Varèze

la Varèze
(ruisseau la Grande Varèze)
Illustration
Etang du Grand Albert à Arzay, source de la Varèze
Carte.
Arrondissement de Vienne dans l'Isère
la Varèze sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 39,2 km [1]
Bassin 139 km2 [1]
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen (Saint-Alban-du-Rhône)
Nombre de Strahler 3
Organisme gestionnaire SIABHV ou « Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Bassin Hydraulique de la Varèze »[2]
Cours
Source à l'Etang du Grand Albert
· Localisation Arzay
· Altitude 517 m
· Coordonnées 45° 26′ 18″ N, 5° 08′ 58″ E
Confluence le Rhône
· Localisation Saint-Alban-du-Rhône
· Altitude 147 m
· Coordonnées 45° 25′ 27″ N, 4° 45′ 08″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Bordenon, Bezon
· Rive droite Feya, Chalancey, Bouzançon, Suzon
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Isère
Arrondissement Vienne
Cantons La Côte-Saint-André, Saint-Jean-de-Bournay, Beaurepaire, Roussillon
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes
Principales localités Villeneuve-de-Marc, Vernioz, Assieu, Auberives-sur-Varèze, Clonas-sur-Varèze, Saint-Clair-du-Rhône

Sources : SANDRE:« V3300500 », Géoportail, OpenStreetMap

La Varèze est une rivière française dans le département de l'Isère, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, et un affluent gauche du Rhône.

Géographie

D'une longueur de 39,2 kilomètres[1], la Varèze prend sa source à l'Étang du Grand Albert, dans la forêt des Bonnevaux, à 517 mètres d'altitude[3] sur la commune d'Arzay.

Elle coule globalement d'est en ouest[4].

Elle conflue avec le Rhône, sur sa rive gauche à Saint-Alban-du-Rhône, à 147 mètres d'altitude[5], et au nord de la centrale électrique de Saint-Alban-Saint-Maurice. Elle est encadrée au nord par le Saluant (11,5 km) et au sud par le Dolon (33,5 km)[4].

Communes et cantons traversés

Etang à Arzay désormais Porte-des-Bonnevaux

Dans le seul département de l'Isère, la Varèze traverse les seize communes[1]suivantes, dans le sens amont vers aval, d'Arzay[note 1] (source), Bossieu, Villeneuve-de-Marc, Saint-Julien-de-l'Herms, Meyssiès, Cour-et-Buis, Montseveroux, Monsteroux-Milieu, Vernioz, Assieu, Cheyssieu, Auberives-sur-Varèze, Saint-Prim, Clonas-sur-Varèze, Saint-Clair-du-Rhône, Saint-Alban-du-Rhône.

Soit en termes de cantons la Varèze prend source dans le canton de La Côte-Saint-André, traverse les canton de Saint-Jean-de-Bournay et canton de Beaurepaire, conflue dans le canton de Roussillon, le tout dans l'arrondissement de Vienne.

Toponymes

La Varèze a donné son hydronyme aux deux communes suivantes d'Auberives-sur-Varèze et Clonas-sur-Varèze.

Bassin versant

La Varèze traverse une seule zone hydrographique « la Varèze » (V330) de 139 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 58,82 % de « territoires agricoles », à 36,63 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 3,88 % de « territoires artificialisés », à 0,43 % de « surfaces en eau »[1]. Pour le SIABHV, le bassin versant de la Varèze fait 145 km2[2].

Organisme gestionnaire

L'organisme gestionnaire est le SIABHV ou « Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Bassin Hydraulique de la Varèze » sis à Saint-Alban-du-Rhône[2].

Affluents

La Varèze a onze affluents référencés[1] :

Rang de Strahler

Donc son rang de Strahler est de trois par le Suzon.

Hydrologie

La Varèze à Cour-et-Buis

Crues

Des inondations importantes de plaine, avec débordements et modifications du tracé de la rivière avec des disparitions et/ou des créations de méandres ont été observées durant les années 1937, 1946, 1954 et 1956 sur le territoire de Clonas-sur-Varèze[6].

Des crues importantes en novembre 2008 et en février 2009 ont créé des dégâts sur les territoires des communes d’Assieu et de Clonas-sur-Varèze .

Divers

Le football club de Vareze emprunte aussi l'hydronyme pour son nom[8].

L'autoroute A7, également dénommée autoroute du Soleil, franchit la Varèze sur le territoire d'Auberives-sur-Varèze. L'aire de repos et de service autoroutière dite aire d'Auberives, installée dans la direction Lyon-Valence, est bordée par la rivière dans sa partie méridionale[9].

Aménagements et écologie

Selon le SIABHV, la vallée de la Varèze est une des réserves naturelles des plus importantes de la région[2].

Article détaillé : Forêt des Bonnevaux.

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. la commune d'Arzay a été fusionnée au 1er janvier 2019 dans la nouvelle commune de Porte-des-Bonnevaux
  2. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références

  1. a b c d e f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - la Varèze (V3300500) » (consulté le 17 janvier 2010)
  2. a b c et d « Syndicat de la Varèze », sur saintalbandurhone.fr (consulté le 10 mars 2019)
  3. « Source de la Varèze » sur Géoportail (consulté le 10 mars 2018).
  4. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 17 janvier 2010)
  5. « confluence de la Varèze avec le Rhône » sur Géoportail (consulté le 10 mars 2018).
  6. Site irma-grenoble, page "Clonas-sur-Varèze", consulté le 13 mars 2019
  7. site associatif du football club de Varèze, « F.C Varèze » (consulté le 17 janvier 2010)
  8. Site géoportail, page des cartes IGN

Ressources relatives à la géographie : GeoNames • OpenStreetMap • Sandre