Verlinghem

Verlinghem
Verlinghem
La fontaine Saint-Chrysole.
Blason de Verlinghem
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Lille
Intercommunalité Métropole européenne de Lille
Maire
Mandat
Thierry Bonte
2020-2026
Code postal 59237
Code commune 59611
Démographie
Gentilé Verlinghemois
Population
municipale
2 460 hab. (2017 en augmentation de 5,58 % par rapport à 2012)
Densité 244 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 40′ 57″ nord, 2° 59′ 50″ est
Altitude Min. 12 m
Max. 34 m
Superficie 10,08 km2
Élections
Départementales Canton de Lambersart
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nord
Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Verlinghem
Géolocalisation sur la carte : Métropole européenne de Lille
Voir sur la carte topographique de Lille Métropole
City locator 14.svg
Verlinghem
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Verlinghem
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Verlinghem
Liens
Site web http://www.verlinghem.fr/

Verlinghem est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France. Elle fait partie de la Métropole européenne de Lille.

Géographie

Verlinghem dans son canton et son arrondissement

Localisation

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Verlinghem
Frelinghien Quesnoy-sur-Deûle
Verlinghem Wambrechies
Pérenchies Lompret Saint-André-lez-Lille Lambersart

Toponymie

  • D'un nom de personne germanique suivi du suffixe -ingen + heim[1].
  • Everlingahem (1066), Evrelengehem (1076), Everlengehem (1101), Werleghehem (1144), Verlengehem (1212).
  • Everlingem en flamand[2].

Histoire

En 1066, la comtesse de Flandre Éléonore de Normandie, épouse de Baudouin IV de Flandre, abandonne ses droits sur la terre de Heverlengehem (Verlinghem) à l'église Saint-Amé de Douai (Collégiale Saint-Amé)[3].

En 1237, il existe à Verlinghem une chapellenie dépendant du chapitre Saint-Pierre de Lille[4]. En 1275, le chapitre va encore recevoir de Marguerite de Constantinople et Gui de Dampierre, comtes de Flandre, les droits de seigneurie sur un pré tenu du fief de Verlinghem[5].

Au XIIIe siècle, entre 1271 et 1292, le seigneur de Verlinghem est un grand commis au service de deux comtes de Flandre Marguerite de Constantinople et Gui de Dampierreː Philippe de Bourbourg. Il est récompensé notamment en devenant seigneur de Verlinghem et nommé chevalier.

Le , des lettres de chevalerie sont données à Madrid en faveur de Paul de La Grange, seigneur de Verlenghehem et de Nédonchel, rewart (gouverneur) de la ville de Lille, dont le grand-père, feu Paul de La Grange, a été en son vivant président de la chambre des comptes et commission de renouvellement de la loi[6].

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1965 ? René Verquin    
mars 1977
(décès)
Jacques Houssin (père) DVD puis RPR Ingénieur agronome
Député de la 4e circonscription du Nord (1990 → 1991)
Conseiller général du canton de Quesnoy-sur-Deûle (1970 → 1991)
Jean Buchet    
Jacques Houssin (fils) RPR puis
UMP-LR
Hôtelier
Conseiller général du canton de Quesnoy-sur-Deûle (2001 → 2015)
Conseiller départemental du canton de Lambersart (depuis 2015)
En cours Thierry Bonte   Consultant Chargé d'Affaires

Population et société

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8].

En 2017, la commune comptait 2 460 habitants[Note 1], en augmentation de 5,58 % par rapport à 2012 (Nord : +0,67 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 8371 6551 7281 6781 7381 7711 7271 7291 703
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 6671 6971 6861 5841 5791 6351 5531 5321 548
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5261 5631 5339641 1721 2201 1911 1841 235
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 2251 3631 7291 9412 1822 3772 3122 3032 293
2013 2017 - - - - - - -
2 3032 460-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges

Pyramide des âges à Verlinghem en 2007 en pourcentage[11].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,5 
4,7 
75 à 89 ans
6,7 
12,6 
60 à 74 ans
13,6 
23,4 
45 à 59 ans
23,1 
19,7 
30 à 44 ans
18,1 
19,0 
15 à 29 ans
17,5 
20,5 
0 à 14 ans
20,6 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[12].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Enseignement

Verlinghem possède deux écoles primaires voisines : une publique, l'école Gutenberg, une privée (Sainte-Marie).

