Vierge du lait

La Vierge du lait ou Vierge allaitante (en latin, Virgo lactans ; en italien, Madonna del latte), est une des variantes iconographiques de la peinture chrétienne du thème de la Vierge à l'Enfant.

Thème

La Vierge Marie allaitant Jésus enfant est une des représentations de la Vierge à l'Enfant placée dans un moment d'intimité.

La plus ancienne représentation se trouve dans les catacombes de Rome et date du IIe siècle.

En Orient, à partir du VIe-VIIe, se développe une iconographie dite Galaktotrophousa.

En Occident, un nouveau style émerge, se détachant de l'influence byzantine, à partir du XIIIe siècle. La Renaissance s'en empare, la figure de la Vierge d'humilité étant très populaire.

Certaines œuvres, par exemple de Raphaël, montre l'enfant, anticipant ce moment, qui attrape le bord du corsage de sa mère.

Elle est connue en Espagne sous le nom de Nuestra Señora de La Leche ou Virgen de la Leche[1].

On trouve mais plus rarement des variations autour du duo, Marie allaitant Jésus : par exemple, celle de Joseph préparant la bouillie de l'Enfant pendant que Marie allaite (XVe siècle)[2] ou Marie donnant la bouillie à l'Enfant Jésus[3], ou bien encore, la Vierge allaitant représentée en conversation sacrée.

Les peintres exploitant ce thème sont très nombreux. La production comprend des centaines de compositions réparties dans des institutions sur l'ensemble de la planète.

Galerie

Notes et références

Articles connexes