Victoria Duval

Victoria Duval
Image illustrative de l’article Victoria Duval
Victoria Duval en 2016.
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (22 ans)
Miami
Taille 1,78 m (5 10)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneur Nick Bollettieri
Gains en tournois 414 440 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 87e (04/08/2014)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 383e (20/10/2014)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/64 1/32 1/32
Double - - - -
Mixte 1/16

Victoria Duval, née le à Miami, est une joueuse de tennis professionnelle américaine d'origine haïtienne.

Elle atteint son meilleur classement en carrière, 87e mondiale, le 4 août 2014.

Elle a été par le passé entraînée par Nick Bollettieri et bénéficie désormais d'un entrainement organisé par l'USTA.

Duval suit une formation à l'Académie de tennis JOTAC à Port-au-Prince. Elle a également été formée à l'Académie de Tennis RCS à Atlanta.

Biographie

Jeunesse

Victoria Duval après sa défaite contre Kim Clijsters lors de sa première participation à l'US Open en 2012.

Victoria Duval est née à Miami, a grandi en Haïti jusqu'à l'âge de 8 ans[1]. Elle a une enfance confortable à Port-au-Prince avec son père - Jean Maurice gynécologue-obstétricien[2] et Nadine sa mère, danseuse professionnelle qu'elle rêve d'imiter. Elle a découvert le tennis par hasard. À 7 ans, elle accompagne ses frères à un tournoi à Saint-Domingue. Elle ne savait même pas compter les points. En jouant pour occuper le temps, elle s'adjuge le trophée et change alors de vocation.

La famille Duval rentre aux États-Unis à la suite d'un enlèvement dont est victime Victoria. Une séquestration pour une rançon qui reste un traumatisme dont elle évite de parler. La joueuse reste attachée à Haïti. Le Premier Ministre de Haïti, Laurent Lamothe, lui a adressé ses plus vives félicitations à la suite de sa victoire au tournoi national de tennis de San Diego[2]. Victoria Duval semble avoir pris la suite de Ronald Agenor, 22e mondial en 1989, qui avait réussi à faire exister Haïti sur les courts[3].

Son père a miraculeusement survécu au tremblement de terre de 2010 qui a tué plus de 100 000 personnes en Haïti. Grièvement blessé, il sort des décombres après 11 heures de recherche grâce à l'aide d'un ami qui a dépêché un hélicoptère pour l'évacuer vers les États-Unis.

Victoria Duval passe chez Bollettieri Academy et poursuit une progression irrésistible récompensée par sa belle campagne à l'US Open 2013.

De petit gabarit et portant des lunettes, elle est puissante et endurante.

Elle est une amie et admiratrice de Venus Williams qui est son mentor. Leur rencontre et amitié commence à la suite de la défaite de Victoria Duval à l'US Open face à Kim Clijsters ; dans les vestiaires, Venus la félicite pour un revers en cours de match. Victoria Duval obtient son email et ainsi débute leur correspondance.

Duval sort des qualifications du Tournoi de Wimbledon 2014 et atteint le deuxième tour où elle est battue par Belinda Bencic. Durant les qualifications de ce tournoi, Duval apprend qu'elle est atteinte d'un lymphome de Hodgkin qui l'oblige à arrêter sa carrière pour suivre son traitement[4].

Duval, guérie de sa maladie, peut reprendre la compétition en août 2015 et est invitée à prendre part aux qualifications de l'US Open[5].

Palmarès

Titre en simple dames

Aucun

Finale en simple dames

Aucune

Titre en double dames

Aucun

Finale en double dames

Aucune

Parcours en Grand Chelem

En simple dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2012 1er tour (1/64) Drapeau : Belgique Kim Clijsters
2013 2e tour (1/32) Drapeau : Slovaquie D. Hantuchová
2014 Q3 Drapeau : République tchèque Kateřina Siniaková Q1 Drapeau : République tchèque Tereza Smitková 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse Belinda Bencic
2015 Q2 Drapeau : Russie Alla Kudryavtseva
2016 1er tour (1/64) Drapeau : Ukraine Elina Svitolina 1er tour (1/64) Drapeau : Russie Daria Kasatkina
2017 Q3 Drapeau : États-Unis Allie Kiick
2018 Q1 Drapeau : Russie Sofya Zhuk

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.


En double dames

N'a jamais participé à un tableau final.

En double mixte

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2013 - - - 1er tour (1/16)
Drapeau : États-Unis Donald Young
Drapeau : États-Unis Raquel Kops
Drapeau : Philippines Treat Huey
2015 - - - 1er tour (1/16)
Drapeau : États-Unis C. Harrison
Drapeau : Allemagne Julia Görges
Drapeau : Serbie N. Zimonjić

Sous le résultat, le partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin Doha Rome Canada Cincinnati   Tokyo
Wuhan
2013   2e tour (1/32)
Drapeau : Serbie J. Janković
             
2014 1er tour (1/64)
Drapeau : Russie A.Kleybanova
1er tour (1/64)
Drapeau : Pays-Bas K. Bertens
             

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Classements WTA en fin de saison

Année 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Rang en simple 671 en augmentation 518 en augmentation 168 en augmentation136 en diminution 652 en diminution 733 en augmentation 229
Rang en double 736 - 411 - - - 644

Source : (en) Classements de Victoria Duval sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références

  1. « Victoria Duval, graine de championne haïtienne », sur rfi.fr, .
  2. a et b « Victoria Duval participera à l’US Open », sur haitilibre.com, .
  3. « Victoria Duval déjà dans la peau de Venus Williams », sur ashaps.com, .
  4. « Victoria Duval souffre d'un cancer », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  5. « US Open : Les wild-cards connues », sur lequipe.fr, L'Équipe,

Liens externes