rivière Brune.

Hydrologie

Pêche et AAPPMA

Le Vilpion est un cours d'eau de première catégorie[3]. les trois AAPPMA concernés par le Vilpion sont Saint-Michel "La truite St Michelloise" à Gercy, Thiernu "La Brune et le Vilpion" sis à Marle, et Voyenne "La truite" à Marle.

Écologie et aménagements

Des travaux pour protéger les berges du bétail sont déjà bien avancés (quatrième tranche)[4].

Voir aussi

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références

Notes

  1. a et b On peut aussi signaler que pour le SANDRE 2014, le Beaurepaire est bien dans le bassin versant du Vilpion, mais il n'est pas relié à celui-ci -?- ni dans la fiche du Beaurepaire ni dans celle du Vipion

Références

  1. a b c d e f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Vilpion (H01-0410) » (consulté le 2 novembre 2014)
  2. a et b [PDF] « Syndicat intercommunal d'aménagement et de gestion du Vilpion amont et de ses affluents », sur www.pays-aisne.org (consulté le 2 novembre 2014)
  3. « Domaine piscicole », sur www.federationpeche.fr/02/ (consulté le 3 novembre 2014)
  4. « Les berges du Vilpion et de ses affluents bientôt protégées du bétail » (consulté le 2 novembre 2014)

Ressource relative à la géographie : Sandre