Viktor Glouchkov

Viktor Glouchkov
Description de cette image, également commentée ci-après
Effigie de Glouchkov sur une enveloppe postale émise à l'occasion du premier anniversaire de sa mort.
Naissance
Rostov-sur-le-Don (URSS)
Décès (à 58 ans)
Moscou (URSS)
Domaines Cybernétique, Théorie du contrôle
Institutions Institut de Cybernétique, Kiev
Diplôme Université Lomonossov de Moscou
Formation Université d'État de Rostov-sur-le-Don
Étudiants en thèse Naum Z. Shor
Renommé pour Pionnier de l'informatique en URSS
Distinctions Prix Lénine, Prix Staline,
Computer Pioneer Award

Viktor Mikhaïlovitch Glouchkov[1] (en russe : Виктор Михайлович Глушков, en ukrainien : Віктор Михайлович Глушков), né le à Rostov-sur-le-Don et mort le à Moscou, est le père fondateur de la technologie de l'information en Union des républiques socialistes soviétiques, notamment en Ukraine, et l'un des fondateurs de la cybernétique.

Biographie

Viktor Glouchkov est né à Rostov-sur-le-Don, dans la République socialiste fédérative soviétique de Russie ; son père était ingénieur des mines. Il est diplômé de l'université d'État de Rostov  en 1948, et en 1952 il soutient une thèse à l'université Lomonossov de Moscou sur le cinquième problème de Hilbert.

Peu de temps après, il s'intéresse à la cybernétique au sens de Norbert Wiener. En 1956, il commence à travailler en informatique à Kiev comme directeur du centre de calcul de l'académie nationale des sciences d'Ukraine, où il prend la succession de Sergueï Lebedev qui part pour Moscou. En 1958 il devient membre du parti communiste de l'Union soviétique. Le centre de calcul prend en 1962 le nom d'Institut de cybernétique de l'Académie nationale des sciences d'Ukraine, et est renommé en Institut Glouchkov après sa mort. Son premier travail à Kiev est l'amélioration de la conception des ordinateurs, et notamment le développement de l'ordinateur à tubes nommé Kiev et dont Lebedev avait jeté les bases.

Il reçoit le prix Lénine en 1964. La même année, il est élu membre de l'Académie des sciences de Russie.

Entre 1965 et 1969, Glouchkov dirige le développement de la série d'ordinateurs MIR (MIR 1 et MIR 2). Ce sont des ordinateurs de petite taille, conçus pour l'usage scientifique ou en bureau d'études, et qui possédaient des caractéristiques modernes, comme des implémentations matérielles de manipulations de calcul formel, et un écran interactif, sur lequel on pouvait corriger, à l'aide d'un crayon lumineux, des formules et des graphiques[2]. Il a également participé au développement du super-ordinateur ES-1766 à architecture en pipeline.

Un de ses grands desseins d'application pratique de l’informatique était la création d'un système national automatisé de la gestion de l'économie (OGAS ) qui devait comprendre l'installation d'un réseau d'ordinateurs pour gérer l'allocation des ressources et des informations entre organisations chargées de la gestion de l'économie nationale ; ce système aurait pu représenter une forme élaborée de la planification socialiste de l’économie. Ce projet ambitieux et prémonitoire, mais en avance sur la technologie disponible en son temps, a été proposé et élaboré pour la première fois en 1962. Il n'a pas été retenu, et a été officiellement abandonné au début des années 1970.

Glouchkov a fondé une chaire de cybernétique théorique et méthodes de contrôle optimal, basée à Kiev, et dépendant de l'institut de physique et de technologie de Moscou en 1967[3], et une chaire de cybernétique théorique à l'université nationale Taras-Chevtchenko de Kiev in 1969[4].

Travaux

Glouchkov est considéré comme le fondateur de l'informatique et de la cybernétique en Union soviétique. Ses travaux scientifiques comportent des contributions théoriques, notamment à la théorie des automates et à l'intelligence artificielle. Son livre à ce sujet, intitulé Synthesis of Digital Automata, devient un ouvrage de référence. Une méthode de construction d'un automate fini à partir d'une expression régulière porte le nom de construction de Glushkov. Glouchkov travaille aussi sur l'architecture des ordinateurs, et sur l'architecture en pipeline. Son influence scientifique s'étend à de nombreux autres domaines de l’informatique théorique. Auteur prolifique, il publie près de 800 travaux.

Honneurs et distinctions

Notes et références

  1. On rencontre aussi la transcription anglaise Glushkov.
  2. Computing and cybernetics in CEE.
  3. The history of the MIPT Division in Kiev « Copie archivée » (version du 14 août 2007 sur l'Internet Archive)
  4. (ru) B. N. Malinovskiĭ, Academician V. Glushkov, Kiev, Naukova Dumka , (ISBN 5-12-003983-9).
  5. Viktor Glouchkov « Copie archivée » (version du 23 juillet 2018 sur l'Internet Archive) sur le site de l'académie nationale des sciences d'Ukraine.
  6. Viktor Glouchkov sur le site de l'académie des sciences de Russie.
  7. Computer Pioneer Recipients, prix attribué pour « Digital automation of computer architecture »

Liens externes

  • (de) « Publications de et sur Viktor Glouchkov », dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque nationale allemande (DNB).
  • Victor Glushkov - Founder of Information Technologies in Ukraine and former USSR, sur le site du European Virtual Computer Museum, « Development of Computer Science and Technologies in Ukraine ».
  • Boris Nikolaevich Malinovsky, Pioneers of Soviet Computing. Livre électronique édité par le SIGCIS (Special Interst Group on Computer, Information and Society). 2e édition, 2010.
  • (en) « Victor Glushkov », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  • Notices d'autorité :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • International Standard Name Identifier
    • Système universitaire de documentation
    • Bibliothèque du Congrès
    • Gemeinsame Normdatei
    • Bibliothèque royale des Pays-Bas
    • Bibliothèque nationale de Suède
    • Bibliothèque nationale tchèque
    • WorldCat