Vie (fleuve)

la Vie
Vue sur la rive de la Vie à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, côté Saint-Gilles le long de la promenade Pierre Garcie-Ferrande en octobre 2008.
Vue sur la rive de la Vie à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, côté Saint-Gilles le long de la promenade Pierre Garcie-Ferrande en octobre 2008.
Caractéristiques
Longueur 62,3 km [1]
Bassin 780 km2 [2]
Bassin collecteur la Vie
Débit moyen 1,13 m3/s (La Chapelle-Palluau) [3]
Nombre de Strahler 4
Organisme gestionnaire Syndicat mixte des marais de la Vie, du Ligneron et du Jaunay
Régime pluvial océanique
Cours
Source entre les lieux dits le Grand Monicq et la Vrignaie
· Localisation Belleville-sur-Vie
· Altitude 77,5 m
· Coordonnées 46° 44′ 45″ N, 1° 25′ 36″ O
Embouchure océan Atlantique
· Localisation Port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie
· Altitude 0 m
· Coordonnées 46° 41′ 47″ N, 1° 56′ 53″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Jaunay, Noiron, Ruth
· Rive droite Ligneron, Petite Boulogne
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Vendée
Arrondissements La Roche-sur-Yon, Les Sables-d'Olonne
Cantons Aizenay, Challans, Saint-Jean-de-Monts, Saint-Hilaire-de-Riez
Régions traversées Pays de la Loire
Principales localités Aizenay, Saint-Hilaire-de-Riez, Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Sources : SANDRE:« N1--0150 », Géoportail, Banque Hydro

La Vie est un fleuve côtier de la Vendée, dans la région Pays de la Loire, se jetant dans l'océan Atlantique.

Géographie

La Vie à Apremont
La Vie à Apremont.

La longueur de son cours d'eau est de 62,3 km[1]. La Vie prend sa source au sud de la commune de Belleville-sur-Vie, entre les lieux dits le Grand Monicq et la Vrignaie, à 77,5 m d'altitude[4].

La Vie passe notamment par les communes du Poiré-sur-Vie, Aizenay, la Chapelle-Palluau, Maché, Apremont, Commequiers, Saint-Maixent-sur-Vie, Le Fenouiller, Saint-Hilaire-de-Riez et de Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

La Vie a son embouchure dans le port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, alors que le Jaunay la rejoint aussi sur cette commune en rive gauche et à moins d'un kilomètre de son embouchure[4].

Communes et cantons traversés

Dans le seul département de la Vendée, la Vie traverse les treize communes suivantes, de l'amont vers l'aval, de Belleville-sur-Vie (source), Le Poiré-sur-Vie, Aizenay, La Chapelle-Palluau, Maché, Apremont, Commequiers, Saint-Maixent-sur-Vie, Le Fenouiller, Notre-Dame-de-Riez, Saint-Hilaire-de-Riez, Saint-Gilles-Croix-de-Vie (embouchure).

Soit en termes de cantons, la Vie prend source dans le canton d'Aizenay, traverse les canton de Challans et canton de Saint-Jean-de-Monts, a son embouchure dans le canton de Saint-Hilaire-de-Riez, le tout dans les arrondissement de la Roche-sur-Yon et arrondissement des Sables-d'Olonne.

Toponymes

Le mot « Vie » est vraisemblablement dérivée du mot Via (voie en latin, dans le sens de rivière navigable)[5].

La Vie a donné son nom à quatre communes : Belleville-sur-Vie, Le Poiré-sur-Vie, Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Saint-Maixent-sur-Vie. La commune de L'Aiguillon-sur-Vie est traversée par le Jaunay, affluent de la Vie et non par la Vie[4].

Bassin versant

La Vie traverse sept zones hydrographiques[1],[note 1]. Son bassin fait 780 km2 de superficie[2]

Organisme gestionnaire

L'organisme gestionnaire est le Syndicat mixte des marais de la Vie, du Ligneron et du Jaunay. Ce syndicat a été créé par arrêté préfectoral en 1981[6].

