Vaux-Andigny

Vaux-Andigny
Vaux-Andigny
Église paroissiale Saint-Médard.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Vervins
Intercommunalité Communauté de communes Thiérache Sambre et Oise
Maire
Mandat
Bernadette Thieuleux
2020-2026
Code postal 02110
Code commune 02769
Démographie
Gentilé Vauxois
Population
municipale
923 hab. (2017 en diminution de 3,95 % par rapport à 2012)
Densité 59 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 01′ 26″ nord, 3° 30′ 51″ est
Altitude Min. 121 m
Max. 169 m
Superficie 15,75 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Guise
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Vaux-Andigny
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Vaux-Andigny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vaux-Andigny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vaux-Andigny

Vaux-Andigny (anciennement Vaux-en-Arrouaise) est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie

Localisation

Panorama du village.

Urbanisme

Typologie

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Vaux-Andigny est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[1],[2]. La commune est en outre hors attraction des villes[3],[4].

Histoire

La commune d'Andigny-les-Fermes fut rattaché à Vaux-en-Arrouaise en 1819. L'Arrouaise était le nom d'une antique et épaisse forêt dont la forêt d'Andigny est un vestige. La paroisse de Vaux dépendait du diocèse de Noyon et celle de Mennevret du diocèse de Laon.

Politique et administration

Découpage territorial

La commune de Vaux-Andigny est membre de la communauté de communes Thiérache Sambre et Oise, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Guise. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[5].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Vervins, au département de l'Aisne et à la région Hauts-de-France[6]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton de Guise pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[6], et de la troisième circonscription de l'Aisne pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[7].

Administration municipale

Le monument aux morts.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1804 1813 Arnould Vinchon    
1813 1817 Jean-Baptiste Lequien    
1817 1825 Théodore Legrand    
1825 1829 Pierre Delaine    
1829 1832 Quentin Delacourt    
1832 1838 Jean-Baptiste Tricotteux    
1838 1846 Théodore Legrand    
1846 1868 Jean-Baptiste Legrand    
1868 1870 ?    
1870 1879 Jules Artaud    
1882 1885 Édouard Robert    
1885 1900 Jean-Baptiste Macaine    
1900 1908 Alphonse Lermigeaux    
1908 1919 Julien Julien    
1919 1920 ?    
1920 1926 Louis Marouze    
1926 1928 Désiré Duquenne    
1928 1939 ?    
1939 1947 Charles Divry    
1947 1954 Frédéric Gendre    
1954 1971 Gustave Varlet    
1971 1977 Gustave Varlet    
1977 2003 Antoine Pagni UDF Conseiller général de l'Aisne (1991-2001)
Ancien conseiller général de Haute-Corse (1970-1976)
2003 2015 Jean Audin DVD Retraité de l'enseignement[8]
(Démission)[9]
octobre 2015 En cours
(au 23 mai 2020)
Bernadette Thieuleux[9],[10]   Retraité de l'enseignement
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

Entrée du hameau d'Andigny-les-Fermes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[12].

En 2017, la commune comptait 923 habitants[Note 2], en diminution de 3,95 % par rapport à 2012 (Aisne : -1,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0801 0811 1291 2281 6211 6101 7041 7351 723
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 7331 8601 8141 7541 7171 7031 6721 6131 642
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5151 4861 3041 0321 0851 108947867936
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1 006926854847833902967960931
2017 - - - - - - - -
923--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

La mairie.
Monument à la Résistance
d'Andigny-les-Fermes.

Cartes postales anciennes

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune

  • Gédéon Poizot, lieutenant FFI (né le à Amigny-Rouy - décédé le , à l'orée du bois de Busigny), alias « Poulain-Germain », héros et martyr de la Résistance (maquis de Mazinghien), massacré le par la milice de Vichy[15].
  • Jean-François Lajeunesse (né le à Lille), auteur des livres "Perle d'Or sur champ de vie" (2009) aux éditions Amalthée et "Des Foulées pour renaître" (2018) aux éditions Coiffard.

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  2. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  3. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  4. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  5. « communauté de communes Thiérache Sambre et Oise - fiche descriptive au 1er avril 2020 », sur https://www.banatic.interieur.gouv.fr/ (consulté le 20 avril 2020)
  6. a et b « Code officiel géographique- Rattachements de la commune de Vaux-Andigny », sur le site de l'Insee (consulté le 20 avril 2020).
  7. « Découpage électoral de l'Aisne (avant et après la réforme de 2010) », sur http://www.politiquemania.com/ (consulté le 20 avril 2020).
  8. « Jean Audin retrouve son fauteuil », La Thiérache, no 2575,‎ , p. 44 (ISSN 0183-8415)
  9. a et b L'Aisne nouvelle, « Vaux-Andigny : Bernadette Thieuleux est élue maire » (consulté le 11 novembre 2015)
  10. « Madame la maire conserve son siège dans la commune de Vaux-Andigny », sur aisnenouvelle.fr, L'Aisne nouvelle, (consulté le 25 mai 2020).
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  15. Voir page "Hommage aux résistants disparus" du site : Un homme du maquis de Mazinghien 1942-1944