Vigiles pour la paix

Vigiles pour la paix à Hambourg en juin 2014
Autocollant appelant à manifester tous les lundis à Hambourg
Manifestant brandissant un portrait dénonçant un dirigeant ukrainien en juin 2014
Panneaux critiquant les grands groupes médiatiques allemands comme Bertelsmann et Axel Springer en juin 2014

Les Vigiles pour la paix sont une série de manifestations ayant lieu depuis mars 2014 dans de nombreuses villes d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse et ayant lieu tous les lundis, s'inspirant en cela des manifestations du lundi qui ont fait tomber le régime communiste en RDA en 1989. Elles ont commencé en réaction aux menaces de guerre internationale que fait peser la crise ukrainienne de 2013-2014.

Description

Parmi les organisateurs on compte Ken Jebsen, ancien animateur de télévision[1].

Les manifestants refusent l'étiquette de droite ou de gauche.

Ils se réclament de l'anti-impérialisme[2] ainsi que du mouvement anti-guerre.

Ils focalisent leurs critiques sur la Réserve Fédérale américaine et ses effets présumés sur la politique mondiale[3] ainsi qu'une menace de Troisième Guerre mondiale à la suite de la crise en Ukraine.

Soutiens

  • Ils ont reçu le soutien de personnalités du parti de gauche radicale Die Linke comme le député Diether Dehm. Par ailleurs Andrej Hunko, Heike Hänsel, Sabine Leidig, et Volker Külow ont argumenté que le soutien à la manif était porteur d'intérêt, toutefois les 25 et 26 mai l'organe officiel du parti s'en distançait.
  • Jürgen Elsässer[1]
  • Le député du NPD Sebastian Schmidtke a été présent lors d'un rassemblement[5]
  • Andreas Popp[1]

Bibliographie

Sites officiels

Notes et références

  1. a, b et c Frida Thurm: Proteste: Die ganz eigene Welt der Montagsdemonstranten auf zeit.de vom 22. April 2014, Zugriff am 18. Juni 2014.
  2. Tobias Jaecker: Hauptsache gegen Amerika. In: Jungle World vom 21. Mai 2014 (online, Zugriff am 19. Juni 2014).
  3. Wulf Rohwedder: Mahnwachen mit fragwürdigem Hintergrund: Für den Frieden, gegen die Fed auf tagesschau.de vom 16. April 2014, Zugriff am 18. Juni 2014.
  4. Mohamed Amjahid, Sabine Beikler, Jörn Hasselmann und Steffen Stadthaus: Neue Montagsdemos Friedensbewegung mit Brauntönen. In: Tagesspiegel vom 21. April 2014 (online, Zugriff am 18. Juni 2014).