Cultes

Le territoire de Verlinghem est intégré à la paroisse catholique Notre-Dame-des-Sources dont font également partie les communes de Lompret, Pérenchies et Prémesques. L'abbé Dominique Lemahieu en est le curé. La paroisse se trouve sur le Doyenné de la Lys et de la Deûle, lui-même faisant partie du Diocèse de Lille.

Culture locale et patrimoine

Monuments historiques

La ferme des Templiers
L'église Saint-Chrysole

Verlinghem possède un patrimoine historique assez riche, pour un village de cette taille, dont trois édifices classés aux Monuments Historiques :

  • la Fontaine Saint-Chrysole à côté de laquelle un film a été en partie tourné en mars 2006. Elle a été classée monument historique en 1920[13]. La statue du Saint, donnée en 1935 par les frères Lernould, est l'oeuvre du Sculpteur Adolphe Masselot. La fontaine a fait l'objet d'une restauration en 2005.
  • la Ferme des Templiers. Malgré son nom, elle n'a jamais appartenu aux Templiers ; la confusion vient du fait que ceux-ci possédaient des terres à Verlinghem. Cependant, elle reste une remarquable ferme fortifiée, du XVIe siècle. Elle a également été classée monument historique en 1920[14].
  • le porche de l'église Saint-Chrysole, le saint céphalophore du village qui aurait été martyrisé par les Romains au début du IVe siècle. Il aurait eu la boîte crânienne ouverte vers Quesnoy-sur-Deûle situé à 4 km et aurait marché jusque Verlinghem avec son crâne dans la main pour mourir à l'endroit où se dresse actuellement la Fontaine qui aurait des vertus thérapeutiques.

Autres Monuments

  • Le Calvaire du carrefour de la Croix - Érigé en 1898, il fut détruit pendant la 1ere guerre mondiale et reconstruit par la suite. Il comprenait trois personnages dont deux ont été vandalisés en . Il est situé au croisement des rues de Messines et de Pérenchies.
  • Le Calvaire de l'église - Érigé en 1871 et détruit pendant la première guerre mondiale. Il est situé à l'arrière de l'église Saint-Chrysole.
  • La Chapelle Notre-Dame du Chêneau - Erigée par la famille Dumez vers 1850 et détruite pendant la première guerre mondiale, elle a été reconstruite dans les années 1920. Elle est située au Carrefour du Cheval Blanc. Elle tirerait son nom de la présence, autrefois, d'une petite chênaie.
  • La Chapelle Notre-Dame, dite "chapelle de la ferme d'Arras". Son existence serait antérieure à 1914. Elle constituait une halte sur le parcours des processions. Elle contient une statue de Notre-Dame de Lourdes.
  • La Chapelle Saint-Jean Baptiste - Vestige de l'hôpital Saint Jean-Baptiste, autrefois géré par les échevins de la paroisse, qui logeait les indigents. Elle contient une statue du Saint auquel elle est vouée.
  • La chapelle Notre-Dame de Lourdes - Elle constituait autrefois une halte sur le parcours des processions. Elle est située rue de Pérenchies. Elle contient une statue de Notre-Dame de Lourdes.

Personnalités liées à la commune

Héraldique

armes de Verlinghem

Les armes de Verlinghem se blasonnent ainsi :"Écartelé : aux 1 et 4 d'argent, au lion de gueules, armé et lampassé d'azur, couronné d'or, aux 2 et 3, de gueules, à une étoile à seize rais d'argent."[15]

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. Toponymie générale de la France: Tome 2, Formations non-romanes - Ernest Nègre
  2. Centre de Recherche généalogique Flandre-Artois
  3. Stanislas Bormans, Joseph Halkin, Table chronologique des chartes et diplômes imprimés concernant l'histoire de la Belgique, 10 volumes en 11 tomes, Bruxelles, 1866 à 1904. Tome XI, 1re partie, Année 1066.
  4. Stanislas Bormans, Joseph Halkin, option citée, Année 1237.
  5. Stanislas Bormans, Joseph Halkin, Table chronologique des chartes et diplômes imprimés concernant l'histoire de la Belgique, 10 volumes en 11 tomes, Bruxelles, 1866 à 1912. Tome XI, 2e volume, Année 1275.
  6. Amédée le Boucq de Ternas, Recueil de la noblesse des Pays-Bas, de Flandre et d'Artois, Douai, 1884, p. 245, lire en ligne.
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  11. « Évolution et structure de la population à Verlinghem en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)
  12. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)
  13. Notice no PA00107877, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. Notice no PA00107876, base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. http://www.labanquedublason2.com/lecture_fiche_commune.php3?page=f59611