Affluents

Ses principaux affluents sont le Ruth, le Noiron, le Jaunay, la Petite Boulogne et le Ligneron.

La Vie a vingt-deux tronçons affluents référencés[1] :

Donc le rang de Strahler est de quatre.

Hydrologie

La Vie à La Chapelle-Palluau

La Vie a été observé à la station N1001510 de la Chapelle-Palluau, sur 22 ans, de 1994 à 2015. Pour un bassin versant de 118 km2, et à 26 m d'altitude, le module ou moyenne annuelle de son débit est de 1,130 m3/s[3].

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : N1001510 - La Vie à La Chapelle-Palluau pour un bassin versant de 118 km2 et à 26 m d'altitude[3]
(le 08-06-2015 - données calculées sur 22 ans de 1994 à 2015)
Source : Banque Hydro - MEDDE

Étiage ou basses eaux

La promenade Marcel Ragon à Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

À l'étiage, c'est-à-dire aux basses eaux, le VCN3, ou débit minimal du cours d'eau enregistré pendant trois jours consécutifs sur un mois, en cas de quinquennale sèche s'établit à 0,003 m3/s, ou 3 l/sce qui peu : trois millièmes du module[3].

Crues

Sur cette période d'observation, le débit journalier maximal a été observé le pour 26,90 m3/s. Le débit instantané maximal a été observé le [note 2] avec 35,10 m3/s et la hauteur maximale instantanée a été de 338 cm soit 3,38 m le [3].

Le QIX 10 est de 39 m3/s et le QIX 20 est de 47 m3/s alors que le QIX 2 est de 20 m3/s et le QIX 5 de 31 m3/s[3].

Lame d'eau et débit spécifique

La lame d'eau écoulée dans cette partie du bassin versant de la rivière est de 303 millimètres annuellement, ce qui est dans la moyenne en France. Le débit spécifique (Qsp) atteint 9,6 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin[3].

Aménagements

La criée du port de pêche à Saint-Gilles-Croix-de-Vie.
Le château de Commequiers
Le château de Commequiers.

Ce fleuve permettait l'alimentation en eau salée des marais salants de Croix-de-Vie et de Saint-Hilaire-de-Riez, ainsi que de permettre au port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie de pas être constamment ensablé.

Le lac d'Apremont est du à un barrage-poids ou par gravité construit en 1966[7].

Tourisme

Pêche et AAPPMA

Sur l'ensemble du bassin versant de la Vie, sept AAPPMA sont présentes[8]

Voir aussi

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références

Notes

  1. La superficie est une "information non disponible" au SANDRE
  2. à 13h20

Références

  1. a, b, c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - La Vie (N1--0150) » (consulté le 7 juillet 2015)
  2. a et b pdf « Etat des lieux du SAGE du bassin de la Vie et du Jaunay - août 2005 », sur www.gesteau.eaufrance.fr (consulté le 8 juillet 2015)
  3. a, b, c, d, e, f et g Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - La Vie à la Chapelle-Palluau (N1001510) » (consulté le 7 juillet 2015)
  4. a, b et c Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 7 juillet 2015)
  5. Joseph Rouillé et Marcel Couton 1966, p. 12
  6. « Le Syndicat Mixte des Marais de la Vie, du Ligneron et du Jaunay », sur www.payssaintgilles.fr (consulté le 7 juillet 2015)
  7. « Etat des lieux du SAGE du bassin de la Vie et du Jaunay - août 2005 », sur www.gesteau.eaufrance.fr/sage (consulté le 7 juillet 2015)
  8. pdf « EtatLieuxVieJaunay-Partie1-2.pdf », sur www.gesteau.eaufrance.fr (consulté le 8 juillet 2015)

Bibliographie

  • Joseph Rouillé et Marcel Couton, Au fil de la Vie : Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Fontenay-Le-Comte, Imprimerie Lussaud frères, , 114 p.