Vesgre

la Vesgre
Illustration
La Vesgre à Bourdonné.
Carte.
Cours de la Vesgre (Carte interactive)
Caractéristiques
Longueur 45 km [1]
Bassin collecteur la Seine
Régime pluvial océanique
Cours
Source dans la forêt de Rambouillet, immédiatement au sud des étangs de Hollande
· Localisation Saint-Léger-en-Yvelines
· Altitude 170 m
· Coordonnées 48° 42′ 30″ N, 1° 46′ 40″ E
Confluence l'Eure
· Localisation La Chaussée-d'Ivry
· Altitude 57 m
· Coordonnées 48° 53′ 08″ N, 1° 28′ 00″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Opton
· Rive droite Ponts Quentin
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Yvelines, Eure-et-Loir
Arrondissements Rambouillet, Mantes-la-Jolie, Dreux
Cantons Rambouillet, Houdan, Anet
Régions traversées Île-de-France, Centre-Val de Loire
Principales localités Houdan

Sources : SANDRE, Géoportail

La Vesgre est une petite rivière française, affluent droite de l'Eure et sous-affluent de la Seine, qui coule dans les départements des Yvelines et d'Eure-et-Loir, en régions Île-de-France et Centre-Val de Loire.

Hydronymie

Les formes les plus anciennes sont : Vegram en 1144[2], Volgriam 1164[2],[3], Veugram av. 1246[2], Vegram, Vesgram, 1348[2],[3], Vesgre 1355[3], Veigre 1595[3], Vegeria 1675[4].

La Vesgre a donné son hydronyme aux deux communes de Condé-sur-Vesgre et Berchères-sur-Vesgre.

Cette rivière est homonyme de la Vègre, rivière de la Sarthe.

Géographie

De 45 km de long, la Vesgre prend sa source dans la commune de Saint-Léger-en-Yvelines, juste au nord des Bréviaires dans la forêt de Rambouillet, immédiatement au sud des étangs de Hollande à 170 m d'altitude[1].

Son cours est d'abord orienté vers l'ouest, s'infléchit vers le nord-ouest à partir de Condé-sur-Vesgre, puis franchement vers le nord à partir de Boncourt, peu avant de se jeter dans l'Eure à La Chaussée-d'Ivry à 57 m d'altitude.

La longueur de son cours dans les Yvelines est de 23,1 km et de 22,9 km en Eure-et-Loir.

Communes et cantons traversés

Dans les deux départements d'Eure-et-Loir et des Yvelines, la Vesgre traverse quinze communes, dont sept en Yvelines et huit en Eure-et-Loir [1].

Communes des Yvelines

Saint-Léger-en-Yvelines (source), Adainville, Condé-sur-Vesgre, Bourdonné, Gambais, Maulette, Houdan.

Communes d'Eure-et-Loir

Dans le sens amont vers aval : Goussainville, Saint-Lubin-de-la-Haye, Berchères-sur-Vesgre, Saint-Ouen-Marchefroy, Rouvres, Boncourt, Oulins, La Chaussée-d'Ivry (confluence).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Cantons traversés

La Vesgre prend source dans le canton de Rambouillet, traverse l'ancien canton de Houdan, conflue dans le canton d'Anet, le tout dans les arrondissement de Rambouillet, arrondissement de Mantes-la-Jolie et arrondissement de Dreux.

Bassin versant

Les bassins versants voisins sont la Vaucouleurs au nord, le Lieutel à l'est, l'Yvette amont au sud-est, les Trois Rivières au sud, la Maltorne au sud-ouest, l'Eure à l'ouest[5].

Affluents

Ses principaux affluents sont :

  • en rive droite :
    • le ruisseau des Ponts Quentin — renommé ensuite « ruisseau de l'Étang Neuf » puis « Grapelin » — (15 km), émissaire des étangs de Hollande qui rejoint la Vesgre dans la commune de Gambais, à l'ouest de celle-ci ;
    • le Sausseron (4,6 km), qui naît au lieu-dit Saulx-Richebourg, dans la commune de Richebourg, et rejoint la Vesgre à l'entrée de Houdan ;
  • en rive gauche :
    • l'Opton (17 km), qui naît à La Hauteville à 170 m d'altitude, et conflue avec la Vesgre à la sortie de Houdan dans le parc de l'hôpital, à 90 m d'altitude, soit une pente moyenne de 4,7 ‰.

Voir aussi

Notes et références

  1. a b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - La Vesgre (H42-0410) » (consulté le 17 juin 2014).
  2. a b c et d MOLINIER (A) LONGNON (A.) Obituaire Diocèses de Sens et de Paris (1906), t.2, p. 35C, 96C, 111C, 153A.
  3. a b c et d MERLET (L.) Dictionnaire topographique du département d'Eure-et-Loir (1861), p. 15.
  4. VALOIS (Adrien de) Notitia Galliarum ordine litterarum digesta (1675), p. 72.
  5. « Les Bassins versants - Île-de-France - situation en 2009 », sur www.iau-idf.fr (consulté en 18 juin 2014=).