Veyre (affluent du Célé)

Le Veyre
Illustration
Le Veyre à Ferluc - Bessonies.
le Veyre sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 32,9 km [1]
Bassin 99 km2
Bassin collecteur Bassin de la Garonne
Nombre de Strahler 4
Régime pluvial
Cours
Source Massif central
· Localisation Parlan
· Altitude 695 m
· Coordonnées 44° 50′ 08″ N, 2° 07′ 44″ E
Confluence le Célé
· Localisation Linac
· Altitude 216 m
· Coordonnées 44° 39′ 32″ N, 2° 07′ 19″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Soulaques, Sargaliol
· Rive droite ruisseau Noir, Algoux, Veyrole
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Cantal
Lot
Arrondissements Figeac, Aurillac
Cantons Lacapelle-Marival, Saint-Paul-des-Landes, Maurs, Figeac-2
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes
Occitanie
Principales localités Maurs

Sources : SANDRE:« O8280500 », Géoportail, OpenStreetMap

Le Veyre est une rivière du sud de la France, dans les départements du Cantal et du Lot, dans les deux régions Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie, et un affluent droit du Célé, donc un sous-affluent du fleuve la Garonne par le Lot.

Géographie

De 32,9 km de longueur[1], le Veyre naît à l'amont de Parlan dans le Massif central, dans le département du Cantal, à 695 m d'altitude[2].

Le Veyre longe le Ségala lotois et se jette dans le Célé à Linac département du Lot, à 216 m d'altitude[3]. Il coule globalement du nord vers le sud[1],[4],.

Le Veyre sert de frontière naturelle sur une grande partie de son cours entre le département du Cantal et du Lot

Communes et cantons traversés

Dans les deux départements du Cantal et du Lot, le Veyre traverse les treize communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, de Parlan (source), Labastide-du-Haut-Mont, Bessonies, Saint-Hilaire, Lauresses, Saint-Julien-de-Toursac, Quézac, Saint-Cirgues, Maurs, Linac, Bagnac-sur-Célé (confluence).

Soit en termes de cantons, le Veyre prend source dans les canton de Lacapelle-Marival, traverse les canton de Saint-Paul-des-Landes, canton de Maurs et conflue dans le canton de Figeac-2, le tout dans les deux arrondissement de Figeac et arrondissement d'Aurillac.

Bassin versant

Le Veyre traverse les trois zones hydrographiques « Le Célé du confluent du Veyre au confluent du Laborie », « Le Célé du confluent de la Rance au confluent du Veyre », « Le Veyre »[1].

Organisme gestionnaire

Affluents

Le Veyre a dix affluents référencés[1] dont les nommés et de plus de trois kilomètres sont :

Principaux affluents

  • le ruisseau Noir (rd[note 1]), 10,8 km avec cinq affluents et de rang de Strahler deux.
  • le ruisseau d'Algoux (rd), 4,4 km sans affluent.
  • le ruisseau de Soulaques (rg), 6,7 km avec trois affluents et de rang de Strahler deux.
  • le ruisseau de Veyrole (rd), 6,1 km avec quatre affluents et de rang de Strahler trois.
  • le ruisseau de Sargaliol (rg), 3 km avec un affluent (rg) de 2 km sans nom.

Rang de Strahler

Le Veyre est donc de rang de Strahler quatre.

Hydrologie

Aménagements et écologie

Voir aussi

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références

Notes

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Veyre (O8280500) » (consulté le 6 mars 2014)
  2. « Source du Veyre » sur Géoportail (consulté le 4 mai 2020).
  3. « Confluence du Veyre avec le Célé » sur Géoportail (consulté le 4 mai 2020).
  4. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 4 mai 2020)
Ressource relative à la géographie :